Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vos meilleures recettes anti-candida
#11
Petit post spécial pour Sylv... qui m'avait demandé des recettes de sauces. En dehors de celles que je t'ai données par téléphone, qui sont des sauces froides, en voici deux aux poireaux qui sont, cette fois, des sauces chaudes :

1. Sauce Thaï aux poireaux :
Ingrédients :
- Filets de poisson ou crevettes, lait de coco (1 tasse à café environ), quelques feuilles de coriandre.
- Pour la marinade (c'est la sauce en question à laquelle on ajoute le lait de coco) : 1 échalote, 2 gousses d’ail, 2 petits poireaux émincés très finement, 1 cuillère à café de gingembre en poudre (ou un peu de gingembre frais râpé), 1 autre de curry (vert ou jaune au choix), 1 pincée de cumin, sel, poivre et un peu d’huile d’olive ainsi que le jus d’1/2 citron (vert de préférence).
Réalisation :
1 heure avant la cuisson, faire mariner l’ingrédient choisi avec tous les ingrédients ci-dessus.
Au moment de cuire (à la poêle), n’utiliser que l’ingrédient principal et les poireaux, le « jus » de la marinade ne sera ajouté qu’en fin de cuisson. Ajouter aussi en fin de cuisson le lait de coco (ne pas faire cuire pour ne pas perdre ses propriétés) et les feuilles de coriandre ciselées.
Variantes/Remarques :
- On peut varier aussi en ajoutant de la citronnelle fraîche. Le résultat fait encore plus Thaï.
- On peut aussi faire la marinade seule avec les poireaux, cuire comme indiqué, ajouter le lait de coco, et arroser son assiette de céréales et/ou légumineuses à titre simplement d’assaisonnement.

2. Sauce béchamel aux poireaux :
Ingrédients :
2 à 3 petits poireaux, 2 échalotes, 1/2 cuillère à café de noix de muscade, 1 cuillère à café de curcuma, un peu de thym et d’origan, de sel et de poivre, 1 petite brique de crème de soja, d’avoine ou de quinoa.
Réalisation :
Faire cuire les poireaux comme pour une fondue de poireaux (à la poêle, émincés très finement). Assaisonner avec les ingrédients ci-dessus sauf la crème liquide. Prolonger la cuisson jusqu’à ce que les poireaux soient tendres. Mixer avec la crème végétale de manière à obtenir un coulis. Vérifier l’assaisonnement.
Variantes/Remarques :
- On peut faire la même au basilic ou à l’estragon. Dans ce cas, on met 1 seul poireau (pour la consistance) auquel on fait subir le même traitement que ci-dessus mais on ajoute l’herbe choisie en bonne quantité finement ciselée au mélange, au moment de servir.
- On peut également choisir un légume goûteux comme le céleri rave. Dans ce cas, on le râpe grossièrement et on lui applique le même traitement qu’au poireau.
- Parfaite sur les céréales et les légumineuses en accompagnement.
- Elle peut aussi agrémenter un gratin de choux fleurs, de brocolis, de blettes, de courgettes, etc… La saveur du poireau (ou de l'autre ingrédient choisi) permettra alors d’oublier l’absence de fromage. Le dessus du gratin sera abondamment parsemé de noix, noisettes, graines de courge, ou pignons grossièrement hachés (ou des graines de sésame ou de lin) en guise de chapelure : c’est délicieux.

Petite remarque finale spéciale pour Max : j'attends toujours quelques explications pour pouvoir poster une pièce jointe ; mon tableau détaillé sur les légumineuses est prêt mais je ne sais comment le joindre (fil : les légumineuses)
Répondre
#12
Bon, une autre encore... puisque je viens à l'instant de mener une petite expérience culinaire... et que "ça pète vraiment sa mère", comme diraient mes jeunes !

