Note de ce sujet :
  • Moyenne : 5 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Dine =) Une vie bercée par les levures
#21
Un grand merci Julot pour tous ces conseils !

Concernant les probiotiques, je ne suis pas contre. Mais j'ai déjà eu tellement de mal à trouver un médecin qui voulait bien me suivre que je me rallie à son traitement. Je trouve ça délicat de commencer à faire des trucs de mon côté alors qu'on en a déjà parlé. Je verrai évidemment comment les choses évoluent dans les prochaines semaines et je lui en reparlerai en temps voulu.

Concernant l'hyperméabilité intestinale, d'après mes résultats concernant les intolérances, je ne devrais pas en souffrir beaucoup. Ils préconisent notamment des probiotiques pour cela également. Pour le reste, je prends déjà du sélénium et du coenzyme q10 mais je pourrais manger plus d'huile, oméga 3, poissons gras.

Pour le fromage, j'ai un peu plus de mal à comprendre. On ne peut pas manger de fromage pour différentes raisons. D'abord, parce que la plupart d'entre eux contiennent beaucoup de lactose, qui est un sucre. D'autre part, parce que certains sont riches en moisissures (pâte fleurie, bleu).
Le fait qu'il soit fermenté ne devrait pas poser de problème, si ? Les bactéries à l'origine de la fermentation sont (entre autre) les lactobacillus, un probiotique recommandé par Max justement.
En mangeant des fromages à pâte dure (comté, gouda) et même extra dure (parmesan), ces fromages contiennent des probiotiques, aucune moisissure (teneur en eau très faible) et une teneur en lactose très faible (certains articles mentionnent même qu'on le trouve à l'état de trace).

Pour l'épeautre, c'est vrai qu'il contient plus de gluten que le petit épeautre. Le problème du gluten, c'est qu'il contient jusqu'à 10% d'amidon et 2% de sucre, comme le blé. Mais son avantage est qu'il est mieux toléré que le blé pour ceux qui souffre d'intolérance au gluten. Par ailleurs, il contient plus de minéraux, ce qui le rend plus intéressant, on pourrait dire qu'il est moins raffiné que le blé. Je pense que c'est pour cette raison que mon médecin m'a conseillé d'en manger à la place du blé et de le griller si j'en faisais des tartines.

Pour le bulgur, tu as bien raison, je n'avais pas remarqué (je le mangeais en mélange avec d'autres céréales et légumineuses). Même si c'est occasionnel, je vais arrêter de le rajouter aux autres !

Pour les pommes de terre, je les limite déjà à 1-2x par semaine maximum. Mais c'est vrai que je mange plus régulièrement des galettes de mais (faciles à transporter), je devrais effectivement les remplacer par des galettes de riz.

Pour les fruits, je ne mange pour l'instant que des pommes et des poires (max 1/jour). Autant, avant mon régime, je ne supportais pas manger des pommes (renvois caverneux incroyables), autant je les supporte très bien pour le moment ! Et effectivement, cela complète mon alimentation.

Il doit rester un problème quelque part. Ou bien cela est lié à la prise des antifongiques. Je mange beaucoup d'ail et de noix de coco et avec mes 3 comprimés de nystatine par jour, je me demande pas si (comme lucas), je ne fais pas des petites réactions de die off en fonction de ce que je mange...

Je suis vraiment contente d'avoir pu réfléchir à différentes pistes et j'ai déjà trouvé quelques aliments à supprimer. J'espère voir une différence dans les prochains jours Smile
Merci !

(j'ai hésité à ouvrir différents posts sur les sujets mais je trouvais ça plus compliqué, s'il faut, je peux fragmenter ce message-ci en plusieurs ?)
Répondre
#22
Après avoir fait un peu connaissance avec toutes ces nouvelles têtes, je vais en profiter pour donner un peu de mes nouvelles puisque j'ai vu mon médecin aujourd'hui.

Premièrement, il est un peu perplexe de savoir que mes hypoglycémies sont revenues... Soit il s'agit encore du candida albicans, ce qui l'étonne, soit c'est un autre problème que j'ai personnellement envers le sucre (indépendamment du candida). Affaire à suivre.

Je vais prendre des probiotiques ! Théoriquement, je devrais être 'guérie' et le candida devrait avoir retrouvé sa forme levure. Je passe donc en phase 2, les probiotiques.

Le médecin prend mon infection urinaire au sérieux et me prescrit une nouvelle analyse urinaire pour voir l'évolution. Les klebsiella (responsables de l'infection) pourraient provenir des intestins. Une autre affaire à suivre.

Pour la fatigue, il ne sait pas faire grand chose de plus. C'est à moi à trouver mon rythme de vie pour tenir le coup.

