Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Chélation des métaux lourds et pectine de citrus modifiée
#1
J'ai trouvé un article sur une substance, la pectine de citrus modifiée, qui semblerait pouvoir chélater les ML de façon soft.

http://www.lef.org/magazine/mag2009/mar2...ies_01.htm

Traduction de la partie intéressante :

Citrus de pectine modifiée (MCP) et chélation

Au delà de ses bénéfices dans la lutte contre les métastases cancéreuses, MCP pourrait avoir des applications dans l'atténuation des dangers pour la santé posés par les ML. La chélation est un processus chimique dans lequel une substance est utilisée pour lier des molécules comme les ML ou les minéraux, et les garder prisonniers pour qu'ils puissent être éliminés d'un système, tel que le corps humain. La chélation aide le corps à se débarrasser d'un excès de métaux toxiques, mais on ne sait pas si cela réduit les risques de maladies artérielles. La chélation est utilisée pour traiter les empoisonnements au mercure et au plomb.

Dans la plupart des cas, la chélation implique l'administration de composants via un cathéter placé dans une veine du bras. Cette procédure doit être réalisée dans un cadre médical au cours d'une cure. Au contraire, la chélation au MCP est faite via la voie orale et peut-être administrée au patient dans n'importe quel cadre clinique vu que le supplément peut-être ingéré n'importe où.

Un essai pilote évaluant les effets de chélation du MCP a fourni les preuves que l'administration orale augmente significativement l'excrétion urinaire de métaux toxiques. Dans une étude publiée en 2006, 8 individus en bonne santé se sont vus administrer 15 g de MCP quotidiennement pendant 5 jours, et 20 g le sixième. Des échantillons d'urine ont été collectés le jour 1 et 6 au bout de 24h et analysés pour y chercher les toxiques et les éléments essentiels.
Les minéraux essentiels comme le calcium, le zinc et le magnesium n'ont pas augmenté dans les urines analysées, indiquant que le traitement au MCP ne provoque pas d'appauvrissements de ces éléments nutritifs.

Dans un rapport sur une étude de cas, 5 patients présentant différentes maladies se sont vus administrer du MCP (Pectasol) seul ou en combinaison MCP/alginate (Pectasol Chelation Complex) pendant 7 mois. Chaque patient a eu une diminution de sa charge total en métaux lourds, et l'on pense que cela a joué un rôle important dans la guérison du patient et dans le maintien de sa santé. Les patients ont eu une diminution moyenne de 74% de ML après le traitement. Les auteurs indiquent que c'est la première documentation connue de la preuve d'une possible corrélation entre des résultats cliniques positifs et une réduction de la charge de ML, en utilisant MCP seul ou en complexe. Ils recommandent de procéder à d'autres études pour confirmer l'efficacité de ce système chélateur doux et non toxique comme une alternative aux chélateurs plus durs dans le traitement de patients présentant un fort taux de ML.

La toxicité du plomb est une préoccupation d'actualité à travers le monde, et les effets à longs termes d'une exposition au plomb sur les enfants est spécialement troublante. Une étude pilote de 2008 à l'hôpital pour enfants de l'université de Zhejiang en Chine a étudié comment le MCP pouvait atténuer la toxicité du plomb chez des enfants présentant un fort taux de plomb sanguin. 7 enfants hospitalisés avec des niveaux de plomb toxiques, agés de 5 à 12 ans, se sont vus administrer 15 g de MCP (Pectasol) par jour en trois fois. Le serum et les urines ont été prélevés 24h plus tard et analysés les jours 0, 14, 21 et 28. Deux patients ont été renvoyé chez eux après deux semaines, 3 patients après 3 semaines et 2 patients après 4 semaines, quand leurs niveaux de plomb sanguin est tombé sous le seuil admis. Les auteurs recommandent de plus amples études pour confirmer l'efficacité et l'innocuité du MCP comme chélateur du plomb.
Les scientifiques pensent que le pouvoir chélateur du MCP provient d'une molécule de pectine de faible poids moléculaire qui contient 10% de groupements Rhamnogalacturonan ll, qui sont connus pour lier sélectivement les ML avec une forte affinité.
Par la suite, les complexes métaux-pectines sont éliminés dans les urines.
Répondre
#2
Voilà les résultats d'une étude clinique sur le sujet :
http://blog.naturalwise.co.za/mcp-clinical-trial/
Répondre
#3
c'est mon hypothèse :
il est possible que ca fonctionne plutôt bien hors cerveau (comme la chlorella)
reste que la majorité du mercure est dans le cerveau, le seul chélateur du cerveau que je connaisse c'est l'ALA (acide alpha lipoique)

