Guérir du Candida ... ensemble !

Version complète : Mon cas. Qu en pensez vous?
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Voila, je me decide donc a poster mon cas, je suis totalement perdu et je ne sais pas ce que j ai. Je pense a une candidose mais je n en suis pas sur. 
Donc, pour commencer, ma compagne a des mycoses recidivantes du vagin, en moyenne 2 par mois... donc, j ai passe pendant tres longtemps mon temps a attraper des mycoses de contact et en guerrir en quelques jours. Aucun soucis jusque la. Aujourd hui les choses sont differentes.    
Nous vivions dans un 25m2 infecte d humidite et de moisisures, nous avons du fuir en septembre dans une maison qui semble propre.
Tout mon soucis a commence pendant le demenagement.
La premiere chose qui me semble importante, c est que je souffre d anxiete generalise et que j ai parfois des periode de nevroses hypocondriaques tres serieuse. Je n avais plus connu de phase hypocondriaque depuis plus de 3 ans.
Tout a commence pendant le demenagement. Chaque aller a notre ancien appartement etait un supplice pour moi, je devais mettre les mains dans les moisis, ouvrir des placard condamnes depuis des mois pour les vider et je pensais sans cesse aux spores et autre saletes qui volaient partout. Demonter les meuble, pareil, un supplice! Donc, forcement, les nerfs ont commence a se tendre. Pendant ce temps mon pere a attrape un staphilocoque doree a l hopital pendant une visite de routine, il a faillit en mourrir. Donc j etais dans l ambiance contamination a 1000 pourcent. Je me sentais en forme, j avais envie d emmenager notre maison, et surtout sans ramener de moissisure. Je lavais l evier 10x par jour, et j avais reserve des torchons pour l essuyer. J ai installer des vmc electrique et un deshumidificateur. J etais donc deja dans un etat psychologique tendu. Un jour mi septembre, j ai achete des sanytol multi usage sans rincage, j ai commence a tout nettoyer avec ca avant de les ramener. Puis une idee m est passee en tete, et si je m empoisonais avec ce truc... ? Le jour meme, j ai mange un bout de chocolat deballe venant de notre ancien placard, le soir des haricots rouge et me suis dispute avec le voisin. Le lendemain j avais mal au ventre. Donc, j ai pense a plusieurs choses, le chocolat, le sanytol, le repas de la veille tres indigeste ou les nerfs suite a la dispute. Ce mal de ventre n est plus partit, j ai commence a paniquer, et la mon hypocondrie s est vraiment reveillee. J ai commence a y voir des maladies de plus en plus grave. Anevrisme de l aorte abdominale, puis cancer de la vessie, blocage des reins, cancer des testicules. Finalement, je me suis mis a manger comme si j avais une gastro, patate carotte, viande maigre, jambon pain. Les pates me donnaient vraiment de grosses lourdeur aux intestins et j angoissais de plus en plus a l idee de manger. Finalement, apres 2 semaines, c est progressivement partit jusqu a un retour a la normale. Puis, 1 semaine plus tard, apres une grosse bouffe avec crepe au nutella. Ca m a repris, et la commence le soucis. J ai commence a vraiment devenir profondement depressif et hypocondriaque, persuade dabord d avoir le cancer colorectal, de l estomac, et aleatoirement d autres choses. A ce moment, j avais une mycose du sexe, que je ne traitais que tres peu car j avais la tete ailleurs. Et ca ne me genait pas, j etais si angoisse que je ne mangeais plus et plus de rapport non plus. Je me suis finalement bloque sur le cancer colorectal. J ai passe une semaine a vivre comme un condamne, j ai ete voir une generaliste (je n en avais plus le miens etant retraite) qui m a prescrit une batterie d examens, j ai pris rdv avec un gastro enterologue et j ai recu mon test sang occulte entre ces deux rendez vous. Le voir negatif m a presque fait m evanouir, j ai pu doucement remanger, jusqu a partir sur d autres cancers, entre temps, je n avais plus mal au ventre. Mais je m etais mis a inspecter mes selles, et elles me semblaient toujours louches. Trop jaunes, formes etranges, etc etc. Finalement j ai vu le gastro enterologue, qui a palper mon foie m a questionner et m a diagnostiquer un colon irritable. Ca m a rassure pour deux jours, mais un probleme restait en place. La mycose du sexe, chose inedite, j avais bon la traiter depuis 1 semaine, elle reduisait mais restait la. J ai change de creme plusieurs fois. Rien... (je continue dans un message qui suit)
