Note de ce sujet :
  • Moyenne : 1 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Utiliser les Huiles Essentielles
#21
Pour la pilule, je l'ignore : j'ai toujours évité la pilule, ne la supportant pas, même dans sa version la plus soft.

Souvent, tous ces inconvénients (rosacée, dermite séborrhéique, eczémas, mycoses, psoriasis, gratouillis sévères du cuir chevelu...) sont diagnostiqués différemment selon les dermatos alors qu'ils ont, selon moi, un rapport évident. C'est, à mon avis, toujours une manifestation de champignon (sans doute de variétés différentes ou qui se manifeste différemment selon les zones infestées).
Pour moi, qui vis ces formes diverses en fonction des moments, je résous les problèmes en les abordant en gros de la même façon. Mes ingrédients de contrôle sont tantôt le vinaigre (avec un peu d'huile essentielle : tea-tree, lavande, géranium rosa, ylang-ylang et autres variétés pour la peau -ou henné et deux gouttes de laurier pour les cheveux puis rinçage au vinaigre-), tantôt le mélange eau oxygénée et bicarbonate avec un peu d'eau distillée ou de rose ou de bleuet.

Pour les herpès, j'agis comme je te l'ai indiqué et j'enraye le tout en moins de 24h. C'est radical.
L'alcool a 90° est agressif et ne suffit pas à faire régresser la chose. Mieux vaut alors que tu utilises de l'alcool iodé ou de la bétadine.

Je ne peux pas recevoir de photos sur mon portable d'avant-guerre. Mais tu peux m'envoyer un mél. Quoiqu'il en soit, si ton bouton a des petites vésicules transparentes et pleines de liquide (un peu comme la varicelle) et qu'il est récurrent au même endroit ou quasi, c'est que tu as une forme herpétique de bouton. Dans ce cas, c'est viral et le remède niaouli/ravinsare conviendra. Attention, c'est d'autant plus efficace si tu le fais dès les premiers signaux d'apparition. Sinon, c'est beaucoup plus long.
Répondre
#22
PS : ce qu'on appelle bien souvent le bouton de fièvre est un herpès buccal.
Répondre
#23
Lola, je n'ai pas de niaouli, puis-je le remplacer par le tea-tree le temps de m'en procurer ?

Mes boutons sont toujours dans la même région (pommettes) et oui, parfois l'un qui avait presque disparu regonfle, comme un volcan qui rerentre en éruption...

Pour les minuscules boutons plus en plaques je vais essayer de tamponner avec de l'eau vinaigrée+ HE sur un coton tige, si je supporte mal ça sera moins violent que la combi ravintsare/niaouli pure je pense. Enfin, chais pas Confused

Je commence à avoir des doutes sur la pillule, je me pose des questions sur ces minuscules boutons qui sont situés au menton, et bas des joues et proche des oreilles ainsi que sur le front. Faut observer sur plusieurs cycles...

Intolérance forte : caséine du lait, soja, nectarine
Intolérance moyenne : blé, blanc d'oeuf
Répondre
#24
Oui, pourquoi pas, essaie. Mais si c'est un herpès, le tea-tree ne suffira pas.
La méthode douce n'est d'ailleurs pas plus mal, tu sais, dans un premier temps, histoire de voir comment tu réagis aux huiles essentielles.
Répondre
#25
Ok, je passerai demain midi chez Aroma Zone et ce soir je tente ravintsare/tea-tree pur sur les 2 gros boutons... L’alcool fait désenflé mais pas disparaître. Confirmes-tu que le tea-tree pur peut piquer sur la peau ? j'ai testé et ça m'a piqué...je demande au cas où...

Ah j'oubliais, est-ce "nourrissant" pour les champignons du visage de s'appliquer de l'huile végétale pure ou de la crème ? Aujourd'hui je n'ai rien osé mettre, mais la peau rougis aussi à cause de ce manque (peaux sèches...).

Je te remercie Lola et te tiens au courant.
Intolérance forte : caséine du lait, soja, nectarine
Intolérance moyenne : blé, blanc d'oeuf
Répondre
#26
Forcément oui. Si le bouton est ouvert c'est comme sur une plaie, donc ça pique. D'où l'intérêt de ce que je te disais avec le bicarbonate. Quand c'est une plaie ouverte : eau oxygénée + eau + bicarbonate, c'est simple, non violent et ça suffit parfois.
Les huiles essentielles sont des remèdes précis (on ne prend pas l'une à la place de l'autre en principe, et la plupart -sauf exceptions particulières, alors connues et vérifiées- ne conviennent pas sur des plaies ou irritations à vif).
Quant au vinaigre, il est très agressif sur plaies ouvertes. Personnellement je ne m'en sers que pour les infections sous-cutanées, les brulures superficielles ou les mycoses non infectées. Sinon, en dilution avec de l'eau (une cuiller dans un verre d'eau, pas +), pour laver un début de dermite séborrhéique, si et seulement si ça ne me pique pas.

Il faut te faire confiance : si tu as mal, cherche un remède plus doux. Sauf exceptions rares, la douleur est un indice intéressant et ce n'est pas être douillette que d'en tenir compte.

