Note de ce sujet :
  • Moyenne : 5 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Dine =) Une vie bercée par les levures
#31
De mon côté, les jours passent et se ressemblent. Mes scores symptômes n'ont jamais été si bas et j'espère qu'ils vont rester stables. Smile
Je ne prends plus que des compléments alimentaires pour l'énergie et le fer, des probiotiques et du candibactin (substitut à l'antifongique chimique, pour ne pas passer de tout à rien).

Je me sens plutôt bien mais je dors très mal... Impossible de dire si cela est du à la candidose, ou à mon état de mal être lié à la séparation. Je reste énergique pendant la journée mais je fatigue très vite et je termine souvent la soirée complètement sur les genoux.

J'ai encore des problèmes de digestion mais moins importants qu'avant. Je ballonne encore souvent et je ne supporte pas du tout les repas copieux, même s'ils sont complètement autorisés. Il faut absolument que je fasse attention aux quantités que j'ingère sur un repas...

Par contre, j'ai remarqué que j'avais particulièrement mal aux articulations pour le moment. J'ai un problème au pied pour lequel je suis suivie actuellement mais j'ai l'impression que cela empire...

Je n'élargis plus de trop mon alimentation pour le moment, je poursuis sur ma lancée. J'espère que je tiens le bon bout !
Affaire à suivre...
Répondre
#32
J'ai vu le médecin il y a deux semaines et il est positif. L'étape suivante est d'arrêter complètement les antifongiques, chose que je fais depuis une dizaine de jours maintenant. Il ne me reste plus que les vitamines et les probiotiques en traitement et j'élargis toujours progressivement mon régime.

Les choses ne se passent pas trop mal mais je sens parfois que je n'ai plus l'aide des antifongiques. Je dois redoubler d'attention pour ne pas faire d'écarts trop importants (notamment pour les aliments pièges, ceux qu'on ne pense pas mauvais mais qui le sont). Et j'essaie de ne pas craquer sur des pâtisseries (d'autant plus que c'est souvent moins bon que ce que j'imagine...). J'ai encore du mal à trouver mon régime de croisière. Depuis que je suis de retour chez mes parents, ce n'est pas moi qui fais les menus et je n'ai pas toujours l'occasion de manger comme il le faudrait. Il faut que j'arrive à trouver un bon compromis.

J'ai cependant encore des périodes un peu critique : la digestion d'un repas complet (forcément plus copieux). La moindre distension de mon estomac me fait terriblement mal... Il faut impérativement que je modère les quantités (même un plat unique au resto est souvent de trop) ou que je trouve les aliments qui fâchent. Concernant la fatigue, cela va mieux et mon état physique est souvent directement lié à ce que je mange (apport d'énergie suffisant,digestion difficile,...) et je me porte souvent mieux lorsque je mange très peu.

Je dois voir comment évoluent les choses prochainement avant de retourner chez le médecin. J'espère que je suis sur la bonne voie mais j'ai parfois des doutes : j'ai l'impression d'être proche de la fin mais en même temps, plusieurs choses ne se passent pas encore tout à fait normalement, surtout au niveau de la digestion...
Répondre
#33
Déjà deux mois se sont écoulés depuis mon dernier post, il est temps que je donne des nouvelles !

Moralement, rien de particulier à signaler. Je suis toujours dans le même état neutre et avec l'approche de l'hiver, mes humeurs jouent un peu au yoyo. On dit que les choses s'améliorent avec le temps, alors, je reste patiente.
Je dors moins, car je me sens moins fatiguée, ce qui est une bonne chose ! Au niveau de la digestion, les choses se passent doucement mieux mais je dois faire attention aux repas copieux et à certains aliments qui ne passent pas : pâtisseries, bière, pomme,... Mais c'est encore une fois une question de temps d'après mon médecin. Petit à petit, je devrais moins réagir aux repas divers même si je devrais toujours rester vigilante.

