Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Demande info Traitement VFEND (Voriconazole)
#1
Bonjour,

Immunodéprimé car sous immunosupresseur depuis 5 années suite à transplantation d'organe, et après de multiples tractations avec les spécialistes sur le sujet sensible du candida, les médecins proposent un traitement de choc par VFEND (Voriconazole), antifongique puissant uniquement délivrable sur prescription hospitalière ( d'abord en I.V puis par voie orale pendant 1 mois ou 2).
L'un ou l'une d'entre vous a-t-il (elle) déjà expérimenté ce traitement ?
Il y a-t-il des effets secondaires majeurs ?
Votre expérience ou tout conseil seraient le bienvenus....
(N. B je sais que MAXX est contre l'utilisation d'antifongiques médicamenteux, je partage également son appréciation, mais malheureusement je crains de ne pas avoir le choix....)
Bien à vous,
ERD
Répondre
#2
Bonjour ERD,

En fait je suis globalement contre les médicaments chimiques, jusqu'au moment où ils se révèlent indispensables... Tout simplement parce que l'industrie pharmaceutique ne connait pas tous les effets secondaires de ses médicaments, ou ne les connait pas au long-terme, ou alors on en parle pas parce que les bénéfices du médicament sont plus importants que les risques... Mais il y a toujours des risques, même pour un simple doliprane.

La parenthèse étant faite, j'ai envie de dire que mon avis ne compte pas. C'est ta santé, un médecin de propose quelque chose en te disant que c'est assez urgent. Ce que j'ai appris en lisant Leon Chaitow c'est que les médicaments antifongiques sont rarement nécessaires.

Mais si au fond de toi tu es persuadé qu'il faut que tu prennes ce médicament (tu devrais d'ailleurs parler à ton médecin de tes réticences et de tes craintes pour les effets secondaires), alors prends-le. Il faudra juste que tu fasses tout pour en limiter les effets secondaires. Les médicaments antifongiques ont souvent des effets sur le foie, notamment parce que les intestins sont poreux en cas de candidose généralisée, et que le produit passe directement dans le sang, alors que pour certains, comme la nystatine, ça n'est pas prévu. Je ne connais pas le produit que tu dois prendre, du coup je ne sais pas s'il est censé "rester" dans le système digestif comme la nystatine, ou passer dans le sang. Mais bon, imaginons le pire des cas pour que tu te blindes : le produit passe dans le sang alors qu'il ne devrait pas.

Il va falloir que tu aides ton foie, par la prise de prébiotiques et de probiotiques. Ces derniers aident le foie à détoxifier l'organisme, en entamant le processus de détoxification dans les intestins. Tu devras aussi te procurer du chardon-marie, qui est très bon pour le foie.

Il faudra aussi que tu renforce ton système immunitaire en prenant des vitamines, et notamment la vitamine C, qui est censée renforcer l'efficacité des médicaments et en réduire les effets secondaire.

Il faut aussi que tu évites l'erreur classique, qui est de prendre les médicaments antifongiques seuls sans suivre le programme anti-candida. Certains praticiens conseillent de prendre des médicaments au début du programme anti-candida, parce que ça aide à le démarrer sur des chapeaux de roues. Mais ils insistent sur le fait de bien intégrer la prise de médicaments à un programme anti-candida suivi. Sinon, à la fin du traitement, ton système immunitaire sera comme avant, ou un poil mieux, et tu souffriras d'un rebond de l'activité du candida.

N'oublie pas, donc,
- de prendre des probiotiques et des prébiotiques
- de prendre les vitamines qu'il faut
- et de bien charger en compléments alimentaires (en évitant les excipients néfastes du type sirop de glucose, etc.)
- tu peux continuer à prendre des antifongiques naturels, comme les gousses d'ail. Ca ne peut pas te faire de mal.

C'est par là pour (re)voir mon article tiré du livre de Leon Chaitow sur : traiter le candida avec des produits naturels. Vers la fin de l'article tu as une liste assez pratique qui te résume ce que tu dois prendre absolument.