3. Coulis de poivrons rouges à la menthe :
Ingrédients :
2 à 3 gros poivrons rouges
quelques feuilles de menthe (disons 6 ou 7)
la moitié en volume de feuilles de coriandre (attention pas plus parce que c'est vite fort)
2 gousses d'ail
1 échalote
1 peu de piment d'espelette
de l'huile d'olive, du sel, du poivre
Déroulement :
Passer au grill fort toutes les faces des poivrons, les faire refroidir puis les peler et les épépiner. On récupère le jus qui en dégoute et on le filtre pour le mettre de côté.
Ciseler grossièrement tous les ingrédients en dehors des poivrons
Tout mettre (poivrons, aromates ciselés, jus complémentaire + sel et poivre) dans un petit blender qui sait réduire en purée toute fine.
Et hop, vous avez votre coulis... on pourrait même dire votre caviar, tellement c'est bon !
Utilisations :
Perso, pour le gouter avant de partager avec vous la recette, je l'ai essayé sur une tartine de pain sans gluten bien grillé, façon bruschetta. C'est épatant ! Mais je pense que sur du riz complet, du millet, des légumineuses ou même des légumes verts à la vapeur (sans chauffer, simplement à température ambiante comme on ferait pour du beurre), ce serait pas mal aussi.
Bon appétit à tous !
Répondre
#13
Bon, j'étais à la maison ce week end, alors c'était plutôt un week end culinaire. Vous aviez compris hein ? Rolleyes
Et comme c'est la saison des épinards, j'ai eu envie d'innover avec eux et de sortir enfin des classiques épinards en gratin. Voici donc ma dernière petite innovation :

Cake aux lentilles vertes, épinards et noix :

Ingrédients :
1 petit bol d’épinards cuits à la vapeur, passés ensuite au blender avec 1 gousse d’ail, 1 oignon, ½ cuillerée à café d’anis moulue, 4 feuilles de menthe, un peu de gingembre et de noix de muscade, du sel et du poivre.
1 petit bol de lentilles vertes, déjà cuites
2 cuillerées à soupe de sarrasin fraichement moulu (avec le petit appareil dont j'ai déjà parlé, mais on peut prendre de la farine déjà prête, je pense, et même choisir une autre farine)
1 bonne cuillerée à soupe de chapelure sans gluten (miettes récupérées quand je coupe mon pain sans gluten chaque jour, recueillies dans un bocal et passées au blender, mais on en trouve toute prête dans le commerce)
2 bonnes cuillerées à soupe de noix passées grossièrement au blender
2 œufs
1 yaourt 24h au lait de chèvre
2 bonnes cuillerées à soupe d’huile d’olive

Je mélange le tout dans un plat puis je mets dans un moule à cake en silicone, puis 45 minutes dans un four à 180-200 degrés (je n'ai pas préchauffé).

A noter : Ne faites pas comme moi : ne cherchez pas à le démouler tout de suite au risque de le casser (j'étais impatiente de voir la consistance qu'il allait avoir), mais laissez-le un peu refroidir d'abord.
Consistance impeccable : se coupe facilement en larges tranches, qu'on peut arroser d'un coulis de légumes (ben tiens, le coulis de poivrons justement ! Big Grin sinon, on peut faire des coulis avec tous les légumes qui se font en purée : navets, courge, courgettes, céleri-rave, brocoli... il suffit d’allonger la purée par un peu de bouillon et/ou de l'huile d'olive et/ou un peu de crème végétale et d'aromatiser selon son goût ; le concombre cru passé finement au blender, intimement mélangé à du yaourt et aromatisé de menthe est aussi un vrai délice, pensez-y ! Wink)


Répondre
#14
Bonjour,

de mon côté, ça fait plusieurs semaines que j'expérimente un peu chaque jour, mais il n'en est encore ressorti aucune "vraie" recette qui vaille le coup d'être reportée ici. De toute façon je me contente encore assez bien de classiques céréales+légumes assortis...

