Guérir du Candida ... ensemble !

Version complète : candida lusitaniae
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Pages : 1 2 3 4
Salut à tous

Après m'être présenté sur le forum, je me permets de vous poser quelques questions.

1ère question : est ce que ces sol peuvent vraiment éradiquer une candidose intestinale et cutanée (mon plus gros problème)?


2e question : je ne suis pas intolérant aux produits laitiers ni au gluten, ni à rien à ma connaissance. Y-a-t-il quelques aliments que je peux incorporer à mon régime anti candida (candidose qui n'est pas chronique)?


Merci pour votre attention en tout cas. Et bonne cure à tous
Salut Switch Smile
Juste sous ton sujet, il y en a un autre que j'ai posté où je propose une liste d'Antifongiques naturels, faciles à trouver et à consommer. Ça a été radical pour moi (3eme mois sans candida ! Le bonheur!), Je te suggère d'essayer pour voir.

Après côté régime il est évident qu'il faut éviter de nourrir tes levures. Évite les sucres et les farines, le lait (plein de sucres) et les fruits pendant quelques temps. Si tu manges équilibré par ailleurs ça devrait aller, inutile de te forcer à une diète hyper restrictive qui va vite te frustrer! Manger doit rester un plaisir.

Les antifongiques c'est bien pratique mais ça ne soigne pas la cause de la candidose, pire les levures peuvent devenir résistantes. N'en abuse pas Wink

Bon courage et tiens-toi au jus
hello Candy  Smile

Oui, je viens de le voir, entre temps  Wink hyper intéressant ton post!! Merci à toi en tout cas. En espérant que le candida lusitaniae réagisse de la même manière qu'albicans.
Espérons pour toi que ça va durer, il n'y a pas de raison. Tu es guérie, fait juste un peu attention maintenant et booste ta flore intestinale. A force, tu pourras même retrouver, avec le temps, une vie normale question alimentation  Tongue
M'en parle pas, je peux enchainer les soirées-pizza entre amis ou manger des crêpes au Nutella sans avoir peur de souffrir, je revis Big Grin
Il n'y a que l'alcool qui me mette encore dans le mal, je ne bois plus de lait (j'en prenais tous les matins... Dur de changer ses habitudes :'c ) et je me force à manger équilibré bien sûr.
Si l'origine de ta candidose est juste médicamenteuse il devrait "suffire" d'affaiblir le champignon et renforcer tes défenses. Ça a l'air dur mais c'est pas si terrible au final Wink
Bon courage !
Hello,

Quelques remarques :

1° Un résultat positif de coproculture indique bien qu'il y a candidose. Mais une coproculture négative ne signifie pas forcément qu'il n'y ait pas candidose. Est-ce que tu pourrais avoir des hôtes portugais (!) et d'autres candidas en plus, non détectés, je l'ignore.

2° Je lis dans "Je me sens mal, mais je ne sais pas pourquoi... ! La candidose chronique, une maladie méconnue" du Dr Besson (édition 2011) que "parmi les 200 espèces de candida connues, seule une vingtaine est responsable d'infections humaines" (p. 18). Candida albicans est la plus fréquente (60 à 80%), candida lusitaniae vient en 7e position sur les 8 principales souches. Je déduis de la suite de ces pages que les différentes souches ne produisent pas les mêmes symptômes. Si ma déduction est correcte, cela veut dire que les traitements ne sont peut-être pas identiques.

3° Certains probiotiques conviennent à certains, mais pas à d'autres. A chacun de tester. Mais :

4° La lutte contre candida albicans est complexe : il faut des fongicides naturels, des probiotiques et un régime alimentaire adéquat (qui cesse de nourrir le candida). Plus, si nécessaire, d'autres éléments : rétablir le déséquilibre acido-basique, renforcer le système immunitaire, drainer les émonctoires, soigner l'hyperperméabilité intestinale, etc. Un seul élément de cette liste manque ou n'est pas le bon choisi et c'est un échec probable ou possible. Lorsqu'il y a échec dans le lutte, impossible d’incriminer tel ou tel élément. Il faut donc, me semble-t-il, changer globalement le traitement.

Je n'ai jamais rien lu sur ton candida préféré et ne sais absolument pas si la lutte se fait de la même manière que contre la souche albicans. Des avis seraient appréciés.

Quant à ta 2e question, je ne la comprends pas bien. Peux-tu préciser ?
Je pense qu'il voulait savoir si le lait et les produits laitiers sont gênants pendant une candidose juste à cause d'une intolérance passagère ou si c'est le champignon qui est en cause. Corrigez-moi si je me trompe  Tongue

Le lait est un bon carburant pour le candida, c'est pourquoi beaucoup de "candideux" ne peuvent plus en consommer.
Le lait de vache est à proscrire (plein de lactose donc de sucres, et acidifiant) ; les fromages contiennent souvent des moisissures... Il paraît que le lait de chèvre est un bon compromis. Il y a des gens qui témoignent que tel yaourt ou tel fromage leur convient, mais ça varie d'une personne à l'autre, c'est difficile de donner un conseil sûr et éclairé :/ à titre d'exemple le kéfir, une boisson au lait de chèvre pleine de probiotiques censés aider à combattre la candidose, me casse en deux. Chez d'autres ça fait des miracles.
 Comme l'a précisé Julot, il y a tellement de souches de candida et de symptômes et pathologies associées... Un vrai casse-tête.

