Guérir du Candida ... ensemble !

Version complète : Régime Graham, gras, céréales,
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Pages : 1 2
Merci Docteur pour votre aide,


c'est déjà très gentil à vous de prendre du temps pour ce forum. Merci encore pour tous ces pauvres âmes de la galère candidosienne qui ne coule jamais.


Je poste un nouveau message car nous avons fortement digressé sur le précédent avec la communauté candidosienne.

Je pense qu'une de mes erreurs a été de me bourrer de glucides complexes et de gras car je mourrais littéralement de faim en affamant le candida et peu de légumes et de fruits.
(langue très chargée et des tâches blanches sur les ongles qui doivent révéler une acidose).



Votre avis nous serait précieux sur diverses théories d’alimentation qui nous bouleversent sur le mode alimentaire :


Beaucoup d’entre nous ont commencé le programme alimentaire de Doug Graham : le 80/10/10 : soit 70% de fruits, 20% de légumes et 10% oléagineux
Pour certains, cela a été une réussite, les autres étant toujours en test.


Mes interrogations sont les suivantes :


1. Cette voie légumes/fruits/oléagineux peut-elle aboutir à long terme ?


2. d’autres éléments doivent-ils être rajoutés? (probiotiques, antifongiques, cicatrisants, enzymes pancréatiques?).

J’ai lu que certains prennent du probiactol 25 et 10 ! ce qui fait 35 milliards de bactéries par jour là où je suis à 5 milliards !


3. Que faire avec les protéines animales ? sachant qu'avec la candidose nous digérons de fait mal avec un pancréas faible.


4. Ce pancréas faible : cause ou conséquence de la candidose?


5. Certains d'entre nous traînent ces candidoses depuis 5 voire 10 ans (car nous l'ignorions à l'époque). Le traitement est donc beaucoup plus long pour nous?


6. le gras des avocats et oléagineux et certaines viandes comme l'agneau est-il à limiter pendant le traitement?
Victoria Boutenko nous dit que le candida est là pour nettoyer le sucre du sang qui ne peut être absorbé par les cellules car trop de gras...


7. Alcaliniser le tractus digestif peut-il être un bénéfice? avec de la chlorella, des alcalinisants spécifiques?


Je vous assaille de questions mais des précisions nous aideraient énormément Rolleyes.


En vous remerciant encore.


Bien cordialement.
Ce message ne s'adresse pas à moi, mais une petite précision tout de même :
le Dr Graham s'il a définit le 80/10/10, je ne pense pas que 70/20/10 viennent de lui, ca c'est ce que les "low fat raw foodist" mangent en général
et les dans les 10% ca n'est pas 10% de noix, mais 10% de noix + divers, c'est plutôt 5% de noix et 5% d'autre chose
dans le 5% d'autre chose, il peut y avoir un peu de poisson cru (sashimi) ou un peu de viande crue (tartare)
("low fat raw foodist" sont souvent vegan, et ne consomment pas de produits animaux)

reste que le problème avec la viande c'est que même bio elle contient des résidus d'antibio la plupart du temps,
et donc nuisent aux bactéries intestinales qui sont cencés controler la prolifération du candida,
on peut éventuellement manger de la viande si on sait qu'elle est bio et qu'elle n'a jamais reçu d'antibio, ce qui implique de faire confiance au producteur,
autrement dit c'est difficile de savoir si une viande contient des antibio, d'où le principe de précaution
on trouve des protéines, des acides aminés dans les fruits et légumes et les noix, donc on atteind les 10% de protéines recommandés

voilà ce que je voulais préciser, je laisse la parole au docteur
C'est vrai que le 70/20/10 a l'air beaucoup mieux car il privilégie plus de légumes. Merci Matt.

Je suis entièrement d'accord sur la qualité de la viande qu'on ingurgite même bio avec des antibio ou des produits embêtants pour notamment ceux dans la galère candidosienne...

