Note de ce sujet :
  • Moyenne : 3 (2 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Mon traitement est-il efficace ?
#11
Merci Lolafleurie Smile

Je continue à prendre des pré et probiotiques, ainsi que des capsules d'ail midi et soir, par prévention.
A ton avis, pendant combien de temps encore dois-je être vigilante ? (Je rêve d'un dessert au chocolat snif...). J'en suis bientôt à 7 semaines de régime...
Répondre
#12
euh... toute ta vie... Undecided

Mais ça n'exclut évidemment pas un dessert au chocolat pour fêter tes sept semaines de régime strict. Wink
Répondre
#13
Toute la vie !
Ca veut dire que je ne peux plus manger de patisseries, de bonbons ou de gateaux ? SadSad Si j'en mange c'est prolifération de candida assurée ??

J'ai réintroduis les yaourts (un par jour), le boeuf (une fois par semaine), les carottes dans mon alimentation, ainsi qu'un fruit par jour, pour l'instant je n'ai eu aucun problème.
Répondre
#14
Non, ca veut dire que lorsque tu t'offres une douceur, tu ne craques pas aussitôt pour une autre, puis une autre. Qu'aux sucres industriels, tu préfères le sucre complet. Que tu cuisines, plutôt que de consommer des cochonneries industrielles toutes faites. Que tu favorises la filière bio pour faire le plein de vitamines. Que tu continues de te méfier du gluten, de n'en consommer qu'avec parcimonie. Et que tu n'oublies pas de consommer des huiles de première pression à froid en quantité suffisante pour nourrir ton corps de bon gras. Etc...
C'est-à-dire, ça veut dire que tu ne t'empoisonnes plus jamais tous les jours par facilité et/ou parce que l'ère industrielle t'a appris la malbouffe dès ton plus jeune âge, bref que tu n'oublies plus jamais que tu as empoisonné ton corps une première fois et que, comme le corbeau, on ne t'y prendra plus ! Big Grin
Rien de si contraignant, finalement. Il ne s'agit que de prendre soin de toi. Wink
Répondre
#15
D'accord, merci Lola!
J'ai quand même droit à un Kinder ou à une viennoiserie de temps de temps quoi ! SmileSmile
Répondre
#16
Bonjour, je reviens donner des nouvelles.

31 août aux analyses : absence de levures, de filaments mycéliens, et culture négative mycologique.
24 septembre aux analyses (suite à des épisodes diarrhéiques) : idem, coproculture nickel.

Le 9 octobre, comme j'ai toujours des troubles intestinaux, je vais voir mon gastro-entérologue, qui me prescrit de l'arcéfluryl et du trimébutine à prendre pendant 20 jours, à arrêter 10 jours, puis à recommencer ainsi de suite pendant 3 mois. Je lui demande si les candidas peuvent revenir si je remange des choses sucrées, il me répond que non, sauf si évidemment je me gave de gateaux, chocolats, que je ne mange que ça à longueur de journée.
Je précise que je n'ai jamais arrêté les pro et pré biotiques, j'ai continué. Par contre j'ai arrêté fin septembre les capsules d'huile d'ail.

J'ai donc réintroduit dans mon alimentation : le pain blanc (le soir uniquement, une demi-baguette à peu près), le beurre, les yaourts (un seul par jour), les carottes, les pommes de terre, le riz blanc (pas souvent), les pâtes (pas souvent non plus, une fois par semaine voire deux, pas plus), la viande rouge (très très rarement), du jambon, et les fruits. De temps en temps j'ai mangé une madeleine, ou un cookie au chocolat, par gourmandise. Je ne bois que de l'eau (aucun soda, jus de fruits, rien). Je continue à manger des légumes et du poisson et des oeufs.

Le 2 novembre, j'ai eu envie de refaire un contrôle, persuadée qu'il n'y aurait rien, mais bon, je voulais vérifier.
J'ai eu les résultats hier soir, et là c'est la douche froide.
"Nombreuses levures et filaments mycéliens - nombreuses colonies de candida albicans".

Je suis vraiment très mal. Je ne comprends pas, je n'avais plus RIEN depuis fin août.

Est-ce que c'est l'arcéfluryl qui a pu provoquer cette récidive ou alors l'alimentation ? Je n'ai jamais vidé de boîtes de gateaux, je ne me suis pas envoyé de plaquettes de chocolat en entier, je n'ai pas mangé un seul Kinder ou barres Mars, je n'ai vraiment pas abusé sur le sucre.

Je précise aussi qu'il y a 2-3 semaines j'ai eu un énorme coup de stress et d'angoisse, que je n'en ai pas dormi, bref, j'ai eu un gros coup dur.

Donc voilà, retour à la case départ... Mon médecin traitant me dit "il faut traiter" - seulement ça fera la 3e fois depuis le mois de mai que je prends de la fungizone, j'ai peur que ça me massacre et que ça créé des résistances... J'ai pris rdv chez le gastro-entérologue aussi. Mais pareil, il va vouloir me prescrire des antifongiques chimiques et me renvoyer chez moi.

Je ne sais plus quoi faire, je suis désespérée. Je n'ai que 29 ans, j'ai déjà perdu 8 kilos à faire ce régime draconien pendant 2 mois (je pèse 46 kilos maintenant), je ne veux pas passer le reste de ma vie à manger des galettes de riz complet et du poisson. Je vais finir par y laisser ma peau.