d'autre part ce produit est très cher, et rien ne dis qu'on ne peux pas arriver au même niveau de résultat via des jus de citron à l'extracteur (avec la peau qui contient la pectine). Pendant plusieurs mois je mettais du citron dans mes jus, et j'ai obtenu une grosse amélioration, un gros mieux être. J'aurai du mal à dire si ca provient seulement du citron, mais il est possible que ca ai participé à un mieux être de facon assez significative. Et je suis du genre à penser que les fruits frais sont ce qu'il y'a de mieux, parceque c'est frais, c'est vivant, contrairement à des pillules (même si elles ont une origine naturelle à la base)
Répondre
#4
Non, on ne peut pas obtenir la même chose avec de la pectine de citron non modifiée, à cause de la grande taille des molécules de pectine. L'intérêt du principe est de couper les chaînes en des chaînes plus petites qui permettent aux molécules de passer la barrière intestinale et d'être transportées dans le corps via le réseau sanguin. Par contre, je ne sais pas si ça passe dans le cerveau, mais je ne vois pas pourquoi ça ne passerait pas si les molécules intègrent le flux sanguin, puisque le sang va partout.

Il est clair que ce produit est très cher, mais c'est quand même bien moins cher et bien plus sécurisant qu'une chélation chimique.
Un pot de 454g (le moins cher que j'ai trouvé est à 69$ sur internet, soit 51€) te fait un traitement d'un mois pile (15g/jour).
En ce qui me concerne, j'ai sauté dessus, et ça m'a vraiment l'air d'être une très bonne alternative au procédé chimique qui me fait peur.
D'après l'étude que j'ai mise au-dessus, il faut quatre mois pour avoir des résultats, et ils s'améliorent avec la poursuite du traitement. Je vais le commencer dès que je l'ai reçu, et je suis ravie d'avoir enfin connaissance d'un produit naturel, qui n'est pas bourré de mercure à la base comme la chorella et qui a l'air de faire autant d'effet qu'une chélation chimique sans effet secondaire ni appauvrissement de l'organisme en oligo-éléments et minéraux.
En plus, ça a des propriétés anti-cancéreuses, anti-cholestérol (et c'est bon pour la prostate aussi je crois, bien que ça ne me soit pas d'une grande utilité Wink), alors que demande le peuple ?
En ce qui me concerne, c'est tout vu, c'est ce que je vais choisir comme voie de chélation, et j'ai vraiment l'impression d'avoir trouvé une solution qui me convient.



The pectin found in many fruits cannot be absorbed into the bloodstream due to its large molecular size. Only PectaSol-C® MCP is produced using a proprietary process that carefully controls the weight and structure of the pectin molecules. The result is Modified Citrus Pectin with a specific low molecular weight range less than 15 kilodaltons and a low degree of esterification. This means that it is readily and effectively absorbed into the bloodstream, where it can actively promote cellular health.*
Répondre
#5
(07-23-2014, 06:51 PM)Merenwenn a écrit : Non, on ne peut pas obtenir la même chose avec de la pectine de citron non modifiée, à cause de la grande taille des molécules de pectine.

ca c'est ce qu'ils disent, ils leur faut des arguments pour vendre leur produit... c'est peu être vrai mais pas forcément, il est possible que quelqu'un qui consomme des grosses quantité de pectine via la peau des pommes et du citron (en jus) parvienne au même résultat, voire même mieux parceque le produit est frais, et ca couterait beaucoup moins cher,
certes peu être moins assimilable, mais contre balancé par l'apport d'une grande quantité de pectine via les fruits

ce que je veux dire c'est que cet argument de "modification" permet aussi de multiplier le prix grandement, je ne pense pas que tu serais d'accord d'acheter le produit à ce prix là s'il n'étais pas modifié

on trouve de la pectine de pomme pour tres peu cher : 8 euros les 200 gélules


(07-23-2014, 06:51 PM)Merenwenn a écrit : L'intérêt du principe est de couper les chaînes en des chaînes plus petites qui permettent aux molécules de passer la barrière intestinale et d'être transportées dans le corps via le réseau sanguin. Par contre, je ne sais pas si ça passe dans le cerveau, mais je ne vois pas pourquoi ça ne passerait pas si les molécules intègrent le flux sanguin, puisque le sang va partout.

