Guérir du Candida ... ensemble !

Version complète : Vulvodynie
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Bonjour,

Cela fait 3 mois que j'ai réussi à me débarrasser des pertes blanches suite à une mycose vaginale récidivante (voir ma présentation pour le détail). Mais je n'ai toujours pas réussi à me débarrasser des douleurs/brûlures ressenties au niveau de la vulve, à l'entrée du vagin. Ces douleurs apparaissent pendant les rapports et sont plus ou moins douloureuses selon les périodes. Il arrive même parfois que je n'en ai aucune (mais c'est vraiment rare).

Je suis sur la piste des oxalates (ayant trouvé un lien entre oxalates / candida / vulvodynie ) et j'ai commencé à réduire la prise d'aliments en contenant. (Il est vrai que ces derniers mois j'ai consommé pas mal de chocolat, épinards, betterave, carottes etc...) Malheureusement, je ne sais pas si c'est vraiment la bonne piste à suivre, peut-être reste-il encore un peu de candidose intestinale à traiter malgré la disparition de mon principal symptôme.

Cela va faire presque deux semaines que je fais attention à ma consommation d'oxalate mais je ne vois toujours pas d'amélioration. Peut-être est-ce encore trop tôt...
Je pensais prendre un complément de citrate de calcium et magnésium comme je l'ai si souvent vu recommandé pour les femmes souffrant de ce problème. J'essaie également de boire le plus d'eau possible pour nettoyer et j'ai entrepris de faire jeûner un jour par semaine.

Si quelqu'un aurait des idées de marche à suivre, je suis preneuse.
Après avoir essayé pas mal de choses, j'ai finalement réussi à faire disparaître les douleurs et inflammations en prenant tous les jours 6 à 8 milliards de lactobacillus acidophilus. Il reste néanmoins un endroit qui me fait mal quand on appuie ou frotte dessus, c'est situé au niveau du v en bas de la vulve. Je pense qu'il pourrait s'agir d'une petite fissure même si je ne la vois pas à l’œil nu. La cicatrisation serait difficile et la muqueuse sur cette zone est fragile. Je prends déjà g de L-Glutamine et ne vois pas quoi faire d'autres pour améliorer la cicatrisation.

En tout cas j'espère que mon expérience pourra aider certaines femmes souffrant de brûlures vulvaires.