Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Les grandes joies du régime
#1
Smile 
Pour lutter contre la morosité et apporter un peu de sourire dans ce forum, j'ai décidé (sous réserve évidemment que ça intéresse quelqu'un) de partager les quelques joies, trucs et combines autour de ce régime alimentaire qui paraît, à première vue, affreusement contraignant. Pourtant, il est aussi l'occasion d'extraordinaires découvertes culinaires.
Pour moi, qui ai changé (radicalement mais progressivement) mon alimentation depuis presque un an, ce régime a été l'occasion de nombreuses découvertes gustatives et expériences culinaires (il est vrai que j'adore inventer des recettes et faire des expériences, et que ma table est réputée dans le cercle de mes amis). D'ailleurs, ne le dites à personne : aucun d'entre eux ne soupçonne que je fais le moindre régime. Big Grin
J'ai donc découvert (ou redécouvert) un nombre incroyable d'aliments, parfois après quelques ratés mémorables (mes deux Tanguy en témoigneraient volontiers Big GrinBig Grin). J'ai aussi réorganisé mes approvisionnements (plus fréquents, avec moins de stockage en quantité mais davantage en diversité) : ça prend de la place et demande une certaine organisation, que je partagerai également à l'occasion.
Et surtout, c'est tellement infini qu'il y a de quoi découvrir et en causer pendant des années : ça nous fait plein de bavardages en perspective. Tongue
Alors, pour ceux qui arrivent et qui croient qu'ils sont punis pour le restant de leurs jours, j'ouvre ce volet d'optimisme qui, j'espère, va en contaminer plus d'un.

Pour aujourd'hui, 3 produits céréaliers : le quinoa (qui n'est pas une céréales en fait mais lui ressemble bien), le fonio et le millet.

1/ le quinoa:
Heart mon chouchou
faible densité densité calorique (1.2)
pouvoir satiétant élevé (4.7)
aliment pauvre en antioxydants (1.6)
aliment acidifiant (2.28)
Protéines : 4.4 g
Valeurs pour 100 g selon la nutrition.fr

Pourquoi ai-je mis tant d'années pour cuisiner le quinoa, je me le demande ! Huh C'est, je crois, la plus savoureuse des (fausses) céréales que je connaisse. Je crois que je confondais avec le tapioca (vague souvenir gluant de mon enfance que je n'avais pas, mais alors pas du tout envie de renouveler). Et puis, le régime rendant les substituts au blé nécessaires, j'ai cédé et acheté mon petit paquet.
Merveilleuse découverte :
- facile à préparer (exactement comme indiqué sur le paquet), aucune mauvaise surprise à la cuisson,
- délicieux goût beurré même s'il est cuit à l'eau simple salée, se suffit à lui-même si besoin,
- consistance à la fois moelleuse et craquante,
- se marie avec tout : poêlée de légumes, dans les gratins de légumes auxquels il donne de la consistance (soit en couche de fond, soit mélangé intimement aux légumes), merveilleux dans les croquettes ou les gâteaux salés végétaux,
- et pour finir : un aspect "petit têtard" ou "spermatozoïde" des plus rigolos. Ca amuse les enfants et les grands bêtas d'adultes qui m'entourent.
Je choisis personnellement la version "trio de quinoa" de priméal, parce qu'elle est pleine de couleur et de bonne humeur pour l'assiette.



2/ le millet :
Confused mitigée : je ne suis pas sûre d'avoir cerné tout son potentiel ; si quelqu'un peut m'aider d'ailleurs, c'est avec plaisir que je recevrai ses conseils.
faible densité densité calorique (1.19)
pouvoir satiétant élevé (4.7)
aliment pauvre en antioxydants (1.3)
ratio oméga 3/6 très favorable (4.8)
aliment acidifiant (2.93)
Protéines : 3.51 g

