Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
sensations de brûlure à la gorge et bouche pateuse
#1
Bonjour,

J'ai une candidose chronique depuis très longtemps et il semble que je n'en sois pas encore bien débarrassée malgré que j'ai beaucoup moins de mycoses externes.
J'ai eu très souvent des sensations de brûlure au niveau de la gorge et plus bas; quelqu'un a-t-il eu ces symptômes aussi?
Et depuis quelques mois j'ai la bouche très pâteuse le matin avec besoin de cracher... Est-ce lié à la candidose? Est-ce bon ou mauvais signe d'après vous? (je prends beaucoup d'antifongiques en plus du régime)
Je trouve ça bizarre car ça ne passe pas...
Merci beaucoup pour vos réponses...
Répondre
#2
Bonjour Mathilde,

J'ai, moi aussi, depuis quelques mois, cette sensation aussi étrange que nouvelle d'avoir sans arrêt un début d'angine avec nécessité de cracher des glaires venus d'on ne sait où.
Il semble que j'arrive vers la guérison, que ces symptômes après s'être progressivement estompés, sont maintenant silencieux depuis très récemment (quelques jours Undecided), c'est pourquoi je t'écris avec quelques précautions oratoires :

1/ C'est lié à la candidose et même je dirais que c'était pour moi une des dernières expressions du die off qui me parcourt depuis plus de neuf mois sous des formes diverses et variées et surtout inattendues par rapport à tous les symptômes que j'avais croisés au cours de ma vie.

2/ Le travail du foie m'a beaucoup aidé à en venir à bout :

- arrêt complet du tabac (que j'avais arrêté il y a plus de deux ans mais que je reprenais régulièrement en dilettante quand le stress m'attaquait par derrière Blush; cette fois, je ne transige plus : les reprises étaient systématiquement marquées par une recrudescence du champignon quelque part Dodgy),

- bains de bouche actif à l'huile de sésame à jeun, 15 à 20 mn le matin (c'est même ce traitement qui, entrepris contre le muguet buccal sur lequel il s'est montré d'une efficacité immédiate, a provoqué ces glaires et douleurs dans la gorge : signe de guérison ???),

- acupuncture par des professionnels triés sur le volet (5 séances en deux mois pour rééquilibrer tantôt le foie, tantôt la la rate, tantôt les intestins...),

- prise quotidienne de chardon-marie et de probiotiques (en l'occurrence lactibiane candisis 10 M puis 5 M), et surtout de Megabase (pour basifier le PH du sang)

- abandon du régime anti-candida (c'est très relatif puisque d'une je ne l'ai jamais fait de façon stricte, de deux je surveille quand même diablement la nature de ce que je mange Wink) au profit d'une vigilance ABSOLUE sur l'équilibre acido-basique qui, clairement aujourd'hui, m'apparaît comme le seul équilibre qui permette de guérir du candida dans toutes les zones du corps ET durablement.

Je m'explique : il ne sert à rien d'affamer le candida si le terrain général et notamment le PH (du sang comme de la peau !!!) n'est pas corrigé de façon durable. En effet, le candida se complaît dans le déséquilibre. Aussi, dès qu'on relâche le régime, il se remet à profiter du déséquilibre qui n'est pas corrigé... et reprolifère allègrement... qu'il s'agisse de la bouche, de la gorge, de la peau, des intestins ou de l'appareil génital !???
Je viens de comprendre qu'à se consacrer trop strictement à la lutte contre le candida, finalement on favorise sa future réinstallation. Confused Le régime trop strict empêche bien souvent de se consacrer à l'équilibre acido-basique. Les aliments préconisés dans le régime sont majoritairement acidifiants (légumineuses, viandes, poissons, oeufs, céréales, oléagineux...).
Je le savais mais, toute occupée avec le candida, j'avais oublié ce détail magistral. Dodgy
En recentrant sur l'équilibre acido-basique, je retrouve un état de santé que j'avais perdu il y a un an quand je me suis inscrite sur le site après mon opération des yeux.