J'espère que mon post t'auras été utile.
N'hésite pas si tu as d'autres questions, et bon courage !
Max

Répondre
#3
Bonjour Max,
En te remerciant pour tes conseils, mais en y adjoignant cependant un bémol, j'essaye de suivre les préconisations indiquées sur ton blog, à l'exception de tout complément alimentaire qui viserait à "booster" le système immunitaire.
La prise d'immunosuppresseurs, dans mon cas, suite à une greffe d'organe, ou pour toute personne souffrant d'une maladie dite "auto-immune" (de type SEP, Krhon,etc...) est malheureusement impossible, dangereuse et fortement déconseillée. Le traitement de ces maladies repose sur la prise d'immunosuppresseurs ou d'immunomodulateurs qui visent justement à abaisser les défenses immunitaires pour qu'il ne puisse y avoir de rejets de l'organe greffé, et le mécanisme, pour vulgariser le sujet, est sensiblement similaire dans le cas des maladies auto-immunes.
D'autre part, travaillant dans le milieu de la santé, et administrateur à ce titre, entre autre, d'un comité régional de lutte contre le vih, il est très fréquent que des personnes affectées par le VIH et/ou des hépatites (B ou C) et sous traitements antirétroviraux (tri ou quadrithérapies) souffrent de candidoses dites systémiques ou fréquentes à candida albicans. Il est primordial, et ce avant toute prise de compléments alimentaires (de type Huile de pépins de pamplemousse, origan, biotine, ail, millepertuis pour les plus dangereux) que les personnes sous traitements se renseignent auprès de leurs médecins quant à l'innocuité de telles prises de compléments.
En effet, il est démontré que la plupart de ces compléments alimentaires cités ci-dessus, réagissent ou inter-réagissent avec les molécules les plus fréquemment utilisées (anti CCR5, anti protéases, inhibiteurs de fusion, inhibiteurs d'intégrase). Ces compléments alimentaires vont potentialiser l'effet des médicaments (potentialiser signifie multiplier les effets secondaires et dégrader l'effet premier du médicament) et ainsi amoindrir le bénéfice de ces traitements.
Peut-être serait-il utile que tu puisses, en ta qualité d'administrateur de ce blog, adresser un avertissement sur le forum...
Bien à toi, et beaucoup d'encouragements dans ta lutte pour cette infection qui nous lie tous.
ERD
Répondre
#4
Merci pour les informations ERD,
Max
Répondre
#5
Tiens, tiens, voilà que ce fil m’intéresse d'un seul coup particulièrement.
Erd, si tu viens encore par ici et que tu me lis, pourrais-tu me dire quelle est ton expérience de ce traitement ? C'est précisément un de ceux dont on m'a parlé récemment.
Des effets secondaires alors ?
Répondre
#6
Bonjour Lola,
Pardonnes-moi mais je ne suis plus très assidu sur ce blog.
Bien que ta question date de janvier 2012, je vais tenter d'y répondre.
Le VFEND (voriconazole) a été, dans mon cas particulièrement bénéfique puisque maintenant, je vis à peu près normalement et que les poussées de cette candidose systémique ont pu être endiguées.
Je me contente après ce traitement, et ce depuis 3 mois d'un comprimé de triflucan 100 mg le matin au lever.
Le seul bémol en ce qui concerne les effets secondaires est que ce traitement, particulièrement lourd, doit faire l'objet d'une surveillance à long terme pour les personnes souffrant d'insuffisance rénale (de modérée à grave) ce qui est mon cas depuis une double néphrectomie.
La difficulté est de convaincre son médecin d'un tel traitement, puisque selon le docte corps médical, les candidoses sont rares et difficilement décelables. D'autre part, ce traitement ne peut être effectué que dans un cadre hospitalier ..... donc convaincre toute une assemblé de blouses blanches relève un peu du mythe de sisyphe (et pourtant je les pratique et manage au quotidien.....). En conclusion si ton médecin ne peut prouver de façon "rationnelle", en se basant sur des examens standards que ton cas justifie la prise en charge d'un tel traitement (qui est perçu dansles services d'infectiologie comme la solution ultime), pouet pouet je crains que tu n'obtiennes pas gain de cause.
Bien à toi
Répondre
#7
Non, non, c'est mon inscription qui date de janvier 2012 Wink Le message date d'hier, tu n'as donc pas tardé du tout à m'y répondre.
En ce qui me concerne, c'est justement le médecin qui m'a parlé de celui-ci au milieu d'autres... Je n'avais pas mesuré qu'il me proposait la machinerie lourde. A te lire, je comprends donc que ce traitement est totalement en dehors de mes critères de sécurité personnels et que je peux le refuser sans aucun regret.
Je te remercie. Ta réponse a été des plus efficaces. Smile
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  ouvrages sur le traitement anti-candida laurence77 12 14 268 07-18-2016, 06:32 PM
Dernier message: Julot

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)