Cependant j'aimerais vous transmettre le lien vers cette fantastique recette de pâte à tarte de Cléacuisine! Je l'ai testée ce week-end, et c'était de loin ma plus belle résussite de pâte sans gluten, à l'huile d'olive en guise de matière grasse!

Elle est vraiment délicieuse, une très bonne surprise... attention à ne pas en abuser :-) Bon certes, après ma version en "tarte aux bettes", j'ai dormi tout l'aprèm... Dodgy mais je soupçonne plutôt la crème d'avoine d'en être la cause!

La base de cette pâte à tarte est: farine de riz+farine de pois chiche+farine de millet. Alors oui, il faut avoir envie d'acquérir de la farine de millet... Mais je dirai que cette recette en vaut le coup! On trouve cette farine dans les magasins BOTANIC, qui au passage, offrent une partie "alimentation bio" non négligeable. Moins éthique qu'un vrai magasin bio local, les prix sont quand même attractifs.

à tester! http://www.cleacuisine.fr/lectures-gourm...gourmande/
Six mois de régime en 2012 + un équilibrage psychologique et spirituel depuis 2 ans = un céleri épanoui aujourd'hui !
Répondre
#15
salut ! Je reviens sur le chocolat : interdit ou pas , ça existe en 100% dans les magasins bio marque Moulin de Moines, sinon il reste toujours le chocolat en poudre 100%.
Merci pour ces recettes je m'y lance !
Répondre
#16
@Carolina : moi je me l'interdit, parce que j'ai tendance à en abuser (et qu'il est interdit par la plupart des auteurs). Mais il fait figure de favori quand je dois faire un écart... Wink

Si tu veux en manger, c'est du noir avec 70% de cacao minimum. Et je dirais pas plus de 2 carreaux, deux fois par semaine, pour respecter le principe de rotation et éviter de développer une intolérance alimentaire.

Max
Répondre
#17
A mon tour,

je vais vous proposer mes versions de pâtes à crèpes. Ce sont des classiques, des recettes de base, et pour ceux qui n'ont pas encore les leurs, ça pourra vous éviter de chercher! Elles sont "testées et approuvées", je les refais souvent et elles sont toujours réussies. C'est bien pratique de les congeler, puis d'en décongeler 2-3 quand l'envie vous prend ;-)

Galettes de Sarrasin

330 g de farine de blé noir
10 g de gros sel
75 cl d'eau froid
1 oeuf
Dans un saladier, mélanger la farine et le gros sel. A l'aide d'un fouet, verser 50cL d'eau en deux fois, tout en mélangeant la préparation. Ajouter l'oeuf aux 25cL d'eau restants, mélanger, puis ajouter à la pâte à crèpes. Faire reposer longtemps, idéalement toute une nuit, ou toute une journée! Faîtes vos crèpes ;-)

Crèpes à la farine de Riz + farine de Quinoa
issue du livre Quinoa, par Cléa.

(Encore) une recette à base de riz, mais au moins l'utilisation de farine de Quinoa à 50% permet d'alléger le taux de carbo-hydrates! Ces crèpes sont souples et belles comme des "vraies"... un vrai plaisir!

80g de farine de riz
80g de farine de quinoa
300mL de lait de riz
2 oeufs
1 pincée de sel
1 cs d'huile d'olive
Dans un saladier, mélanger les 2 farines. Ajouter les oeufs un par un. Ajouter le lait en mélangeant. Finalement l'huile et le sel. Eventuellement passer au chinois s'il y a des grumeaux. Laisser reposer 1h. Faîtes vos crèpes dans une poêle très chaude.

Crèpes à la farine de Lentilles
issue du livre Sans Gluten naturellement, de Valérie Cupillard.