Je n'oublie donc plus mes règles d'autrefois :

- diminuer les sucres et supprimer tous les sucres industriels sans AUCUNE EXCEPTION, ne pas abuser des produits laitiers et diminuer le gluten dans la mesure des possibilités que m'offre la vie sociale du moment,

- manger bio, à ma faim et seulement à ma faim (jamais de manière compulsive pour soigner je ne sais quel problème sans rapport avec mon assiette) et faire ma cuisine moi-même,

- équilibrer soigneusement les apports en fonction de mes besoins : protéines, glucides, fibres, acides gras, vitamines... etc.,

- varier les ingrédients en suivant exclusivement les saisons pour éviter de m'empoisonner moi-même,

- et RECHERCHER systématiquement une assiette plus basique qu'acide Big Grin !!!

C'est fou ça ! Comment ai-je donc pu oublier que ce dernier point était ma priorité ?!! Blush
Sans doute, parce que je le faisais sans savoir pourquoi. Wink A présent, je sais qu'aucun régime anti-candida ne viendra à bout d'une candidose sans un rééquilibrage en profondeur de l'organisme. Tongue
Répondre
#3
Un infini merci... Je suis à la bourre, je répondrai tranquillement plus tard... Ca sonne très juste pour moi tout ça, informations précieuses...
Répondre
#4
@ Lola : merci pour ton cours magistral qui m'éclaire totalement ! Je crois que tu as formulé clairement ce que j'entrevoyais au loin : un delà d'un régime, c'est un véritable rééquilibrage à opérer, qui ne s'établira pas en quelques semaines ni en 100 jours !
Étonnamment, depuis que je suis sevrée du sucre raffiné, ce régime, ce rééquilibrage pardon ! Me semble bien plus facile à tenir ! Je ne craque pas devant des gâteaux, des pâtisseries, par contre je mange des fruits, car je ne trouve pas sain de les exclure.
Je suis aussi très assidue avec les différents compléments alimentaires prescrits par ma naturopathe. Je sens que je ne suis pas guérie, mais le candida est sous contrôle et je le vaincrais sur la longueur ! Et puis je n'ai plus la sensation de me priver, j'ai plus la sensation de me faire du bien.
Merci Lola
Symptômes principaux :
- Infections vaginales (2009 à 2011)
- Acné sur les mâchoires et dans le cou (mi 2011 à mi 2012)
- Diarrhée chronique (3 mois déb 2012, reprise en sept 2012)
- Craquements des épaules depuis février 2012

Régime anti-candida depuis le 16 juillet 2012 : 9 kilos perdus en 3 mois.
Répondre
#5
Merci à vous les filles...

Ces dernières temps j'étais dans une sorte de lutte genre "je vais me débarrasser de ces sales trucs", ce qui m'a conduite à faire des trucs pas très sympas et doux pour mon organisme, comme de me gaver d'ail et d'huiles essentielles anti-fongiques, et d'EPP super concentré aussi). Et aussi, je n'écoutais plus trop mon ressenti sur l'alimentation, et remarque que je suis super influençable (genre on me dit qu'un truc est bon pour moi et j'en mange plein, puis si je lis que c'est mauvais j'arrête carrément d'en manger)
Vu mon état de faiblesse générale, c'est comme si je perdais confiance en moi alors que j'aurais besoin plus que jamais d'écouter mon ressenti...

Ca me parle beaucoup cette histoire d'équilibre acido-basique, et je crois que dans mon cas l'acidité est autant liée au stress qu'à ce que je mange (je mange super bien ceci-dit, et beaucoup de légumes bio). Mais c'est vrai que je consomme pas mal de graisses (huile d'olive et amandes), des yaourts...
Les compléments genre Mégabase sont-ils effectivement efficaces contre la candidose (d'après vous)?

Je sent que j'ai besoin de retrouver avant tout un état de confiance et de sérénité intérieure...

Lolafleurie (c'est joli!), je trouve bizarre que les gargarismes d'huile te fassent cet effet, ça te fait du bien sinon?
Je me demande toujours si ces glaires le matin sont un symptôme de détoxination ou liés à autre chose.