Merci pour votre aide.
Répondre
#17
Bonjour Cyteen, il ne faut pas désespérer mais tu dois savoir qu'on ne se débarrasse pas des candidas facilement. J'ai dû suivre un régime draconien pendant 3 ans 1/2 pour y arriver. Et encore, je continue à éviter le gluten, et je ne mange pas de sucre ni des produits industriels. Durant ces 3 années et demi, je suis aussi passé par des périodes où tout allait bien, suivies par des rechutes difficiles à expliquer au premier abord. Puis en réfléchissant, je me suis chaque fois rendu compte qu'il y avait une cause dans mon alimentation. Je la supprimais, puis j'allais mieux jusqu'à la prochaine crise.
Ce qui se passait, c'est que je devenais intolérant à un produit (trop souvent consommé). Quand je le supprimais, j'allais mieux pour un temps, puis je devenais intolérant à un autre produit. Comme il était parfois difficile à déceler, je mettais parfois longtemps à le trouver et donc, je subissais une longue période de galère.
En plus, les candidas ont la fâcheuse tendance à s'adapter, même aux antifongiques, de sorte qu'il faut continuellement modifier son régime et les compléments alimentaires pour qu'ils restent efficaces. Enfin, d'autres facteurs jouent également un rôle, le stress et les angoisses ne sont pas des moindres.
Dis toi donc que tu connaîtras encore d'autres rechutes, mais observe bien tes réactions à chaque fois et tâche d'en trouver les causes grâce au tableau proposé par Max. Courage, tu finiras par y arriver !
Répondre
#18
Merci pour ta réponse Philthai. J'avais lu dans tes autres posts tes soucis d'intolérances alimentaires et aux probiotiques, ça doit être vraiment dur. 3 ans de régime, quel courage et quelle tenacité!

Le pire dans l'histoire, c'est que je n'ai pas vraiment de symptômes (à part quelques selles molles de temps en temps mais est-ce véritablement un symptôme?), je vais bien! j'ai fait ces analyses uniquement pour me "rassurer" et vérifier qu'il n'y avait rien, comme aux analyses précédentes, même mon médecin était réticent pour me faire l'ordonnance, à me dire "mais il n'y aura rien!"...

Et là, non seulement j'ai à nouveau des colonies de candidas (ce qui, pour les gastro-entérologues, n'est pas pathologique ni grave), mais surtout j'ai des filaments mycéliens, alors qu'auparavant ils n'ont jamais détecté de mycélium, uniquement des colonies de candidas. C'est surtout ça qui m'inquiète... et comment tout a pu dégénérer aussi vite, en quelques semaines alors que je mange archi moins sucré ?

Je vais voir mon médecin généraliste, mes 2 gastro-entérologues et une aromathérapeute-nutrithérapeute, pour voir quel traitement prendre.

Hier j'étais tellement écoeurée que je n'ai mangé que des choses interdites : pommes de terre, yaourt sucré, pain, brioche chocolatée...

Je ne veux pas passer ma vie à vivre dans l'angoisse que cette saleté revienne, à me priver de nourriture, je vais finir par ne peser que 35 kilos à force. Et puis, j'aimerais un 2e enfant, comment faire si je suis perpétuellement embêtée par ce truc ? Où trouver les sources de calcium nécessaires à son développement si je ne peux pas manger de laitages ?

Désolée pour le pavé, merci de m'avoir lue Sad
Répondre
#19
Oui, je te comprends très bien. Un 2e enfant, c'est un magnifique projet, et je te souhaite de réussir à constituer la famille de tes rêves.
Pour le calcium, je suppose qu'il y a des solutions alternatives. Pour ma part, je n'ai jamais arrêté de consommer du fromage de chèvre (tous les 5 jours) : il existe aussi sous forme de pâte dure ou de yaourt.
D'autre part, il ne fait perdre de vue que le candida fait partie de nous et joue même un rôle utile dans les intestins. La présence de candidas est donc normale. Ce qui l'est moins, c'est lorsqu'il prend la forme de mycose, parce qu'alors il peut faire des dégâts. Si tu n'as pas de symptômes particulier à part la diarrhée, c'est que les candidas n'ont pas (encore?) endommagé ta paroi intestinale. Il n'y a donc pas lieu de paniquer, mais il est conseillé de suivre des traitements antifongiques (à varier dans le temps pour qu'ils restent efficaces) et limiter le sucre et le gluten. On peut très bien vivre sans, j'ai appris à manger du yaourt sans sucre, et mes pains faits maison sont délicieux (enfin, c'est moi qui le dis !).
Répondre
#20
Je pense que les médecins "traditionnels" vont me proposer un traitement anti-fongique chimique, type Triflucan.

Mardi je vois une aromathérapeute, qui va sans doute me proposer un traitement à base d'huiles essentielles, etc.

Quel traitement est-ce que tu ferais ? J'ai peur que l'anti-fongique chimique ne fasse que chasser le problème temporairement et me perturbe encore plus ma flore intestinale.

Tu manges du yaourt malgré le régime anti-candida ? Je pensais que c'était proscrit...
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Triflucan + Berberine: le traitement idéal ? Lock2 0 2 261 06-06-2016, 03:43 AM
Dernier message: Lock2

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)