Guérir du Candida ... ensemble !

Version complète : Presque guérie
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Salut à tous,

Un petit témoignage pour vous encourager.

Il y a presque deux ans, je me suis découverte une candidose et je me suis lancée tête baissée dans le régime drastique pendant 6 mois : résultat les choses ont empirées...

Mais depuis je m'en suis sortie ! Même si le chemin a été long et difficile, ce que j'ai appris c'est qu'il faut essayer des choses afin de toruver ce qui va nous faire du bien à nous.
Et la question n'est pas qu'alimentaire, loin de là, il m'a fallu tester les psys, la sophrologie, m'intéresser à tout ce qui est énergies positives, etc... avant de choisir ce qui me convenait le mieux.

En ce qui me concerne, une fois que j'avais trouvé la cause, (donc après 6 mois) la guérison s'est faite en 3 mois : à la base c'est mon système neurologique (et surrénal) qui s'était déréglé. J'ai découvert ça suite à un test auprès des laboratoires nutergia. Des compléments alimentaires pendant 3 mois + continuer à faire attention à ce que je mangeais mais sans en faire un drame non plus + des jus verts + eau de quinton (magique...)


Et voilà, le candida n'était plus qu'un mauvais souvenir après une dizaine de mois en tout. Et le must = Pas un rhume pendant 1 an ! lors que je n'ai jamais arrêté de fumer.

Alors pourquoi je dis presque guérie ? Parce que depuis je me suis replongée dans une intense période de boulot avec un régime pizza-chocolat-sandwich... Et au bout de 5 mois, bim ! retour de la fatigue et des mycoses vaginales + muguet sur la langue. Mais ce n'est plus une souffrance comme ça a été, et je sais aujourd'hui comment faire pour aller mieux : alimentation saine, sport et surtout surtout, des jus... Je vous assure que la différence est incroyable. Mais ne pas laisser non plus la dimension psychologique de côté.

Alors le message que je voudrais transmettre à tous c'est surtout de ne pas se décourager... mais la guérison passe forcément par une phase d'apprentissage et de test. Il faut y aller en douceur, mais il faut apprendre. Aujourd'hui je suis très à l'écoute de mon corps, ai appris beaucoup de choses, ai bouffé des centaines d'heures de vidéos de Thierry de vivrecru pour comprendre les subtilités ( car contrairement à ce qu'on pourrait croire, il ne prône pas du tout le TOUT FRUIT, allez voir ses vidéos sur les surrénales) et le moindre symptôme ou signal me fait comprendre ce que je dois faire .. ou pas !

Des bises d'encouragement !

Ah oui, et j'ai oublié de préciser que je me suis fait aussi une petite cure de sommeil à se coucher à 22h (après une soupe de légumes à l'eau) pendant... 2 semaines. SEulement. Mais ça a été suffisant pour me rebooster et depuis je ne néglige plus jamais le facteur repos !
Hello Elihoo,

Merci pour ton message encourageant Smile

A bientôt,
Max
Merci pour ton beau témoignage.

Un mot sur ta rechute : la cause, au moins partielle, pourrait être le consomation de chocolat (avec sucre ?) et le pain des sandwichs, le sucre et le pain étant les deux éléments à bannir de son alimentation ad eternum.
merci pour ce témoignage!
Comme toi depuis 2 mois sous régime et traitement et cela empire ... je ne sais pas pourquoi. Le candida se rebelle t-il?
Comment faire ces tests via le laboratoire Nutergia?
Qu'est ce l'eau de Quinton?
C'est fou d'être reparti sur une alimentation type pizza hamburger etc lol je n'arrive pas à me l'imaginer...

Ici le sommeil c'est très problématique. Je dors peu, je me couche tard, me lève tôt .. cauchemars etc ... du coup je suis épuisée +++

En tout cas merci encore cela redonne de l'espoir...
Une belle note de positivisme pour (re)donner du courage à tous ceux qui galèrent encore Smile

Même si je suis encore loin de la guérison, j'ai déjà compris à quel point le sommeil était primordial !