Les sensations de brûlure aussi, je me demande... En général c'est situé vers la gorge (mais pas la gorge elle-m^me) et le haut de l'oesophage. Hier après un massage c'est descendu dans le ventre... Serait-ce lié à l'acidité?
J'ai aussi des problèmes immunitaires et de thyroïde il faut dire...

Bon, à plus tard sur ce forum, c'est vraiment super de pouvoir échanger...
Je serais heureuse d'avoir des nouvelles de l'évolution de votre santé aussi

Mathilde

ps: Audrey, qu'est-ce que tu entends par "craquements des épaules"? C'est lié à la candidose? Moi aussi j'ai de plus en plus d'articulations qui craquent (j'ai que 35 ans!), j'ai pas fait le lien avec la candidose... Il faut dire que je n'ai pas trouvé de médecin qui m'aide vraiment ou me prenne au sérieux, donc je dois vraiment gérer tout toute seule, et je galère depuis pas mal d'années...
Répondre
#6
Je m'interroge encore sur ces sensations de brulure dans la gorge et ces glaires inépuisables qui ont l'air de venir de nulle part. Je ne pourrai pas te dire grand chose sinon analyser mes sensations et faire marcher mon intuition... comme d'hab. Wink
En fait, je n'avais jamais perçu ça, avant d'attaquer régulièrement et dans les formes les fameux bains de bouche huile préconisés par la médecine ayurvédique (forme rituelle ; il existe une forme plus basique, préconisée par le Dr Kousmine et ses héritiers, que j'avais épisodiquement tentée auparavant sans que cela déclenche ces symptômes).
Explications et détails sur ces sites :
http://geobiologie-sante.com/2010/11/22/...-a-lhuile/
http://www.dentenerg.ch/huile_bouche.htm

Etant donné l'efficacité immédiate que cela a eu sur mon muguet buccal dont je n'arrivais plus à me défaire depuis quelques mois, je n'ai pas douté de l'intelligence du procédé. D'autant que mes dents avaient besoin d'un détartrage, que j'avais pris RV chez mon dentiste avant de commencer et que, lorsque j'y suis allée quinze jours après, il s'est montré stupéfait de l'absence de tartre après tant de temps sans qu'on se soit vus.

Dans le même temps, à la même vitesse d'efficacité donc, je me suis mise à être encombrée de ces glaires et la gorge m'a progressivement brulé de plus en plus en réaction à ces glaires continus.
J'ai lavé soigneusement les sinus à l'eau de mer : aucun effet
J'ai testé mes remèdes aux huiles essentielles pour les angines et trachéites : aucun effet
C'est visiblement sans rapport avec le moindre virus ou une bactérie locale. Vu l'aspect de ces glaires, je trouve que ça ressemble bigrement à du pur produit champignonnique, je dirai. Et j'ai hélas une vache d'expérience en la matière. Sad

Oui, je pense qu'il s'agit d'un reflux de candida venu des profondeurs de mon corps. Et j'ai tendance à penser que ce symptôme, aussi désagréable soit-il, est le signe d'une guérison prochaine.
D'ailleurs, les diarrhées chroniques ont délaissé mes intestins depuis quelques mois.
Après la découverte ces deux derniers mois que mon foie était malade (sous l'effet d'acupuncture prévue pour tout autre chose) et des soins attentifs envers lui, tout mon système digestif semble se porter bien mieux : quasi plus de gaz, de ballonnements, transit super régulier, plus de spasmes. Bref, un bonheur. J'ai même pu entamer enfin sans dégâts une cure de probiotiques ! Il était temps !!! Big Grin

Il me reste donc aujourd'hui des symptômes que je n'avais pas il y a un an :
- le foie n'est plus silencieux : le moindre abus est signifié par des nausées,
- une mycose des pieds monstrueuse, pourtant soignée 3 X par jour depuis qu'elle s'est révélée (autrefois les ongles étaient touchés mais la peau ne manifestait rien, depuis un an que je la soigne c'est le contraire :S),
- et ces glaires avec brulure de la gorge (je me croyais sur la fin mais il reviennent un peu, semblent intermittent désormais... plus importants le soir que le matin, je dirais).