Pour ceux qui ont la chance de trouver de la farine de lentilles en magasin, où qui veulent essayer de la faire eux même (avec un moulin).
30cL de farine de lentilles
45cL de lait de riz
2 oeufs
sel, poivre
Délayer la farine avec les oeufs, incorporer le lait de riz, saler et poivrer. Faîtez des crèpes un peu épaisses, dans une poêle très chaude avec de l'huile d'olive.
Six mois de régime en 2012 + un équilibrage psychologique et spirituel depuis 2 ans = un céleri épanoui aujourd'hui !
Répondre
#18
Bonjour,

je me permet de re-poster ici la recette de pain de Philthaï. On peut choisir de faire un pain à partir de farine de riz, ou de sarrasin, faire varier les laits végétaux, et finalement les graines que l'on ajoute sur le dessus :-)

"pour 320 grammes de farine :
30 à 40 cl d'eau ou de lait (de soja, de riz ou d'avoine)
1 c.a.cafe de sel
1 c.a.cafe de bicarbonate de soude
1c.a.soupe d'huile d'olive
comme liant : 1 ou 2 oeufs. En cas d'intolerance aux oeufs, les remplacer par du soja soyeux (100gr), 20% de riz gluant, ou 1 cuillère à café de fecule ( maïs ou p. de terre).
NB : je fais de la farine de riz moi-meme : je passe au mixer 60% de riz brun complet, 30% de riz rouge et 10% de riz gluant thai qui donne un gout terrible.
Placer la pate dans un moule enduit d'huile, ensuite saupoudrer la pate de graines, puis mettre au four au moins 1 heure à 200 degres
Quqnd le pain est refroidi, trancher et ranger au congelateur par petits paquets.
Avant de les consommer, je grille les tranches très fort pour qu'elles soient croustillantes."

Lolafleurie, quant à elle, propose de jeter un oeil sur le site c'est fait maison: http://www.cfaitmaison.com/sansgluten/re...inssg.html
Sachant qu'il faudra toutefois faire attention, et remplacer l'éventuelle levure citée dans les recettes par du bicarbonate de soude.



Et moi je vous livre cette fantastique recette trouvée sur le net, qui m'a fait de l'oeil pendant plusieurs semaines avant que je n'ose la réaliser.
Le résultat fut excellent: j'ai tout simplement supprimé le sucre de la recette initiale, et versé la pâte dans des petits moules en verre. ça a donné des sortes de petits muffins/pains qui se démoulent presque bien!!
Je les ai juste trouvé sucré au goût... Peut-être que cela vient de la toréifaction de l'amarante, du lait de riz réchauffé, ou du lait de coco? On note aussi que la quantité d'oeufs est importante, mais moi j'ai réduit tous les ingrédients pour faire la recette avec 3 oeufs, et c'était déjà bien suffisant pour accompagner 4 repas :-)
M'enfin cette recette prend pas mal de temps à réaliser, autant la réaliser en grand une fois, et puis congeler!

Moelleu Birman: Amarante Sésame

pour 8 personnes
• 200 g d’amarante
• 5 dl de lait de riz (ou de soja)
• 5 dl de lait de coco
• 6 filaments de safran
• ½ c. c. de sel
• 1 c. c. de cardamome moulue
• 1,2 dl d’huile d’olive
• 5 œufs
• 4 c. s. de graines de sésame

1. Faire dorer l’amarante dans une casserole à feu moyen et remuer jusqu’à ce qu’elle devienne légèrement brune.
2. Hors du feu, ajouter le lait de riz et le lait de coco ainsi que le sucre, les pistils de safran et le sel.
3. Laisser bouillir jusqu’à l’obtention d’une consistance épaisse. Ajouter la cardamome et l’huile d’olive.
4. Remuer et faire cuire 10 minutes à feu doux. Retirer du feu et ajouter les jaunes d’œufs. Préchauffer le four.
5. Battre les blancs d’œufs en neige et les ajouter délicatement au mélange.
6. Huiler un plat ovale de 25 à 30 cm de long et y mettre le tout. Saupoudrer généreusement de graines de sésame.
7. Cuire le moelleux au four à 160°C pendant 1 heure environ.
8. Servir chaud. Démouler le moelleux à la cuillère ou le couper en losanges.
Six mois de régime en 2012 + un équilibrage psychologique et spirituel depuis 2 ans = un céleri épanoui aujourd'hui !
Répondre
#19
Ce qui le rend sucré, c'est le lait de riz et de coco, surtout. Wink
En tout cas, je vais l'essayer : il me tente, ce pain. Smile
Répondre
#20
je replace ici les recettes à base d'amarante proposées par Lola FLeurie sur un autre post