J'ai encore des compléments alimentaires à prendre pendant plusieurs mois mais je dois faire une prise de sang pour évaluer où en sont les carences en fer, vitamine B12 et sélénium.

Je dois manger des petits déjeuners protéinés (beurck !), il va falloir que je passe aux œufs, fromage, pain sans gluten... Bref, bouleversement dans ma vie, moi qui avait déjà considérablement diminué le sucre le matin. Je vais passer d'un petit déjeuner faible en sucre à un petit déjeuner riche en protéine. Tout un programme...

Moralement, je ne vais pas trop mal. Je m'investis à 100% dans mon boulot (je travaille maintenant 3 petits jours par semaine) et j'essaie de sortir m'aérer les autres jours. Je me force à trouver du temps pour me reposer car la fatigue est toujours très présente !

Je vais aller dormir d'ailleurs, je bats des records :p
Répondre
#23
Oui, ça a mis en évidence une hypoglycémie réactionelle. Mon insuline est moins efficace et est secrètée en plus grande quantité sans pour autant avoir du diabéte ...
Le régime, j'ai l'impression de devoir le modifier tout le temps ! Mais je tiens le coup sans céder aux tentations nombreuses à l'approche de pâques.
Ma fatigue dépasse les bornes, j'ai de grosses journées et je le paie derrière... J'ai fait une analyse d'urine, ça ne serait pas impossible que j'ai tjs mon infection urinaire. J'ai également fait une prise de sang pour évaluer mes carences.
En attendant, je fais avec !
Courage pour toi et tes antibiotiques, j'espère que tu seras rapidement rétablie !
Répondre
#24
J'ai vu mon médecin candidose ce matin.

Il semblerait que j'ai arrêté la nystatine un peu trop tôt... Me voilà donc repartie pour un tour de 6 semaines : 3 comprimés par jour, continuer les probiotiques et les compléments pour mes carences.

Affaire à suivre !
Répondre
#25
Alors que je suis en traitement pour 6 nouvelles semaines, j'approche des 6 mois de traitement. D'une manière générale, les choses n'ont pas vraiment bougé.
Certes, je suis plus active mais je traine encore mes symptômes sans qu'ils soient tout à fait partis.

Depuis un peu plus de 2 semaines, j'ai repris la nystatine 3x par jour avec des probiotiques et des vitamines. Mes symptômes vont et viennent, j'ai pensé à une légère réaction edf die off. Comme je travaille beaucoup, j'accumule de la fatigue et je tire un peu trop sur la ficelle mais je me ménage du temps de repos le we.

J'ai enchainé une morsure de tique (enlevée en moins de 24h), une réaction allergique (diamètre 7cm) à une piqure de moustique et une grosse infection urinaire en moins d'une semaine. Je suis actuellement sous antibiotiques pour me remettre sur pied. Je n'aurais pas pu faire autrement (ça empirait de minutes en minutes).

Je suppose que mon système immunitaire est assez raplapla et que je suis sensible à beaucoup de choses. En attendant, je suis un peu barbouillée mais je mets ça sur le compte des antibiotiques.

Grosse nouveauté, je prends quelques jours de vacances fin du mois pour me changer les idées. J'espère que je serai de meilleure forme pour partir.

Je vois le médecin à mon retour, en espérant que ce nouveau cycle de traitement me libère tout à fait de ces hôtes indésirables Smile
Répondre
#26
Ça y est, mon nouveau cycle de 6 semaines de nystatine est terminé. J'ai été quelques jours en vacances et je reviens de chez le médecin.

Dans un autre post, on parlait d'adrénaline ou quoi que ce soit qui nous permettait de faire les choses normalement. Cette énergie qui nous pousse à travailler, faire les courses, diner en famille. Et bien, j'ai eu la chance d'être en forme pour partir en vacances.

6 jours, 5 nuits pour visiter les calanques de marseille. 100 km à pied, tous les jours au resto. De quoi mourir 3x pour un candidosien !
Et moi, j'ai tenu le coup Smile ouf !
Pas d'excès abusifs, pas trop d'écarts mais ce qu'on pourrait qualifier de normal.

Une fois sur le retour, les choses se sont empirées : grosse fatigue, problèmes digestifs. Je suis retournée naturellement vers mon régime stricte et je me suis forcée à dormir de grosses nuits.

Mon médecin est plutôt emballé par l'idée que j'aie pu passer quelques jours normaux, même si le contre coup était un peu dur.
Pour ne pas arrêter en chemin (erreur qu'on a faite la dernière fois), je prolongé le traitement sur 6 semaines.

J'ai une prise de sang à faire mi juillet pour évaluer mes carences.

On avance mais la route est encore longue !
Répondre
#27
De mon côté, je continue mon petit bonhomme de chemin.