Pour répondre plus précisément à tes questions :


- Oui, les bains de bouche huile ont complètement modifié mes symptômes et m'ont donné une sensation de résistance générale très intéressante.

- Oui, je pense que ces symptômes de gorge sont une expression de l'élimination ou de la recrudescence du candida selon le cas de chacun. En tout cas, un indice intimement lié à lui.

- Le Megabase n'est pas un antifongique, pas même un pré ou pro-biotique. En réalité il contient un peu de tout, surtout des oligoéléments destinés à t'aider à stabiliser ton corps dans un état alcalin approprié (à condition de parfaitement manger plus basique qu'acide tous les jours sinon ça ne sert à rien surtout que, comme tu dis, l'alimentation n'est absolument pas la seule cause de notre acidité interne) et ta peau dans un état d'acidité approprié aussi (puisque si le sang est correctement alcalin, le PH de la peau s'équilibre en acidité de son côté : c'est lié et inversement proportionnel). Du coup, le candida ne se sentirait plus bien du tout chez nous et ne ferait plus une ribambelle de petits candidas qui eux-mêmes en feraient d'autres, etc, etc :S au point de nous surpeupler le corps en permanence et nous pourrir le quotidien et tout ça tout ça ! Dodgy Enfin bref, on mettrait définitivement l'hôte à sa juste place et dans les justes proportions Big Grin

- Question thyroïde, je n'ai rien à dire, mais l'immunité est très altérée par l'abondance de champignons, souvent sans qu'on puisse la diagnostiquer comme déficiente dans les analyses de sang. Il y a donc des chances, si tel est ton cas, qu'en travaillant l'équilibre acido-basique durablement, tu retrouves une bonne efficacité de ton système immunitaire.

Voilà.
Contente en tout cas d'avoir pu t'aider à y voir plus clair en toi. Wink
Répondre
#7
Merci beaucoup...
Les journées passent tellement vite et je n'ai pas le temps de répondre tranquillement là, encore une fois.
J'ai aussi l'impression que mes intestins vont mieux, et que mon corps est en détoxination. Mais ces brûlures, c'est toujours mystérieux pour moi. J'ai d'autres questions si ça t'ennuie pas, déjà je voulais te demander si tu as de la candidose depuis longtemps et quelles analyses tu as fait?
Encore un très grand merci, et à très bientôt
Répondre
#8
Depuis quand ? Bah ma foi j'en sais rien. Depuis ma toute petite enfance très certainement (va lire ma présentation "A mon tour d'oser" si tu veux en savoir plus).

Des analyses ? Tu as de la chance : j'en ai retrouvé de mes vingt à trente ans en gynécologie et j'ai eu régulièrement du candida et d'autres champignons localement, soignés à coup de gyno-pévaryl et autres remèdes momentanés de ce genre. Le temps a passé, ces mycoses locales aussi.

Intestinales : de vieilles analyses de selles d'il y a 12 ans témoignent de la présence de candida albicans en quantité excessive. J'avais été soignée à l'époque avec de l'ultra-levure Big Grin : ça me fait carrément rire aujourd'hui !
Du coup, avec mon généraliste, on s'est dit que ça n'avait pas grand intérêt de le revérifier, qu'on allait ménager les caisses de la Sécu. Wink

Mycoses des ongles parfaitement identifiable, mais non identifiée comme telles à l'époque malgré prélèvement + analyses et circonstances de leur manifestation on ne peut plus signifiantes : depuis presque 20 ans.

Mycoses auriculaires identifiées comme telles par un génie bienveillant en 2001, je crois (je m'embrouille parfois dans les dates, mais ça te donne un ordre d'idée) : depuis l'âge de quatre ans, si mes souvenirs corporels sont bons (pour info : j'en avais 40 en 2001 Smile)

Mycoses des pieds : une tous les deux ou trois ans, facilement soignée (en trois jours de fazol, le plus souvent) depuis l'âge de 15 ans jusqu'à l'an dernier mais continues et vachtement accrochées malgré un traitement attentif quotidien depuis... traitement qui n'est plus du tout le même évidemment (en recherche permanente pour tout dire), parce que le fazol ne me fait plus rien depuis longtemps. Ni à moi, ni à mes deux filles. On dirait que les candida (et/ou les autres champignons que nous nous trimbalons) sont devenus vraiment des mutants. Dodgy

Dermites séborrhéiques, eczémas, herpes et autres réjouissances depuis l'adolescence et à chaque circonstance stressante, avec plus ou moins de violence selon les circonstances en question.