Mais rien, les prises de sangs etaient normales, vs crp nfs ggt alat asat creatinine glycemie test d urine tout normal. Acide urique a 72 au lieu de 70 etait le seul mauvais point. Glycemie a 1.10, j ai trouve ca inquietant, je l ai repassee a jeun le lendemain, 0.74.  Finalement les choses sont allees mieux, je mangais des sandwich sodebo tous les jours car ca passait bien, et j ai commence le charbon actif, pour avoir moins de ballonement et hoquet, du a l anxiete surtout. Les selles sont devenue mon obsession, j ai commence a penser au cancer du pancreas, et ca m a plonge plus bas que tout. Finalement, tout a commence a aller mieux donc, je me suis dit que je devais arreter de m en faire, les selles coulaient, elles etaient moulees et brune verte (le charbon au fenouil les rend vertes). Le jour meme ou je me suis dit ca, les maux de ventre ont repris, avec des constipation et diahree, j ai recommence a avoir peur et la mycose etait toujours la. Depuis je suis un regime anti candida et je me suis mis a la mycoster, la mycose est resorbee, je ne la sens plus mais elle est la. Si je passe un jour sans creme, elle revient et me gratte, j ai encore des rougeur au sexe et ca ne part pas, mais surtout, mon transit va en dent de scie, parfois ca va, puis je vais passer la journee a aller au toilette, parfois c est constipe, parfois c est mou, des fausses diahrees, de la glaire, le tout y passe, niveau ventre j ai une gene parfois mais pas trop de reeles douleurs. Par contre, certains jours, j ai des residus blancs qui flottent  dans l eau du wc, parfois des residus dans les selles, comme des depots de calcaire, parfois ce sont des filaments, pas de la glaire, des fillament qui coulent, parfois qui s attachent aux selles. Et j ai en ce moment des borborygmes sans arrets. Surtout apres manger. Je prend des lactibianes candidis 10 et lactichoc. Plus une autre source probiotique. La mycose ne part toujours pas. Et mon etat mental se degrade, je m imagine tous les cancers et surtout celui du pancreas. J ai fais le test de la salive, il y a des filaments qui plongent au fond et des particules qui se promene dans le verre. Je ne sais pas s il s agit de candidose. J ai la bouche tjr seche, j angoisse beaucoup. Je ne sais plus quoi penser. Voila mon histoire, ce qui est etrange, ma compagne a elle aussi une mycose vaginale qui ne part pas, avant ca guerrisait puis recidivait, la ca ne guerit pas, elle vient d enchainer, 6j de myco hydraline, 6j de lomexin, 6j de monazol, rien..
Hors, la candidose intestinale n est pas sensee etre contagieuse. Donc, je reste perplexe. Je me dit que j ai peut etre avaler du candida sous forme de moisisure, mais je me dis qu en theorie cela ne devrait pas poser de soucis, je ne comprend plus rien. Nous avons commence a prendre de la berberine, de l ail, des probiotiques, du chardon marie mais les choses n evoluent pas beaucoup. Qu en pensez vous? Merci d avance :-)
Salut Dark Spirit,

Pas facile de démêler tes maux physiques de ce que tu imagines avoir !

Tes problèmes de santé sont suffisamment compliqués pour que tu voies un médecin ou thérapeute compétent et qui puisse t'aider. Où habites-tu ? Es-tu disposé à faire 200 km p.ex. pour aller à un rdv ?

En ce qui concerne la balanite (mycose du pénis), l'infection par une partenaire sexuelle est courant si celle-ci est infectée. Le traitement de la balanite ne sert pas à grand-chose si la partenaire ne se soigne pas.

Le traitement de la balanite se fait par application de crème antifongique, bains alcalinisants et hygiène parfaite. Dans sa première édition de son livre "Je me sens mal, mais je ne sais pas pourquoi...! La candidose chronique, une maladie méconnue", le Dr Besson propose :
  • Pommade albicansan Sanum 30g
  • Préparation de huiles essentielle, HE Bois de rose, HE Palmarosa et HE Melaleuca.
En ce qui concerne la transmission de la candidose par voie "sexuelle" regardes le message n° 3 de ce sujet.

PS: je fais un renvoi de tes 3 premiers messages sur ton message sous "Présentation".