Le contrecoup des vacances se fait sentir : j'ai des symptômes qui réapparaissent même discrètement et je suis fatiguée. Néanmoins, j'ai un rythme de vie plus soutenu que par le passé ! Je sens que je tiens le bon bout.

De temps en temps, j'expérimente un repas un peu extraordinaire pour voir comment je réagis. Hier, j'ai été au restaurant, manger une crêpe salée aux légumes et probablement à la crème fraiche. La farine était foncée, je pense que c'était du sarrasin. Avec ça, un peu d'eau pétillante et quelques petites gorgées de l'apéritif de mon amoureux.

Après ça, j'étais un peu lourde mais c'est normal, j'avais bien mangé :p Je n'ai pas eu de soucis particulier pour digérer si ce n'est un point au côté droit... Je pense que mon erreur aura été de me laisser tenter par un peu d'alcool...

Pour le moment, je me sens pas trop mal (dire que je me sens bien serait me mentir) mais je redoute l'arrêt de la nystatine dans les prochaines semaines...
Répondre
#28
Les jours passent et je me sens à la fois totalement énergique et incroyablement fatiguée ! Il ne faut pas négliger la chaleur qui règne en ce moment et qui doit bien user, même les gens normaux.

Je réintroduis de ci, de là des aliments qu'on interdit dans le régime de base. Aujourd'hui, j'ai tenté un cornet de glace (il faisait tellement chaud... et on me l'a offert ^^). Comme pour les quelques autres excès que j'ai tenté sur ces dernières semaines, j'ai observé les mêmes conséquences : lourdeur d'estomac pendant quelques minutes, gonflement du ventre, sensibilité des intestins. Puis, en 30 minutes à 1h, je ne sens plus rien ! Mon estomac reste un peu gonflé mais je ne me sens pas mal et je n'ai pas pour autant de crise d'hypoglycémie après.

Je trouve ça encourageant mais on verra le verdict du médecin fin du mois !
Répondre
#29
Voilà presqu'un mois que je n'ai pas donné de mes nouvelles... Il s'en est passé des choses de mon côté !

Au niveau des bonnes nouvelles, j'avance dans mon traitement ! Il semblerait que je sois enfin sortie de la phase très critique de ma candidose Cool  Je suis loin de pouvoir crier victoire mais j'élargis petit à petit mon alimentation sans développer de problème alarmant. Mes carences sont en bonne voie de disparition ! La vitamine B12, le sélénium et le coenzyme Q10 sont suffisamment hauts pour m'éviter d'en prendre en plus. Concernant le fer, c'est nettement mieux mais ce n'est pas encore tout à fait gagné. Pour la pregnenolone, je suis sur la bonne voie.

J'ai également arrêté la nystatine (antifongique chimique) au profit d'un produit naturel : le candibactin. Je repars donc pour 6 semaines avec des probiotiques, du candibactin et des compléments alimentaires.

Il faudra voir si après l'arrêt des compléments, les taux restent constants ou chutent... Si l'arrêt de l'antifongique chimique ne va pas laisser la place à la prolifération des levures. Et puis examiner comment je réagis à l'élargissement de mon régime alimentaire.

Mais ce n'est pas tout. Après 7 ans de vie de couple, mon amoureux qui m'a toujours soutenue, m'a quittée. Sans explication. Probablement une crise de la trentaine (comme il est expliqué sur ce site). Une épreuve douloureuse pour moi, d'autant plus qu'elle était inattendue et surtout inexpliquée. Mon morale joue au yoyo, mes menus sont très variables d'un jour à l'autre, j'ai perdu 3 kilos en une semaine (alors que j'avais un poids stable depuis 10 ans...). Le médecin n'était pas très heureux de me faire arrêter mon traitement dans pareilles conditions mais on a décidé de faire l'essai. J'espère tenir le coup et de ne pas craquer.

La vie nous réserve parfois de drôles de surprises parfois...
Répondre
#30
Voilà un peu plus de 2 semaines que j'ai élargi mon alimentation et les choses ne se passent pas trop mal ! Je suis assez surprise de voir que l'arrêt de l'antifongique chimique au profit du naturel - alors que je remange des produits que j'avais éliminés de mon alimentation - ne me perturbe pas plus que ça. Je ne me sens pas anormalement mal et j'espère que je tiens enfin le bon bout.

Alors que j'ai remangé, même en petites quantités, du sucre, de la farine et de l'alcool, j'ai eu peu de recommencer mes problèmes hormonaux lors de la reprise de mon premier comprimé de pilule contraceptive. Ce matin, j'ai eu légèrement des nausées mais ce n'est en rien comparable à ce que j'avais avant, même lors de mon régime. C'est un grand soulagement pour moi ! Smile

J'espère que les choses se passeront bien par la suite...
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  levures... Josette 2 10 071 01-21-2013, 11:24 AM
Dernier message: Josette

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)