Ça pourrait être intéressant de voir si tu arrives à maîtriser ton candida facilement après une rechute ou si tu repars pour plusieurs semaines de galère ?
Hello
A moi aussi ton message redonne un peu d'espoir.
Encore 1 kg en moins, et des troubles nerveux aigus (courts jus dans les membres et dans la tête au point de ne pas pouvoir dormir ; je vais voir un neurologue dans 2 jours).
J'ai l'impression que ce régime m'a complètement cassée.
Avais tu aussi des troubles nerveux ?
Je dois vous avouer que je suis véritablement en mode panique, et que je ne parviens pas à gérer le stress.
Salut à tous,

Oui je m'en suis sortie mais pas seule. J'ai été suivie, très suivie et j'ai multiplié les pistes et pour moi il y a je crois plusieurs choses qui ont été déterminantes. Habitant à Paris, cela a été certes plus facile pour moi de trouver une vraie offre.
1- Une naturopathe réflexologue (consult 1fois/mois)
2- Un magnétiseur à Cahors qui m'a orienté sur Nutergia (vu 1 fois)
3 - Une psychothérapie qui s'est démultipliée (psy normale, psy cellulaire et psychogénéalogie énergétique)
4 - L'apprentissage sur le site de vivre cru, maintenant régénère (avec achat d'un extracteur = indispensable je pense)
5 - L'apprentissage ou en tout cas l'ouverture à une certaine spiritualité (via le défi des 100 jours = http://www.defides100jours.com/)

Mais j'ai aussi essayé d'autres trucs qui n'ont servi à rien : mono diète de fruits, éthologue, sophrologie, régime américain, etc, etc... A ce sujet, tous les régimes essayés n'ont servi à rien sauf à empirer. Le magnétiseur m'a dit plus tard : le régime c'est 30% de la guérison. 30% !!!!! Vous vous rendez compte ???? Il faut élargir absolument.

Ce que je retiens c'est surtout le côté voir les choses de façon positive. j'étais stressée, angoissée, obsédée, fatiguée. Et puis j'ai lâché du lest sur ce régime. Et c'est là que je suis tombée sur le magnétiseur qui m'a aidée à m'en sortir. Grâce au magnétisme mais aussi au test de Nutergia parce que j'avais compris ce qui se passait dans mon corps mais je ne savais pas pourquoi... Il a fallu remonter jusqu'au système nerveux pour comprendre : à la base des troubles neurologiques ont déréglé mon système digestif d'où développement de candidas.
Troubles neurologiques ? Ah oui, un an et demi avant mon médecin traitant m'avait mise en garde : soit vous arrêtez tout de suite soit c'est la maison de repos dans 15 jours et je suis sérieux. A l'époque j'avais promis de me calmer, et je ne l'avais pas fait.

@Lilyblue : pour nutergia,c'est le profil IOMET. Il faut impérativement passer par un professionnel de santé. En général plutôt homéopathe, qui sera plus ouvert à ça mais j'ai eu de mauvaises surprises avec des copines dont les thérapeutes ont refusés (ben oui un patient guéri ça rapporte moins...) Bref, vous pouvez appeler pour connaitre la liste des thérapeutes et la marche à suivre, ils sont bien chez Nutergia : http://www.nutergia.com/fr/nutergia-votr.../iomet.php
Je précise que je n'ai aucune action chez Nutergia !!!! Mais j'ai reçu un tel soulagement en quelques semaines... Un an après je vais moi même refaire un bilan.

- L'eau de quinton, c'est de l'eau de mer qui contient tous les minéraux biodisponibles pour le corps. Et notamment du sodium organique (pardon c'est sans doute pas le terme exact mais j'explique comme je l'ai compris) c'est à dire pas mort comme le sel de table. Mon problème venant du système nerveux donc un manque de sodium (d'où beaucoup de jus de céleri, romaine, etc, etc...cf vidéos de régénère sur les surrénales, ou livre de norman walker sur les jus) je me suis jetée sur cette eau que tu trouves sur le net ou dans les biocoop (par contre demande l'eau à boire parce qu'en général les pharmaciens te donnent un pschit nasal !!!)