Et, très sincèrement, si ces boutons te font mal, contente toi d'abord de bicarbonate. D'ailleurs, quand les huiles essentielles te brûlent trop, rince-les aussitôt avec une solution simple d'eau bicarbonatée : c'est qu'elles ne sont pas appropriées.

Par contre, si demain le mélange niaouli/ravinsare te soulage immédiatement (après brulure de quelques secondes, quand même), c'est vraiment un signe : tu sauras qu'il s'agit d'un herpès. J'ai bluffé ma gynéco, qui a nié pendant dix ans un herpes annal alors que j'insistais chaque année lors de mon bilan. Elle avait donné tous les noms d'oiseau à ce truc qu'elle avait pourtant de ses yeux vu (mais pas moi, étant donné l'endroit Blush) et qui me faisait mal régulièrement : dont les hémorroïdes, si, si... Dodgy
Après essai de ce remède, je suis revenue à la charge, et elle a accepté de faire enfin analyser la chôoooose. J'avais raison, et j'ai reçu les plates excuses rougissantes de ma gynéco.

Pour en revenir à toi, s'il te brûle au contraire, ne t'obstine pas et rince au bicarbonate. C'est sans doute qu'il s'agit d'autre chose.
D'ailleurs, pour un même symptôme, parfois, je ne mets pas les mêmes huiles essentielles. Cela dépend du stade des symptômes et de la sensibilité du moment. Ça compte aussi.
Qu'il s'agisse d'aromathérapie, d'homéopathie ou d'allopathie, aucun remède n'est universel et infaillible.

Bon t'y vas mollo, hein !? Smile

Zut, j'ai oublié ton autre question : ben justement, je ne sais pas pour les crèmes. Parfois, je me demande aussi et je suppose que ça dépend desquelles. Undecided
C'est pourquoi, je me fabrique du liniment à la chaux : c'est hydratant et antifongique.
Répondre
#27
?Ouai on va essayerBig Grin en fait même l'eau du robinet ou Avene me pique sur ces gros là, mais je pense que c'est parce que la pointe s'est ouverte tellement ça a gonflé.

Je vais acheter de l'eau oxygénée. Je teste ce soir le mélange bicarbonate et que ce mélange là promis Angel

[edit] moi aussi j'ai oublié : à combien doses tu l'eau oxygénée (j'ai trouvé 10%volume) pour 1verre d'eau ? Tu fais comme le bicarbonate ? 1 cuillère à café ?

Le liniment ne te bouche pas les pores ? Je l'avais testé comme lavage mais ça m'avait pas convaincu...
Intolérance forte : caséine du lait, soja, nectarine
Intolérance moyenne : blé, blanc d'oeuf
Répondre
#28
Je mets moitié/moitié 'eau et eau oxygénée dans un demi-verre. J'ajoute une cuiller à café rase de bicarbonate. Et c'est parti.

Euh... pour le liniment, non ça ne me bouche pas les pores... j'ai passé ma crise d'acné il y a longtemps... en fait, j'ai presque 52 ans, Undecided, alors j'ai plutôt la peau sèche.
Wink
Répondre
#29
Jusqu'à maintenant ma peau a bien tenu le coup, pas d'herpès, d'exzema, ou autre (presque, sauf mini-cas de très courte durée dans le temps). Et je l'en remercie!

Mais j'ai quand même préféré arrêter de la tartiner de crèmes qui contiennent de l'alcool, des conservateurs de toutes sortes...
Je me posais aussi la question au début: "est-ce que mon savon au lait d'anesse va nourrir le candida?". Mais je crois que c'est aller trop loin.

Bref, je me méfie des crèmes, mais j'ai par contre tout à fait confiance dans les huiles végétales de toutes sortes, et savons qui en contiennent (argan, huile d'olice, etc.). J'utilise aussi du beurre de karité pur. Et du gel d'aloé vera pur.

Hormis pour le beurre de karité que je ne connais pas si bien, il me semble que toutes les huiles végétales seront soit neutres, soit légérement antifongiques. Et vues leurs propriétés hydratantes, nourrissantes, aucune raison de s'en priver!
Six mois de régime en 2012 + un équilibrage psychologique et spirituel depuis 2 ans = un céleri épanoui aujourd'hui !
Répondre
#30
Merci de ton témoignage celerilion ! Moi l'aloe vera pur m'a déséché la peau, un peu comme l'huile de jojoba et fait des auréoles rouges (sûrement dues à la secheresse) ma peau est super réactive...ça fait 1an et demi que je mets plus de crème, je ne les supporte plus...j'ai essayé pendant 1 anle home made mais jamais réussi à supporter au visage, ma psy pense que ça fait parti du truc et quand je fais mes crèmes je me repose pas...donc j'ai tout laché, toute façon j'ai autant de boutons sans ou avec...et j'ai pas encore trouvé une bonne crème bio.

Mais comme toi j'en reviens toujours à mettre de l'huile végétale, il faut en trouver une qui correspond à sa peau.

Lola est ce que ton mélange se conserve quelques jours ? Ca part vite l'eau oxygénée dans mon verre Confused

52 ans tu ne les fais pas ma chère Cool
Intolérance forte : caséine du lait, soja, nectarine
Intolérance moyenne : blé, blanc d'oeuf
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Articles huiles essentielles et candida albicans Francois 6 7 484 09-11-2016, 08:51 PM
Dernier message: Julot

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)