Une petite portion de viande de ci de là est quand même une bonne chose.
(01-23-2014, 09:14 PM)Laetitia a écrit : [ -> ]Une petite portion de viande de ci de là est quand même une bonne chose.

justement non, on est persuadé de ca parceque ca fait des décénies qu'on nous le répéte, l'Homme n'a pas besoin de viande pour vivre, elle est même délétère pour sa santé et pour la planète

Coucou Matt,

Je pense qu'il ne faut pas être trop extrême dans ses régimes.

Personnellement je conserve un peu de viande (bio mais pas facile à trouver...), j'ai aussi conservé un peu de quinoa et de millet une fois par semaine.

Je verrai la suite.

oui tu as raison, mais sans être dans l'extremisme, il faut quand même le dire
le pire étant pour la forêt amazonienne qui se déboise gravement à cause du soja donné aux bêtes
une partie de l'oxygène qu'on respire provient de la foret amazonienne (même en France, l'air ca circule...)

aujourdhui j'ai calculé avec cronometer mon apport en vitamines, minéraux et acides aminés(forme simple des protéines)
dans mon jus de fruit de ce matin, et bien j'ai tous les acides aminés possibles sur une 10ene : 9.7g de protéines soit 25% de mes AJR

je suis persuadé que si tu demande à quelqu'un combien il y'a de protéines il y'a dans un jus de fruit, la personne va te répondre : aucun
d'ailleurs quand ma mère me le disait je n'y croyais pas, en fait je ne voulais pas l'entendre parceque j'aimais le gout de la viande

entre les fruits, les légumes et les noix je suis même capable de dépasser les 50g de protéines par jour, et sans aucun produits animaux
Tu as parfaitement raison.

Quand mon nutritionniste voulait me donner de la viande à chaque repas j'avais envie de lui crier : mais y'a des protéines ailleurs que dans la viande!

Tu as raison. Maïs (transgenique), soja qu'on donne aux bêtes... Cata. Et on cultive pour donner à l'élevage. Quand l'Inde et la Chine consommeront de la viande...

Aujourd'hui j'accélère le tout fruit car rhume catabiné avec 39 de fièvre le matin. Le corps te fait bien comprendre qu'il a pas envie de perdre son temps à digérer...

Bonjour Laetitia,

Je vais essayer de vous répondre point par point à votre liste de question.
1°/ L'alimenttion est nécessaire, mais pas suffisante pour guérir d'une candidose
2°/ Il faut se méfier des régimes trop stricts, ou il y a beaucoup d'exclusion, car ils ne permettent pas de revenir à une alimentatiion équilibrée et saine.
3°/ Le régime que vous proposez : légumes/fruits/oléagineux est un régime et non une alimentation. Poursuivi trop longtemps, il amènera des carences et une exclusion sociale.
4°/ Matt Asie a tout à fait raison. Il faut une petite quantité de protéines animales, avec cependant des remarques: Les protéines animales doivent être bio. Il faut privilégier le poisson (attention à la provenance) ou les volailles plutôt que la viande les mammifères (parmis celles-ci, l'agneau serait la seule à conseiller). Toutes les protéines animales provoquent la formation d'une flore de putréfaction, et acidifient. Il faut donc en consommer avec grande modération et jamais au cours du repas du soir (donc pas de laitages, de cadavre, ou de fromages.....le soir).
5°/ Ce qu'il faut ajouter à l'alimentation comme complémaents fait déjà parrtie du traitement. Voyons-les individuellement:
- les probiotiques: Il en faut très régulièrement. Je prends personnellement du Probactiol 25 chaque jour. Il existe un Probactiol "IB" encore plus concentré qui est é réserver en phase de traitement. La concentration de la plupart des probiotiques du commerce est très sous-dosée.
- les enzymes pancréatiques sont à prendre lorsque les selles sont mal formées. Celà traduit une insuffisance des enzymes digestives et en particulier du pancréas. Là encore, il faut distinguer la phase de traitement de la phase d'entretien. L'insuffisance pancréatique précède et favorise la survenue de la candidose.
- Les alcalinisants font partie du traitement d'attaque. Mais ils peuvent être continués pendant longtemps.
- la chlorella ou les autres chélateurs doivent être envisagés si l'on suspecte une intoxication aux métaux lourds sous-jacente.
Pour ma part, lorsque je voyage, je choisi toujours de manger dans un restaurant Thai (c'est la première question que je pose dans l'hôtel ou je loge). C'est l'alimentation qui me donne le moins de problèmes lorsque je ne peux pas la maitriser. Je me déplace toujours avec les probiotiques, mes enzymes, et mes alcalinisants.
6°/ Enfin, en ce qui concerne les antifongiques naturels et le traitement anti-candida, cela pose un réel problème en France, car la plupart des produits utiles et même indispensables n'y sont pas importés....