Le millet, j'avais entendu son nom, mais je n'avais jamais mangé. Du moins à ma connaissance. C'est évidemment face au régime sans gluten et pour éviter d'être affamée, de même que pour limiter la viande (la viande bio c'est trop cher et je ne fais plus aucune concession au bio) que je l'ai pris (brun) dans les rayons de mon magasin.
Cuit à l'eau selon les indications de l'emballage, ça m'a donné des graines toutes dures qui ne me paraissaient pas du tout cuites (comme le riz complet en fait Dodgy). J'ai donc doublé la cuisson, voire d'avantage : cette fois, le résultat est composé de deux parties : un grain souple comme du couscous et un grain croustillant (en réalité l'écorce de la céréale qui s'est détachée -ou non- du contenu).
Trop déconcertante pour mon entourage du point de vue de la consistance pour être servi en simple accompagnement, je l'utilise (et là, c'est délicieux), en petites quantités, exclusivement pour faire des croquettes poêlées (ou pâtés cuits au four) végétales et céréalières ou pour le dessus de mes gratins (grillé, c'est un vrai bonheur).

3/ Le fonio :
Confused mitigée aussi, mais en raison de son goût ; la consistance, elle, est plutôt très intéressante
Pas d'infos sur lanutrition.fr mais 10% de protéines signalés ailleurs

Lui, j'en ai découvert l'existence sur ce site. Je n'avais jamais entendu même son nom, n'avais aucune idée de ce dont il s'agissait. J'ai d'ailleurs eu quelques difficultés à le trouver dans les commerces de ma ville. TOus les magasins bio ne le proposent pas.
C'est une semoule fine et brun foncé qui ressemble à un couscous qui aurait pris longuement le soleil.
La première fois que je l'ai cuisiné, c'était pour inventer des "gâteaux" salés (courges et courgettes en petits cubes, poivrons finement hachés, ail et échalote en bonne quantité, deux bonnes cuillers à soupe de curcuma pour ses bienfaits et sa couleur gaie, le tout poêlé quelques minutes ; mélangé ensuite au fonio cuit dans un bouillon de poule (+curcuma et échalote encore), puis j'ai ajouté un bouquet de coriandre hachée et deux oeufs, mis le tout dans des moules à muffins, quelques noix de cajou hachées sur le dessus et hop au four). C'était parfait. J'ai adoré. Mes cobayes également.
Mais quand j'ai voulu m'en servir pour un couscous végétarien, j'ai découvert sa saveur amère, un peu trop forte, qui avait disparu sous les aromates dans la recette précédente. Il faut donc bien l'assaisonner pour en supporter le goût fort, inhabituel chez nous (enfin, c'est mon avis). Et comme il est un des rares à vraiment ressembler parfaitement à la semoule de couscous du point de vue de la consistance, je le trouve quand même bien intéressant.
Je l'utilise depuis pour des taboulés en faisant mariner la semoule dans beaucoup d'aromates (ail, échalote et herbes en particulier qu'il s'agisse de menthe ou de coriandre) ou dans des petits cakes salés comme décrits ci-dessus.
On trouve sur ces sites quelques recettes que je n'ai pas essayées :
http://fonio.cirad.fr/valorisation/consommation
http://www.femininbio.com/cuisine/recett...io&x=0&y=0