Je ne prends plus d'antifongiques mais j'ai toujours des probiotiques et des vitamines. Pour les repas difficiles à digérer, je prends des enzymes et ça me va bien !
Je supporte difficilement ma pilule contraceptive. Depuis que ma flore a changé, je suis plus sensible à ses composants... Je dois donc envisager d'autres dispositions prochainement, avec la gynécologue.

Un petit bémol : l'effort physique. J'ai gardé une très bonne endurance de fond mais dès que je dois fournir un effort intense (porter une charge lourde, monter un escalier, faire un sprint, marcher en côte,...), je suis sur les genoux. Pour aider un peu, mon médecin m'a prescrit de la spirulina chlorella que certains doivent connaitre (détox). J'espère que ça m'aidera, je devrais commencer d'ici quelques jours Smile

Concernant les aliments magiques, ceux qui m'aident beaucoup, j'aime particulièrement : le citron, la canneberge, l'anis et la réglisse.

Enfin, comme conseil pour les peaux sèches, mon médecin m'encourage à prendre de l'huile d'onagre ou de bourrache...

Je continue sur ma lancée mais je ne suis pas encore tout à fait en mesure de pouvoir dire que je suis guérie ! Encore un peu de patience...
Répondre
#34
Le temps passe ! Déjà bientôt deux mois que je n'ai plus posté de mes nouvelles.

Le mois de décembre a apporté son lot de fêtes et donc forcément des écarts ! J'ai plutôt bien tenu le coup mais je sens que je dois reprendre mes bonnes habitudes.

Une chose certaine, j'ai quitté la phase aigue car je suis moins souvent mal et moins longtemps. Mais je ne suis toujours pas en mesure de pouvoir dire que j'ai retrouvé mon état stable. J'ai retrouvé un rythme de vie plus normal et je tiens nettement mieux la fatigue. Mais pas encore au point de vivre à 200 %.

Je commence à apprivoiser mes besoins en sucre et à prévoir les hypoglycémies. Peu à peu, j'essaie de nouveaux aliments et je regarde si je les supporte ou non. Je n'ai toujours pas repris les boissons sucrées, ni les bonbons et ça ne me manque pas (ce que je n'aurais jamais cru) ! Je n'observe pas vraiment de différence avec la spirulina chlorella mais je ne suis qu'à la moitié du traitement. A côté, je prends toujours des probiotiques le matin et des vitamines.

J'ai par contre encore des problèmes à l'effort et j'ai remarqué que je ne supportais vraiment pas la chaleur (chauffage en voiture !!) sans que je ne l'explique...

Voilà pour les dernières nouvelles Smile
Répondre
#35
Je viens de lire le dernier post d’Ophelie et je crois que je traverse la même mauvaise période… J’ai moi aussi le moral en dents de scie. Mes problèmes de digestion refont surface, le sucre me hante, l’épuisement me guète. Je ne sais pas où j’en suis dans ma candidose, persuadée d’aller mieux ces dernières semaines, je me retrouve aussi mal qu’au départ de mon traitement. Je ne sais pas si c’est la fatigue qui m’oblige à manger sucré pour tenir et qui me rend malade au niveau digestif ou si c’est parce que ma digestion ne va plus que je me fatigue.

Mon médecin m’a prescrit une nouvelle prise de sang lorsque je l’ai vu mi-février parce que je me sentais vraiment fatiguée après l’hiver. Les résultats montrent une nouvelle baisse de mes paramètres : fer, vitamine B12, vitamine D, sélénium, pregnenolone. Cela explique donc en partie que je ne me sente pas très en forme. Mais est-ce que cela ne signifie pas que je suis en train de faire une rechute ?

J’ai par ailleurs pris la décision, après accord de la gynécologue, d’arrêter ma pilule contraceptive. Après les nombreuses réactions liées à la reprise de ma plaquette et avec le fait que les choses dégénèrent peu à peu depuis que je prends des hormones oralement, j’espère que cette pause va m’aider à me remettre sur le bon chemin.