le mercure présent dans le cerveau est en intra cellulaire
il n'est plus dans le sang à ce stade

voila globalement le chemin que parcours le mercure :
il arrive soit via les produits de la mer, soit via un relargage lent des amalgames dentaires (beaucoup plus fréquent), soit via l'air, etc...
il va être évacué à environ 20% par les voies naturelles
mais 80% va passer dans le sang : il va se balader dans le corps pendant plusieurs semaines, il a tendance à aller se loger dans des endroits peu accessibles : tendons, muscles, cerveau (la plupart fini dans le cerveau)
c'est à ce stade qu'il est plus facile à déloger, au moment où il se balade, c'est d'ailleurs à ce moment qu'on éjecte le plus de mercure via l'utilisation du DMPS/DMSA ou de la chlorella. En revanche au bout de plusieurs semaines, il s'est déposé et ne se balade plus, et là pour aller le chercher, il n'y a que l'ALA (acide alpha lipoique) qui pourra le faire grace à ses deux thiols, quand les autres produits ne contiennent qu'un seul thiol (cas probable de la pectine : donc la pectine serait plutôt un binder)

je ne dis pas que la pectine n'a pas d'interet, au contraire même, simplement que ca ne peut être utilisé que au stade où le mercure se balade encore


(07-23-2014, 06:51 PM)Merenwenn a écrit : Il est clair que ce produit est très cher, mais c'est quand même bien moins cher et bien plus sécurisant qu'une chélation chimique.
Un pot de 454g (le moins cher que j'ai trouvé est à 69$ sur internet, soit 51€) te fait un traitement d'un mois pile (15g/jour).
En ce qui me concerne, j'ai sauté dessus, et ça m'a vraiment l'air d'être une très bonne alternative au procédé chimique qui me fait peur.

je ne peux être que d'accord avec toi sur le coté naturel des choses, éviter tout ce qui est synthétique, ce que je m’efforce à faire chaque jour... avec la pectine tu va sortir une partie du mercure, mais la grande majorité du mercure se trouve dans le cerveau, et à ma connaissance il n'y a pas d'alternative à l'ALA (acide alpha lipoique), qui lui ne coute pas cher et il est efficace

Je comprends que le chimique ca puisse te faire peur, mais à vrai dire c'est tellement peu toxique comparé au mercure : que ca soit naturel ou chimique, ca n'est pas ce que tu prend qui fait que tu sera mal ou pas, mais le mercure qui va transiter dans ton corps pour être évacué, autrement dit la méthode ne change pas énormément les choses : le mal être est du au mercure


(07-23-2014, 06:51 PM)Merenwenn a écrit : et je suis ravie d'avoir enfin connaissance d'un produit naturel, qui n'est pas bourré de mercure à la base comme la chorella

certes il y'a de la chlorella qui contient du mercure et d'autres métaux quand elle est cultivée en extérieur, et c'est souvent le cas, mais les intoxiqués consomment une chlorella cultivée sous serre en tube de verre et garanti sans métaux, comme c'est de la cas de la chlorella echorial qui est cultivée en allemagne
Répondre
#6
Citation :je ne peux être que d'accord avec toi sur le coté naturel des choses, éviter tout ce qui est synthétique, ce que je m’efforce à faire chaque jour... avec la pectine tu va sortir une partie du mercure, mais la grande majorité du mercure se trouve dans le cerveau, et à ma connaissance il n'y a pas d'alternative à l'ALA (acide alpha lipoique), qui lui ne coute pas cher et il est efficace
L'ALA, d'après certains sites ne chélateraient même pas les métaux lourds, mais l'amélioration ressentie pourrait être due à son effet antiinflammatoire, là ou justement le métal se trouve.
De plus, l'acide lipoique mobilise les métaux lourds, mais les relache,bien avant la demi-vie,d'ou une redistribustion dangereuse,et des pathologies exacerbées.
Il y a d'autres alternatives à l'ALA, tel que des produits comme NDF,HMD,PCA-Rx, les précurseurs de glutathione,et j'en oublie d'autre.

