Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
bonjour
#1
Bonjour,

timide le bonjour,

voilà 2 ans que je bataille avec le candida,

ces derniers mois c'est plutôt avec un grand ras le bol et beaucoup de lassitude, je viens de découvrir votre site, j'essaierais de trouver l'énergie de lire,

celà dit j'avoue être lassée de me plier aux exigences du sans sucre, sans gluten, sans laitage

enfin les laitages ça me gène pas, le sucre pas trop, le gluten un peu plus.

je m'interresse en fait à comprendre l'aspect psychologique du pourquoi, pourquoi rien de change, pourquoi le candida résiste .

bref voilà...

au plaisir de vous connaître, même si je suis pas très assidue en informatiqueBig Grin
Répondre
#2
Salut, bienvenue.

Ton message m'interpelle, et je n'aurai que 2 choses à te conseiller :

- Arrête surtout le sucre en premier, tout ce qui a le goût sucré, et limite les glucides à 100g/jour. Tiens le coup avec du stévia et xylitol (même s'ils sont controversés, en 6 mois de régimes je n'en ai vu que des avantages). En ce qui concerne le lait et gluten, pourquoi ne pas les arrêter que plus tard pour parfaire ta santé.

- Pendant 2 semaines, fait une cure d'eau argileuse le matin à jeun, puis le reste de la journée EPP, clou de girofle, thym, curcuma. C'est ce qui ma remis sur pieds très rapidement après une petite rechute. A renouveler dès que les symptômes reviennent.
Répondre
#3
"je m'interresse en fait à comprendre l'aspect psychologique du pourquoi, pourquoi rien de change, pourquoi le candida résiste"

Pareil que toi, Froggy, j'ai les mêmes questionnements même si pour moi c'est récent.

Huh
Répondre
#4
Ah pour ça c'est Entre2o le spécialiste Wink S'il passe par ici, je suis sûr qu'il se fera un plaisir de répondre à tes questions. Tu peux aussi tenter de lui envoyer un message privé !

Il y a aussi, pourquoi pas, le livre de Valérie Legros, qui est une lecture intéressante.

Il y a certes un aspect psychologique à la candidose (et notamment un rôle important du stress dans nos symptômes), mais aussi, parfois (souvent ?), des causes sous-jacentes. J'ai vu passer un chiffre sur un post américain, qui disait qu'1/3 des candidoses et des dysbioses étaient dues à une intoxication aux métaux lourds.

C'est probablement un peu trop élevé, et il y a aussi un certain nombre d'autres causes (corticoïdes, pilule contraceptive, hormones dans l'eau, polluants, antibiotiques, etc.), mais ça vous donne l'esprit. Pour un certain nombre d'entre-nous, la candidose ne serait qu'une pathologie secondaire.

Voilà quelques pistes de réflexion... la quête de la pleine santé ne fait que commencer Wink

Max
Répondre
#5
Merci pour les différentes pistes, Max !
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)