Au vu des résultats de la prise de sang, j’ai des compléments alimentaires supplémentaires à prendre pour me booster. Si les choses ne s’améliorent pas dans les prochaines semaines et que l’arrêt de la pilule ne change rien, je dois envisager une nouvelle analyse urinaire pour évaluer l’état de ma candidose. Concernant la fatigue, si elle persiste au-delà des cures en vitamines, je devrai m’assurer qu’il ne s’agisse pas d’épuisement surrénalien. Ce qui pourrait avoir un lien avec ma perte de pregnenolone.

En attendant, j’essaie de rester optimiste ! Smile
Répondre
#36
Bon courage Dine, et merci pour ces rapports réguliers, qui permettent de moins se sentir seul(e)s Smile

A bientôt,
Max
Répondre
#37
3 mois plus tard, il est temps de faire le point.

Les choses n'évoluent pas rapidement mais il semblerait que l'arrêt de la pilule contraceptive ait un effet positif sur ma digestion. J'ai nettement moins mal au ventre, moins souvent, moins de ballonnement. C'est une nouveauté, et non des moindres Smile
Mon corps n'a pas encore repris pleine possession de ses cycles hormonaux mais j'ai cru comprendre qu'il fallait être patient. Ca montre que la pilule avait un effet très important non seulement sur ma flore digestive mais aussi sur tout mon organisme.

Pour la fatigue, par contre, c'est pas encore gagné ! Je me bats avec mes vitamines pour les garder mais elles disparaissent aussitôt... J'ai terminé mes différentes cures sans que cela ne soit véritablement miraculeux... Et je ne sais toujours pas si mon corps utilise les vitamines en trop grande quantité, si je les perds après un temps ou si je ne les absorbe même pas. J'espérais qu'avec ma flore digestive retrouvée, cela irait en s'améliorant mais visiblement, je vais devoir m'armer de patience une nouvelle fois.
Niveau professionnel, le rush saisonnier est passé. Malgré cela, la moindre perturbation de mon équilibre de sommeil et je mets des jours voire des semaines à récupérer. Ce n'est pas facile à gérer !
Cela me conforte dans l'idée d'une fatigue différentes de celle engendrée par les carences, une fatigue liée aux glandes surrénales. Il faut encore que je creuse le sujet plus en détail pour voir ce que je peux faire pour améliorer ça.

Pour le sucre, je suis beaucoup plus vulnérable quand je suis fatiguée ! Je sais que l'apport de sucre me permet de me concentrer mieux. Et c'est vicieux... La candidose n'est jamais très loin :/

Je n'ai pas vraiment de projets pour les prochaines semaines, j'attends de voir comment les choses évoluent sans compléments alimentaires.
Surprise ! Smile
Répondre
#38
Deux nouveaux mois se sont écoulés et les choses suivent leur cours.
Après l'arrêt de la pilule en mars, j'ai eu des semblants de cycles hormonaux mais il a fallu attendre fin juillet pour que je retrouve un cycle normal. Ce qui fait 5 mois pour que l'effet de la pilule ne s'atténue et que mon corps reprenne ses droits.
Au niveau de la digestion, je me sens bien mieux. En dehors des repas trop copieux ou de l'alcool, j'ai de plus en plus rarement mal à l'estomac et c'est une bonne nouvelle. Dans le cas où mon estomac se dilate de trop, je prends une gélule d'enzymes digestives et je me porte rapidement mieux.
Au niveau de la fatigue, ce n'est pas encore gagné ! Je me pose les mêmes questions qu'en juin... Actuellement, je ne prends plus aucun complément, aucun médicament, rien. Mais je suis encore très fragile à ce niveau. Le moindre écart m'épuise et je n'ai toujours pas récupéré mes capacités physiques. Je suis toujours coincée avec le sucre qui me permet d'augmenter mon attention et le brouillard que ça engendre quand je n'en mange pas... Difficile de pouvoir expliquer d'où vient les problèmes : du sucre, des candida, des glandes surrénales, des carences.
Dans les prochains mois, je retournerai chez le médecin pour faire le point.
En attendant, je laisse les choses venir comme elles viennent Smile
Répondre
#39
Deux ans après mon diagnostic, voilà que mes analyses sont sans appel ! Ma candidose est finie Smile
Tous les détails sont repris dans ce post https://candida-albicans.fr/forum/showth...p?tid=1331