[quote] quand les autres produits ne contiennent qu'un seul thiol (cas probable de la pectine : donc la pectine serait plutôt un binder)[quote]
Il n'y a pas que le "thiol" pour chélater.


Matt Asie, après être devenue un dogmatique de casanovas, tu deviens un dogmatique de Cutler,cela est assez pénible pour ceux qui te lisent.
Répondre
#7
Bonjour,

Sans aucune polémique, je souhaiterais attirer votre attention sur la "chélation" dite des métaux.

Il existe quelques produits qui permettraient de réduire ou plus exactement de faciliter la réduction de métaux lourds, selon les processus sus cités dans les précédents messages.

N'oubliez cependant pas que plusieurs "métaux" demeurent essentiels dans la lutte contre le candida-albicans : ZINC, CUIVRE, FER (sauf pour ceux qui souffrent d'hémocromatose).

Si je puis me permettre, en utilisant de façon abusive ces compléments alimentaires, vous pourriez, à terme, développer des carences ou des insuffisances....
Répondre
#8
(07-25-2014, 01:04 PM)Adhérent temporaire a écrit : Bonjour,
N'oubliez cependant pas que plusieurs "métaux" demeurent essentiels dans la lutte contre le candida-albicans : ZINC, CUIVRE, FER (sauf pour ceux qui souffrent d'hémocromatose).

Peux-tu en dire plus ?
Répondre
#9
Bonjour Julot,

Tu as raison de me demander des explications concernant mon précédent message et je vais essayé d'être bref et concis.

La chélation :
Pour vulgariser, la chélation est un processus chimique par lequel un métal ou un minerai est lié à une autre substance chimique.
Un composant chimique est donc introduit dans le corps et ce composé va se rattacher aux métaux pour former une nouvelle structure chimique permettant "d'enfermer" les composants chimiques du métal ou du minéral.

Ce procédé a été utilisé en médecine dans les années 1950, pour notamment combattre les intoxications des ouvriers de l'industrie.

Plusieurs substances permettent la chélation :
- La vitamine C
- L'ail
- L'acide malique contenu dans les poires, les pommes mais surtout le raisin....
et enfin la substance utilisée en médecine, en injection (I.V), est l'EDTA (ou acide éthylènediaminetétraacétique).

L'EDTA par exemple, principale substance utilisée, se lie aux minéraux et aux métaux dans la circulation sanguine sans pouvoir cibler, sans aucune distinction, chimiquement les métaux et les "bons" minéraux" (Cuivre, zinc, fer, etc....)
Ainsi, à titre personnel, s'il advenait que je doive faire une telle cure, j'envisagerai une supplémentation en "minéraux" essentiels après cette "désintoxification" aux métaux :
- Calcium
- Magnésium
- Potassium
-Sodium
- Chlore
- Souffre
- Phosphore
- Fer
- Cuivre
- Zinc
- Iode
- Manganèse
- Molybdène
- Sélénium
- Silicium
- Fluor

L'EDTA comme tout acide doit être utilisé sur une période réduite, courte, à cause notamment de ses effets sur la fonction rénale mais on le trouve maintenant sur des sites de vente de compléments alimentaires comme Supersmart conseillé ici par MAXX.

En te remerciant et en espérant avoir répondu à tes interrogations....

Re-bonjour,

Pour info, lien sur Wikipédia sur l'EDTA :

http://fr.wikipedia.org/wiki/EDTA
Répondre
#10
Oui, merci. Ton avant-dernier message me laissait quelques doutes.

Pour la chélation des métaux lourds, je signale quelques données intéressantes tirées de la revue de l'association Kousmine n° 41 de mars 2014 :

les personnes qui sont porteuses du gène Apo-E-4 (1 personne sur 5) n'éliminent pas les métaux lourds, avec les effets que l'on sait. Par contre, les personnes non porteuses de ce gène les éliminent plus ou moins bien.

Le chélateur le plus puissant, expérimenté depuis les années 50, est le DMPS. Les autres chélateurs sont : le DMSA et l'EDTA.

L'ail des ours, la vitamine C, les antioxydants, la pectine, le MSM ne sont pas assez puissants pour extraire le mercure des tissus.

Pour ceux qui voudraient en savoir plus, je peux fournir un scan de l'article demandé par message personnel.
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Candidose, plombages, mercure et métaux lourds Max 25 64 049 08-13-2015, 08:48 AM
Dernier message: Cymone

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)