Voilà, à vous maintenant. Smile
Répondre
#2
Bonjour Lolafleurie,
Je lis attentivement tous tes messages parce que nous avons la meme approche ; ton experience m'est donc tres utile. Merci d'etre aussi active et creative.
Pour le millet, je le grille dans un wok pendant environ 3 minutes, puis j'ajoute l'eau et des lentilles vertes, sel poivre et epices, que je fais bouillir pendant 15 minutes, jusqu'a evaporation de l'eau. Avec un peu d'huile d'olive, voila un excellent accompagnement au saumon a l'estragon par exemple. Cette preparation prend moins de 20 minutes, et comme on peut en manger autant qu'on veut, il cale bien l'estomac.
Tant que j'y suis, je te signale que Philippe Gaston-Besson ne deconseille que les champignons crus. Les champignons a la poele sont donc autorises, comme d'ailleurs l'ail qui s'y marie si bien...
D'accord aussi avec toi sur les vertus du quinoa. Je vais essayer tes gateaux sales, cela me semble une super bonne idee. En plus, il semble que cette cereale soit encore produite par de petits agriculteurs boliviens, ce qui la rend encore plus sympa.
(sorry, je n'ai toujours pas de clavier avec accent)
Répondre
#3
Pas de problème pour les accents : l'expérience du net fait que je n'y fais même plus attention. Et je comprends donc parfaitement tes messages, par ailleurs, excellement orthographiés.
A propos de champignons, j'ai justement fait des petits patés végétaux qui ont ravi mes convives et dont je me lèche encore les babines :
1/3 champignons variés + 1/3 châtaignes grossièrement concassées qu'on fait griller à la poêle avec ail + échalotes et/ou oignons, du persil et un peu de coriandre (laisser bien dégorger les champignons d'abord dans la poêle avant de mettre les châtaignes pour que le tout grille un peu)
+ 1/3 quinoa précuit au bouillon de ton choix
+ deux oeufs battus, mais si intolérance aux oeufs (il me semble que c'est ton cas, non ?) on peut lier avec du tofu soyeux
Enfin un peu de cumin, de noix de muscade et de gingembre dans les oeufs battus ou le tofu
On mélange le tout et hop, comme pour les autres, on met dans un moule à muffins, on saupoudre d'une petite graine le dessus (tiens du lin par exemple mais les noisettes concassées ça doit être pas mal du tout) et on met au four 1/4 d'heure dont les quelques minutes finales au grill.
C'est hum... diablement bon. Je les avais servis avec un gratin de courge : super mélange de saveur corsée d'un côté et douce de l'autre.
Merci à toi pour tes conseils autour du millet. J'essaie bientôt et je te raconte.

NB : j'ai acheté pour faire tous ces petits patés végétaux des moules individuels à muffin en silicone (pour le démoulage facile et la gestion des quantités en fonction de mes besoins). En général, j'en fais plus que de besoin, je congèle le surplus et je tourne avec pour mes déjeuners de midi. Du congélateur à l'assiette, la matinée suffit à les dégeler.
oops, je n'arrive pas à "rappeler" mon message : moi j'ai fait une faute de grammaire. Blush Blush
Bon je vous laisse la trouver tout seuls, hein ?! Tongue
Répondre
#4
Lola tu as fait des études de lettres ? Wink
Merci à tous les deux pour ces messages dont j'ai vraiment besoin. Il va falloir que je varie mes repas !

Max
Répondre
#5
de lettres... et de cuisine il y a très très très longtemps. Wink Ce qui fait que je suis une incorrigible expérimentatrice dans ce domaine. Rolleyes
Ton destin avec des repas variés est donc désormais assuré. Big Grin
Répondre
#6
Grace aux messages de LolaFleurie, notre regime de forcat evolue vers un art culinaire delicat... Rien qu'a les lire, mes papilles s'emoustillent de plaisir. Tu as mille fois raison, et Max aussi : varions nos menus, soyons creatifs ! Notre insupportable contrainte deviendra progressivement une opportunite. Merci a vous deux.
Répondre
#7
Comme j'ai excellemment dîné encore hier soir, je vais partager mon menu et mes recettes du jour : occasion en même temps de faire le point sur d'éventuelles imprudences de ma part, signalées par des * et commentées à la fin.

1. Potage de légumes :
Dominante de courge, je dirais 7/10e
un poireau, cinq à six feuilles de chou vert, un oignon, le tout coupé finement
trois petites gousses d'ail entières
une cuillerée à café de curry
La même de cumin
2 grosses cuillères à soupe de curcuma (j'en mets partout, je l'achète à 3,50 Euros les 250 gr chez aroma-zone au rayon "coloration des cheveux" mais c'est un produit alimentaire au départ et j'ai vérifié l'information auprès d'eux ; d'ailleurs, j'achète aussi chez eux quelques huiles essentielles et de nombreux hydrolats qui parfument astucieusement toute ma cuisine : tous leurs produits sont excellents) A ce sujet, Max, tu pourrais peut-être mettre un lien vers eux comme tu l'as fait par ailleurs pour "subventionner" microcospiquement ton site, non ? Smile
du sel, du poivre
Et je mouline à la fin
Le résultat était particulièrement heureux.