Voilà. Je t'ai répondu mais je ne crois pas que ça puisse t'apporter des informations recyclables pour toi. Blush Désolée.
Si tu me lis à travers les différents fils, tu verras que je ne suis pas très préoccupée des "diagnostics" traditionnels. J'en ai eu ma claque, je dirais. L'expression me paraît même carrément appropriée à ma situation. Tongue
Je préfère la vérité de mes observations corporelles, la qualité de mon intuition, et les conseils de mes "thérapeutes" et médecins qui sont aujourd'hui presque tous hors des sentiers traditionnels. Smile

Répondre
#9
@Lolafleurie : c'est très intéressant ce que tu dis. Encore une fois, tu m'apportes une perspective intéressante. Ton expérience et tes recherches te donnent une vision globale très enrichissante Smile

J'ai dans l'idée que l'équilibre acido-basique expliquerait le fait que les symptômes diminuent fortement quand on n'est plus soumis au stress (qui acidifie l'organisme), même si on fait un certain nombre d'écarts pendant cette période. Qu'en penses-tu ?

Je vais appliquer la méthode de l'huile, pour voir ce que ça donne.

Pour ce qui est des glaires, ils pourraient être la conséquence directe de tes bains de bouche d'huile (est-ce une réaction normale ou une réaction pathologique, je ne sais pas). J'ai lu je ne sais plus où qu'il ne fallait pas abuser des purées d'amandes & co, parce que ça donnait des glaires. Ça pourrait être le même phénomène.

@Mathilde : De mon côté j'avais ce genre de brûlures, mais avant de commencer le régime anti-candida. Etaient-elles liées à une acidification excessive de mon organisme ou à la consommation d'aliments qui nourrissent le Candida ? Je ne pourrais pas le dire précisément. Probablement un peu des deux. En tous cas, tout s'est arrêté avec l'arrêt des laitages et des produits contenant du gluten. Et ces symptômes sont revenus une ou deux fois à l'occasion d'écarts très importants, et répétés.

Max
Répondre
#10
Un grand merci pour vos réponses...

Lolafleurie, est-ce que tu as regardé si ta salive contenait des filaments, comme ils disent pour le test salivaire anti-candida?
Moi oui, donc ça me fait dire que ces glaires, c'est lié au candida.
Bon moi c'est pas directement ça qui me brûle, mais la brûlure vient souvent après les repas, dans le haut de l'oesophage je crois, et ça me semble lié à l'acidité.
Je suis hyper fatiguée après les repas aussi...

C'est très clair qu'il y a un lien énorme entre le stress, l'acidité, et la candidose. Là j'ai eu un gros coup de stress, et tous mes efforts précédents qui semblaient mener leur fruits pour me débarrasser de la candidose (je sentais la détoxination et me sentais de mieux en mieux), sont tombés à l'eau en quelques jours, sans que je fasse aucun écart sur le régime.

Max, merci pour ce que tu dis... A vrai dire, la crème d'amande et les yaourt (chèvre et brebis) font partie de ma nourriture de base... Peut-être que ça augmente les glaires, il faudrait que j'essaye d'arrêter, mais ouille, je suis super accro...

Est-ce que vous prenez des antifongiques tous les jours, et lesquels?
Je prenais plein d'ail, mais j'ai lu que c'est pas terrible pour les neurones à force... Pas facile de se faire une idée dans tout ça, pourvu que je retrouve mon intuition...

Encore merci, à bientôt et bonne suite de guérison! (si je répond pas de suite, c'est que j'ai pas internet à la maison...)
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  A Max et aux autres : Goût acide dans la bouche ... Ca7 10 52 298 01-26-2012, 05:25 PM
Dernier message: Ca7

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)