1. la galette aux courgettes (qui peut se changer en navet, en céleri-rave, en fenouil ou tout autre humeur légumière du jour, au douzième coup de minuit) :

Ingrédients :
1/2 pot de yaourt d'amarante
des aromates pour le bouillon de cuisson (ail, oignon, laurier, sel, poivre et autres) et des épices (curcuma ou curry, par exemple)
2 petites courgettes nouvelles ou 1 grosse
des épices pour la marinade : 1 pincée de cumin, 1 autre de gingembre, 1 autre de cumin, du sel, du poivre, un peu d’échalote hachée et d'ail écrasé.
1 herbe aromatique au choix : soit deux branches d'estragon ou de basilic, soit une huitaine de brins de coriandre ; les ciseler finement.

Râper les courgettes (ou un autre légume ; grosse râpe). Les mettre à dégorger 1h dans la marinade avant de les essorer soigneusement (on prélève la marinade pour l'utiliser dans une sauce de salade d'accompagnement).
Faire cuire 1/2 pot d'amarante dans 1 pot et 1/2 d'eau assaisonnée comme indiqué plus haut. Cuire 20 mn puis éteindre et laisser couvert.
Mélanger amarante, courgettes essorées et fines herbes en malaxant.
Former 3 ronds épais et les déposer sur un papier sulfurisé et enfourner à four préchauffé à 180° pendant 10 à 15 mn.
A 5 minutes de cuisson : on vérifie que les galettes ne se sont pas trop étalées sinon, avec la pointe de la fourchette on ramène les bords vers le centre pour reformer les ronds.

2. La "croquette" d'amarante façon steak de céréales :

Même quantité d'amarante et d'eau. Même bouillon.
Une fois l'amarante cuite on laisse tiédir puis on la mélange intimement avec ail, échalote et persil hachés (en plus grosses quantités que dans la recette précédente puisque c'est le seul ingrédient d'accompagnement). Une autre herbe aromatique est la bienvenue en supplément (idem : basilic, coriandre, estragon, ciboulettes, tout est possible comme dans l'autre)
On forme des steaks à la façon des steaks hachés et on saisit dans une poêle huilée et chauffée au préalable.
On peut cuire au four comme précédemment, c'est d'ailleurs plus facile de ne pas casser le "steak" dans ce cas. 10 minutes suffisent largement puisque la composition est plus sèche et que l'amarante a déjà cuit.

La difficulté (je me suis pas mal battue avec les miennes) c'est de faire quelque chose qui se "tienne". C'est pourquoi la cuisson au four est la plus appropriée (surtout pour la première recette impossible à réussir à la poêle).
Six mois de régime en 2012 + un équilibrage psychologique et spirituel depuis 2 ans = un céleri épanoui aujourd'hui !
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Liens et sources sur les recettes de cuisine anti-candida Julot 2 13 489 04-09-2021, 03:05 PM
Dernier message: Julot
  Regime anti candida et perte de poids Jenl 16 38 467 09-13-2015, 05:38 PM
Dernier message: Jenl
  Une petite faiblesse pendant son régime anti-Candida ! Cela annule tous nos efforts ? Lily75 9 20 301 06-01-2015, 12:08 AM
Dernier message: Lily75
  Des recettes ? (Tahin, pain, ...) zaelinette 11 23 625 05-21-2015, 07:13 PM
Dernier message: Gene
  Recettes de vinaigrettes Francois 5 11 815 01-02-2015, 06:59 PM
Dernier message: Cymone

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)