Le plus simple serait donc de s'abstenir, au moins momentanément.
Merci Candy.

Ce qui pose problème dans les produits laitiers, en cas de candidose, c'est le lactose qui est un sucre et qui nourrit le candida. Les amidons céréaliers conduisent à la production de maltose (un sucre). Toutes les céréales sont à éviter, sauf le millet, le riz complet, le quinoa et le sarrasin (ces deux derniers étant des pseudo-céréales).
De ce que j'ai pu lire les C.lusitaniae représente pour le moment une très faible quantité des problèmes de Candida (0,2% des candidoses vaginales, par exemple), mais on observe une augmentation.

Il semble effectivement que certains antifongiques soient plus efficaces sur certaines souches, mais la plupart des antifongiques naturels contiennent plusieurs composés antifongiques. Il fonctionnent à large spectre (c'est-à-dire sur de nombreuses levures/fungus) et permettent donc de ne pas trop se poser se genre de question. La noix de coco par exemple contient de l'acide laurique et de l'acide caprylique, qui ont chacun des actions différentes. Combinez plusieurs antifongiques naturels (en rotation, par exemple), et vous serez tranquilles.

Je n'ai pas sous la main d'étude comparative des antifongiques naturels et de leur efficacité sur les différentes souches de Candida, mais ça m'intéresse si quelqu'un en connait une. Cela permettrait de cibler les traitements. Je sais en revanche que le C.lusitaniae est sensible au Fluconazole, contrairement à d'autres souches comme le C.krusei.

Les produits laitiers peuvent poser trois types de problèmes aux candidosiens :
- les problèmes liés au lactose, le sucre du lait. Ils peuvent être résolus par le fait de faire fermenter le lait : yaourts, kéfir, fromage. Encore faut-il qu'ils soient suffisamment fermentés. Pour s'en assurer, comme les industriels ne le font que pendant 7 à 8 heures, on peut se préparer des yaourts 24h ou acheter des fromages à pâte dure, comme recommandé dans le régime GS/GAPS
- les problèmes liés aux protéines du lait. Un peu comme le gluten dans les céréales, les protéines du lait sont difficiles à digérer. J'ai pu lire que la fermentation du lait pouvait casser ces protéines et les rendre plus faciles à digérer, mais certains peuvent y rester sensibles. J'ai pu aussi lire que les protéines des laits de chèvre et d'autres laits alternatifs causaient moins de réactions.
- les levures contenus dans certains produits fermentés, et notamment le kéfir et les fromages, qui peuvent entrainer des réactions chez les personnes sensibles aux levures, comme ça arrive chez quelques candidosiens. Dans les yaourts, on trouve essentiellement des bactéries. Il n'y a donc pas de problème.

Et, comme c'est bien dit plus haut, il n'y a pas d'autre solution que de tester... Comme alternative au laits animaux, je vous conseille d'essayer les yaourts au lait de coco (et le kéfir de lait de coco, si vous le supportez).

A bientôt,
Max
Bonjour tout le monde

Merci pour vos contributions.
Je suis tombé sur une thèse qui traite de l'action des HE sur différentes espèces de candida dont lusitaniae. la voici :

http://ao.um5.ac.ma/xmlui/bitstream/hand...sAllowed=y

Référez vous à la page 108 de ce pdf. On a un tableau récapitulatif des actions de ces HE notamment sur lusitaniae. Il y a de l'espoir  Smile
mais comme j'ai cru comprendre que les HE agressaient les muqueuses, comment pourrai-je utiliser ces produits : posologie-quantité, rotation des produits pour éviter les résitances, sous quelle forme si ce n'est pas en HE?
D'après le pdf ci-dessus, 5 He ont donc retenu mon attention : Basilic, clou de girofle, origan, cymbopogon citratus (lemon grass), thym leptobotrys (impossible à trouver celui-ci en France. C'est pourtant l'antifongique le plus puissant pour ma souche de candida). 
Et comme le suggère Max, je pourrai aussi utiliser l'acide caprylique, pourquoi pas.

Et pour les probiotiques sol évoqué par Titox, qu'en pensez vous? normalement ça devrait le faire pour toutes les souches de candida non?

Et dernière question : si je suis le protocole que j'ai évoqué ci dessus (ingérer de l'origan, girofle, basilic, thym), cela va-t-il aussi éradiquer le candida sur ma peau? ou dois je utiliser une crème anti fongique naturelle en synergie?

Merci de votre aide
Je n'ai aucune intolérance aux produits laitiers.
ma question portait sur le fait de suivre ou non un régime anti candida stricte alors que mon problème n'est pas chronique.  Smile
Pages : 1 2 3 4