Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Intolérances alimentaires
#11
Chez moi, les crises d'intolérances (migraine) apparaissent toujours 3 heures après avoir mangé. En général, elles atteignent très vite un niveau élevé. Mais ces derniers mois, elles commençaient doucement et devenaient fortes après 10 ou 12 heures, mais jamais au-delà.
Je ne pense pas qu'une intolérance puisse encore se déclencher 2 ou 3 jours après avoir consommé un aliment qui ne convient pas.
Par contre, ce qui peut arriver, c'est que ton organisme soit affaibli par quelque chose que tu as mangé avant et il lutte en produisant des anticorps. Si tu y ajoutes ensuite un aliment qui ne te convient pas (le mozarella et le jambon p ex...), ou s'ils ne sont pas tout à fait frais, il peut arriver qu'avec le cumul, une crise se déclenche. C'est alors une cause cumulative. Il m'est arrivé qu'un même aliment passe un jour, et pas un autre jour parce que j'étais en état de faiblesse à cause d'une autre intolérance.
Répondre
#12
Les réactions apparaissent en général juste après la consommation de l'aliment, mais les experts disent qu'une intolérance alimentaire peut causer des effets jusqu'à 5 jours après la consommation de l'aliment (une question d'élimination des toxines et de tous les antigènes).

Moi j'ai régulièrement observé des sortes de "rebonds" dans mes symptômes. Lorsque je fais un écart important un soir, il arrive que je n'ai pas grand chose le lendemain, mais que le jour d'après je sois fatigué sans comprendre pourquoi...

Max
Répondre
#13
Ha oui alors la je suis claffie d eczéma puis mal à la tête envie de vomir. Je ne sais pas trop quel aliment m à fait cet effet pfff c et pas juste ! Je fais pourtant super attention le moindre écart minime est fatal !
Répondre
#14
Le début est le plus difficile... courage !
Répondre
#15
Mumf. J'ai effectué récemment l'un de ces tests d'intolérances dont nous parlons (laboratoire Zamaria pour moi, prise de sang dans n'importe-quel labo, tube envoyé par la poste, 190 aliments testés, 180€, résultats reçus sous 10 jours).

Mes résultats sont en fait sans trop grande surprise, je savais ce qui me pendait au nez... Les oeufs, et tous les fruits secs vont devoir être supprimés sans vergogne. Je constate avec joie que quand même la plupart des aliments testés restent dans la colonne "pas de réaction, pas d'intolérance", y compris les produits laitiers :-) C'est déjà ça! Par contre j'ai été assez choquée de voir à quel point j'étais réactive à la gliadine, et à toutes les céréales contenant du gluten, y compris certaines, que je n'ai à ma connaissance quasiment jamais consommées.

Il reste qu'il faut savoir faire la différence entre intolérance alimentaire et véritable allergie, en gardant donc à l'esprit que ces résultats ne sont pas immuables. Mais je me demande quand même comment il faut penser les Igg par rapport aux Ige. Certains aliments testés n'ont provoqué aucune réaction Igg, comme la tomate ou les fraises, alors que je sais très bien que j'y suis allergique, et ce depuis mon adolescence, où j'étais suivie par un allergologue.

Maintenant il ne me reste plus qu'à être sérieuse, et voir si j'observe une amélioration sur le long terme.

ps: très grosse réaction au pamplemousse... fini l'epp pour moi :/
Six mois de régime en 2012 + un équilibrage psychologique et spirituel depuis 2 ans = un céleri épanoui aujourd'hui !
Répondre
#16
@Celerilion : les pépins de pamplemousse ne te donnent peut-être pas d'intolérances...

@Philthai : n'oublie pas la question des métaux lourds. Cela pourrait être la clé de tes intolérances. Va voir ce témoignage sur un autre forum, où la personne a fait disparaître ses 65 intolérances alimentaires en se désintoxicant...
Répondre
#17
Bonsoir, je viens de lire que l ont peut etre intolérant aux pro biotiques!! Comment le savoir ? C est possible ça ? Peut être au liant à l intérieur dans le liens c est la maltodextrine ... Bises
Répondre
#18
C'est mon cas : je ne supporte pas le Lactibiane candisis, malgré de nombreux essais espacés de plusieurs mois. Le dernier essai date d'avant-hier (après 4 mois d'abstinence). En réalité, ce n'est pas au probiotique lui-même que je suis intolérant, mais plutôt aux excipients qu'il contient : amidon de maïs, gelule d'origine végétale (??? je suis intolérant au guar, un liant, au niveau maximum!), maltodextrines, stéarates de magnésium et protéines de lacto...(désolé, je ne sais plus me relire).
Mes intolérances se manifestent quelques heures après l'ingestion : 12 heures de migraine. Ce qui est curieux, c'est que j'étais intolérant à de nombreux produits, mais je vais progressivement mieux, et je me permets d'en reprendre un certain nombre à petites doses. Avec le Lactibiane, je l'ai essayé pour la première fois depuis 4 mois la semaine dernière, et comme il était passé, j'ai fais un nouvel essai cette semaine. Effet concluant, on peut dire !
C'est assez désespérant, parce que ce produit est très recommandé.
Répondre
#19
bonjour , suite a des symptomes de nausées , mal de ventre , intestins et estomac, fatigue , brulant ... j'ai ete voir une nutritionniste elle m'a prescrit aussi une prise de sang pour voir si intolerances alimentaires et verdict il y en a produits laitiers , gluten , kiwi , banane , et candida albican en plus .
J'essaie de faire un regime je n'y arrive pas !
Comment devient on intolerante ainsi surtout que depuis que je suis jeune je consommais quasi que des produits laitiers et du jour au lendemain boum , moi qui adore je suis decue !
Si vous avez des explications , car je prend aussi des probiotique et meme cela ne fonctionne pas et des glules pour digerer le lactose
Répondre
#20
@stephy : c'est difficile mais nécessaire. On est généralement le plus accroc aux aliments auxquels on est intolérant.
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Peur des intolérances delphine 6 13 661 05-31-2012, 06:01 PM
Dernier message: delphine

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)