2. Crevettes au curry façon Thaï :
Un sachet de crevettes surgelées*, préparées comme au resto chinois c'est-à-dire décortiquées partiellement avec la queue restante (j'ai trouvé ça chez Toupargel mais j'en trouve aussi régulièrement dans les supérettes asiatiques de ma ville)
Je les sors deux heures avant le repas et commence à les préparer une heure avant :
Marinade :
1/2 citron, une gousse d'ail et une petite échalote écrasées finement, 1 cuillerée de gingembre en poudre, 1 pincée de coriandre en poudre, quelques feuilles de coriandre fraiche ciselées finement et, là encore, un bonne cuillerée à café de curry. Enfin, une cuillerée à soupe de sauce pour wok aux trois épices*
Je mets à mariner une heure les crevettes dans tout ça.
Au moment de cuire, je prends un petit poireau tout frais que je cisèle particulièrement finement.
Je jette dans ma poêle le poireau et les crevettes (sans la marinade). Et je cuis ainsi cinq bonnes minutes.
J'ajoute ensuite la marinade et un peu de lait de coco ou de graisse de coco (l'équivalent de deux cuillers à soupe, je dirais)
Je laisse réduire un peu et je sers avec du riz (en l'occurrence du riz glutineux)

Mes questions :
1/ Est-ce que les crevettes surgelées risquent de contenir des additifs interdits ?
2/ Comme je ne fais pas encore de régime strict et que je ne sais pas me passer des produits asiatiques à base de soja fermenté, je mets donc dans ma cuisine sauce wok, shoyu, tamari, miso, etc.
D'ailleurs la composition de la sauce wok précise (entre autres) : sucre brut de canne, blé complet et vinaigre d'alcool en plus des ferments. Je cherche donc des substituts pour égaler ces produits, vous en connaissez ?
3/ Ça n'a rien à voir mais mon riz glutineux était quand même un peu trop gluant : vous avez des "trucs" pour la cuisson de ce riz très particulier mais si délicieux quand il est parfaitement réussi ?
Répondre
#8
oops, j'ai oublié de dire que, dans ma soupe, j'avais ajouté un bouillon-cube (maison) de viande ! C'est important tout de même. Blush
Ca va me permettre de vous expliquer comment je procède pour avoir toujours chez moi des bouillon-cubes maison.
Chaque fois que je fais un plat de viande à l'eau (port-au-feu, poule au pot... bio évidemment, c'est pourquoi ce n'est quand même pas souvent), je garde l'eau de cuisson que je mets dans une casserole à part à bouillir à feu doux sans couvercle pour que ça réduise un peu (plus de sucs, moins de place).
Ensuite, je laisse refroidir à température ambiante.
Enfin je fais couler dans un bac à glaçons et hop au congélo ! Smile
Du coup, j'ai toujours ces glaçons aromatiques à disposition pour cuisiner, qui sont : sans sucre, sans conservateurs et sans gluten caché. Rolleyes
Facile hein ! Cool

En fait je ne jette jamais aucune eau de cuisson : elles sont toujours pleines de minéraux intéressants (soit je les bascule dans mes soupes, soit je recycle de cette façon)
Répondre
#9
Excellent Lola le coup des cubes !
Merci pour toutes ces infos Wink

Max
Répondre
#10
Confused Mêêêêehh, Max ! Tu n'as pas... DU TOUT répondu à mes questions !? Huh
C'est peut-être parce que tu ne connais pas les réponses, alors. Wink
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Regime anti-candida et regime seignalet cellaurelie 5 14 492 04-30-2012, 01:12 PM
Dernier message: cellaurelie

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)