J'espère que ces réponses seront utiles à tous et je vous souhaite une douce soirée
(01-28-2014, 06:44 PM)Docteur Ph.G Besson a écrit : [ -> ]- la chlorella ou les autres chélateurs doivent être envisagés si l'on suspecte une intoxication aux métaux lourds sous-jacente.

la chlorella n'a un seul thiol, elle mobilise sans garanti d'extraction des metaux par les voies naturelles, elle peut même empirer la situation de par son caractère mobilisateur. Pour chélater correctement il faut 2 thiols comme l'ALA (Acide Alpha Lipoique) recommandé dans le protocole Cutler

D'autre part avant de faire une chélation, il faut déjà avoir enlevé tous ses amalgames dentaires via des déposes sécurisées.

Je conseillerais aux gens de bien se renseigner avant de faire une chélation pour ne pas empirer leur cas, et de faire des tests sur les métaux au préalable. On trouve beaucoup d'informations à ce sujet sur le forum melodie

chlorophyle59

(01-28-2014, 06:44 PM)Docteur Ph.G Besson a écrit : [ -> ]Je vais essayer de vous répondre point par point à votre liste de question.
1°/ L'alimenttion est nécessaire, mais pas suffisante pour guérir d'une candidose
2°/ Il faut se méfier des régimes trop stricts, ou il y a beaucoup d'exclusion, car ils ne permettent pas de revenir à une alimentatiion équilibrée et saine.
3°/ Le régime que vous proposez : légumes/fruits/oléagineux est un régime et non une alimentation. Poursuivi trop longtemps, il amènera des carences et une exclusion sociale.
(...)
- Celà traduit une insuffisance des enzymes digestives (...)

Merci Docteur.
Je suis triste de voir que les différents régimes et/ou réformes alimentaires ne m'ont jamais ni guéri ni redonné du tonus pour vivre pleinement ma vie.
Cette "maladie" ressemble pour moi à une peine à perpétuité et c'est pour moi déprimant de ne plus ni savoir quoi suivre ni savoir quoi tenter après plus de 7 ans dans cette "candidose way of Life".
Les répercussions dans mon quotidien ont été énormes : fin prématurée de la carrière professionnelle envisagée, statut de travailleur handicapé pour retrouver et me maintenir dans l'emploi, vie familiale abîmée par le refus des proches à considérer ma situation autrement que par du dédain, nombreux échecs répétés sur le plan affectif, grosse difficulté à vivre une vie sociale et à avoir de l'énergie pour avancer, faire des projets, du sport, avoir une libido, sortir, voyager.

Alors manger ceci ou cela. Supprimer ceci ou cela. Acheter ces complémentaires alimentaires et pas cela. Suivre cette approche ou celle la. Faire la différence entre le régime et la réforme alimentaire. Lire ce livre. Voir cette vidéo. Essayer tel protocole.

Je veux juste être en vie et exprimer 100% de mes potentialités.
Comment cela est-il possible en cas de candidose ?
Quelles enzymes prendre ?
...
Le tout sans recourir aux antidépresseurs ;-)
Pages : 1 2