@pocacarolita : Troubles nerveux ? Je n'avais que ça ! Et je te raconte pas le moral... J'ai eu très souvent des envies de suicide, c'est ma psy qui a tiré la sonnette d'alarme en se rendant compte que j'avais même déjà tout programmé... Donc tu vois ! Mais vaincre le stress a été ma plus grande arme et victoire. Tant que j'étais sous stress c'était comme une résistance à la guérison. Tu as lu Valérie Legros ? Pour moi le premier pas c'est d'accepter cette maladie, de l'accueillir. Je le répète, vous ne le savez pas encore mais elle va changer votre vie dans le bon sens, c'est fou tout ce que vous allez apprendre !!! Moi je ne suis plus la même personne et si c'était à refaire je signe demain ! C'est d'ailleurs pour ça que je n'ai plus peur des pizzas. (à me relier j'ai l'impression d'être un gourou... désolée !!!)
Une anecdote pendant ma guérison : l'un de mes thérapeutes m'avait dit que j'étais trop sévère sur le régime. Il m'a dit que je pouvais me permettre un carré de chocolat de temps en temps. Je n'en revenais pas. Et puis il s'est foutu de ma gueule en mimant un carré de chocolat qui allait tuer une grande bête comme moi. Et ça a marché. J'ai ri. J'ai lâché du lest. Et finalement je n'ai pas réintroduit de chocolat mais parce que ça ne m'obsédait plus comme avant. Et le jour où j'ai eu l'occasion, j'en ai mangé, ça a été un plaisir, mais je n'ai pas passé ma journée sur cet évènement.

Moi je suis aujourd'hui persuadée qu'on ne peut que s'en sortir. Mais que chacun doit apprendre des choses et donc aura un chemin différent. Même entre mes thérapeutes les conseils étaient parfois différents (le magnétiseur m'a dit que je DEVAIS ABSOLUMENT manger des pâtes, je ne l'ai jamais fait. Ma naturopathe m'a dit d'absolument éviter les fruits sucrés, je faisais des orgies de dates...). Au bout d'un moment il a fallu que je me fasse confiance moi. Trouver mon juste équilibre. Et la guérison a été plus rapide que prévue (mais je suis jeune, 30 ans, ma thérapeute m'a dit que c'était physiquement plus long après la ménopause). C'est surtout une question d'ancrage, de confiance cette maladie.

Alors ça va vous paraître ésotérique, mais depuis, j'ai changé de job, de mec, de vision de la vie, mes relations amicales ET familiales (!!) ont bougé radicalement. Et toujours pour le mieux.
Sauf en ce qui concerne ma mère, elle aussi atteinte de la candidose. Mais qui refuse de se soigner sous prétexte que si elle n'a pas ses petits gâteaux elle va mourir de faim. Donc elle va de plus en plus mal et entre elle et moi la communication ne passe plus. C'est une nature hyper angoissée, hyper active aussi, mais constamment très fatiguée. J'ai essayé de lui montrer toutes les marches à suivre, je lui ai tout expliqué. Elle ne fait rien. Ou alors elle va manger du chou fleur cru et m'appeler pour me dire qu'elle arrête tout parce qu'elle a mal au ventre. Bref, j'en parle pour vous montrer l'exemple d'une personne qui n'a pas accepté sa maladie, ou plutôt qui refuse de guérir, et donc ne s'en sortira pas. Après lui en avoir beaucoup voulu j'ai compris qu'il n'y avait qu'elle qui pouvait prendre la ferme décision de réagir. Moi je ne peux pas la pousser. C'est exactement le même schéma qu'un alcoolique. Sauf que nous c'est un alcoolisme du sucre et des céréales hihi ! Donc si vous êtes là c'est que vous êtes déjà sur le chemin de la guérison.

Des bises !
Salut eliloo,

Tu te disais "presque guérie". peux-tu nous donner des nouvelles fraiches ?

A te relire.l