Malheureusement, ceci n'est qu'une petite victoire, car je n'ai pas encore remporté la guerre...
Mes problèmes de fatigue persistent, malgré l'absence de carences en fer et vitamine B12.
Le manque de pregnenolone et des taux faibles en cortisol tendent à confirmer la piste des surrénales.
Mais là, le chemin est encore long Sad

Il semblerait donc que mon corps affaibli ait laissé la porte ouverte aux levures, provoquant leur prolifération. Les symptômes sont liés, semblables, c'est donc parfois difficile de savoir si j'ai plus souffert de mes carences en vitamines/minéraux, de mes toxines libérées par les candida albicans ou de l'épuisement des surrénales.

Mais une chose est sure, les levures ont retrouvé leur place et mon système immunitaire est au repos. Je continue sur ma lancée pour garder les bons principes mais je ne me prive pas inutilement.
J'espère arriver à soulager ma fatigue et qu'un jour, je pourrai dire que tout ça est derrière moi !
Répondre
#40
Récapitulatif complet de mon traitement sur 2 ans :

Semaine 1-2 :
Antifongique : nystatine 3x/j
Probiotique : -
Soutient du foie : Ergy Desmodium 2x/j
Vitamines/minéraux : fer, selenium, B12, CoQ10

Semaine 3 :
Antifongique : nystatine 2x/j
Probiotique : -
Soutient du foie : Physalys ventre plat 2x/j
Vitamines/minéraux : fer, selenium, B12, CoQ10


Semaine 4-6 :
Antifongique : extrait pépin pamplemousse 2x/j
Probiotique : -
Soutient du foie : Physalys ventre plat 2x/j
Vitamines/minéraux : fer, selenium, CoQ10

Semaine 7-14 :
Antifongique : nystatine 2x/j + bromélaine 2x/j
Probiotique : -
Soutient du foie : -
Vitamines/minéraux : fer, selenium, CoQ10


Semaine 14-21 :
Antifongique : nystatine 3x/j
Probiotique : -
Soutient du foie : -
Vitamines/minéraux : omnibionta pronatal, selenium, B12, Energy complex

Semaine 22-24 :
Antifongique : -
Probiotique : -
Soutient du foie : -
Vitamines/minéraux : omnibionta pronatal, selenium, Energy complex


Semaine 25-27 :
Antifongique : -
Probiotique : teoliance premium
Soutient du foie : -
Vitamines/minéraux : omnibionta pronatal, selenium, Energy complex

Semaine 28-39 :
Antifongique : Nystatine 3x/j
Probiotique : teoliance premium
Soutient du foie : -
Vitamines/minéraux : omnibionta pronatal, selenium, Energy complex, B12

Semaine 40-45 :
Antifongique : Candibactin 2x/j
Probiotique : teoliance premium
Soutient du foie : -
Vitamines/minéraux : omnibionta pronatal, Energy complex

Semaine 46-58 :
Antifongique : -
Probiotique : teoliance premium
Soutient du foie : -
Vitamines/minéraux : omnibionta pronatal, Energy complex

Semaine 59-69 :
Antifongique : -
Probiotique : teoliance premium
Soutient du foie : spirulina chlorella 2x3/j 
Vitamines/minéraux : omnibionta pronatal, Energy complex

Semaine 70-75 :
Antifongique : -
Probiotique : teoliance premium
Soutient du foie : -
Vitamines/minéraux : omnibionta pronatal, Energy complex

Semaine 76-84 :
Antifongique : -
Probiotique : teoliance premium
Soutient du foie : -
Vitamines/minéraux : omnibionta pronatal, Energy complex, B12, Antioxydant, vitD, Fer

Semaine 85-104 :
Antifongique : -
Probiotique : -
Soutient du foie : -
Vitamines/minéraux : -
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  levures... Josette 2 10 078 01-21-2013, 11:24 AM
Dernier message: Josette

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)