Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[Déplacé] traitement pour une candidose
#1
Bonjour je vous invite a vous dirigez vers ce lien pour le traitement naturel pour une candidose et une dysbiose par un spécialiste français http://shop.mycoceutix.com/

« Une DYSBIOSE INTESTINALE »,
associée, le plus souvent, à une « CANDIDOSE »

N.B.

* (Candidose : Terme communément utilisé pour désigner l’envahissement dans l’intestin d’une flore microbienne pathogène, constituée de bactéries, parasites, levures, etc. dont le candida albicans, d’où le mot de « candidose »).

* (Dysbiose : l’appellation « Dysbiose » est utilisée pour désigner un déséquilibre dans l’intestin, entre la flore bénéfique, et la flore dite pathogène, et lorsque la paroi intestinale, endommagée, est devenue poreuse et perméable).
Ce syndrome est associé, selon le degré de sévérité de la pathologie, à des troubles ou maladies connexes les plus diverses :

glycémie instable ; troubles thyroïdien (et, ou) surrénaliens; anémie, carence en fer, malabsorption des aliments et troubles digestifs, allergies ou intolérances alimentaires, etc.

Autre grand medecin français
Pathologies induites par les intolérances alimentaires

Les agents pathogènes, à force d'occupation du milieu intestinal, vont induire l'inflammation de la muqueuse et sa déformation. La muqueuse présente normalement des petits orifices ou jonctions qui permettent le passage des éléments nutritifs dans le sang et la lymphe lorsque l'inflammation perdure, les jonctions deviennent béantes. Cet état de porosité intestinale ouvre les portes aux pollutions et infections multiples et aux maladies plus graves de type auto-immun.
Lorsque la muqueuse est atteinte par l'inflammation et la porosité, les jonctions deviennent béantes. La muqueuse ne parvenant plus à jouer son rôle de filtre des bactéries, virus, toxines, macro-molécules alimentaires s'engouffrent dans les jonctions et parfois les obstruent, puis passent dans le sang et déclenchent un chapelet de maladies secondaires... Dans ce cas de figure, on retrouve plus de 80 % de nos maladies, dont un bon nombre de maladies infectieuses (appareil urinaire, génital, pulmonaire, sphère ORL, cardiaque), dermatoses pour la plupart, acné, eczéma, psoriasis, teint terne, vieillissement prématuré, arthrose toxinique, ostéoporose. Dans un grand nombre d'états de fatigue, de surcharge hépatique, l'origine intestinale doit être considérée.
L'atteinte hépatique
Du fait de la porosité intestinale, des éléments indésirables vont passer en masse dans le sang. C'est au foie que revient la tâche d'en faire le tri, afin de répartir dans l'organisme un sang épuré. Si les éléments toxiniques sont en nombre raisonnable, le foie accomplit cette mission et ainsi garantit la santé. Tout se complique lorsque les toxines et les agents agresseurs sont en surnombre, les hépatocytes (cellules hépatiques) ne sont plus capables d'assumer leur rôle, elles s'épuisent et laissent passer dans le sang agents infectieux, débris alimentaires et polluants qui iront porter sur d'autres organes leurs méfaits. Ainsi, bactéries pathogènes, virus, parasites, candida albicans ou autres polluants vont envahir l'organisme, n'étant plus arrêtés ni par la barrière intestinale, ni par le filtre hépatique.

I) Les perturbations locales
LES TROUBLES FONCTIONNELS DIGESTIFS
Ce sont les premiers symptômes à apparaître, apparemment bénins, qui très vite peuvent induire un état intestinal inflammatoire chronique en présence d'une dysbiose et d'une porosité intestinale. Les troubles fonctionnels sont assez banals un inconfort digestif, des ballonnements, des douleurs abdominales, des troubles du transit (constipation, diarrhée...) mais ces troubles digestifs chroniques peuvent se transformer, avec le temps, en maladies auto-immunes (maladie de Crohn, rectocolite ulcéro-hémorragique...). Si tel est le cas, un traitement spécifique sera nécessaire (Régime atoxique du Dr Seignalet).

LES TROUBLES DU TRANSIT
Les diarrhées et la constipation sont systématiquement liées à un état inflammatoire de la muqueuse intestinale. Par ailleurs, il est indispensable de vérifier la présence de germes pathogènes, en particulier le redoutable Candida albicans. On peut conseiller l’association de curcuma-poivre (curry) pour gommer l'inflammation.




Traitement des intolérances alimentaires

Éviter les aliments incriminés durant de longs mois, puis reprise sous forme de rotation,
Restaurer la flore intestinale après avoir éliminé les germes pathogènes par la prise de probiotiques (Orthoflore) + des enzymes (Régulat).
Donner des champignons médicinaux
Leur efficacité passe par la stimulation des lymphocytes T, des monocytes, des macrophages et des lymphocytes Natural Killers. L'association à un régime comportant l'éviction des aliments incriminés et pauvres en polyamines ainsi qu'une correction de la carence en vitamine D3 augmente l'efficacité de la mycothérapie.
Le Phellinus linteus contient un polysaccharide qui stimule les lymphocytes B et T. Il accroît les réactions cytotoxiques spécifiques et non spécifiques Par ailleurs, il favorise l'apoptose de certaines cellules cancéreuses.
Le Coriolus versicolor détruit les cellules anormales par le système immunitaire TH1. Il inhibe les métallo-protéases, des enzymes qui agressent le tissu conjonctif et le détruisent.
L'Agaricus blazei stimule le système TH1.


Restaurer l'ensemble du terrain

Pour bénéficier d'un état de santé optimal, il est nécessaire de colmater les symptômes dus aux troubles métaboliques et e restaurer l’ensemble du terrain.

- Le stress
L’Intestin. De par sa très forte implantation nerveuse (100 millions de neurones), la zone intestinale est un organe cible des décharges psycho-émotionnelles. Les émotions, les tensions nerveuses peuvent très rapidement s'exprimer par les intestins et venir perturber le péristaltisme tantôt en le ralentissant : c'est la constipation, tantôt en l'accélérant c'est la diarrhée.
La frustration, la colère, la peur créent une usure biologique par fuite de magnésium et perturbent les neuromédiateurs (dopamine, sérotonine, noradrénaline) qui jouent un rôle important dans la gestion de notre humeur,
Prendre Quiet Full, 2 gélules, 2 fois par jour (laboratoire Phyt-inov) qui contient magnésium, taurine, les vitamines B, et Griffonia simplicifolia, riche en tryptophane, lithium et zinc,

- Le foie
C'est le partenaire incontournable de l'intestin. Toute perturbation de l'un se répercute sur l'autre. Cet organe effectue un nombre impressionnant de transformations chimiques. Il reçoit, traite et filtre le sang qui provient du tube digestif. Ce cycle « entéro-hépatique » assure entre autre le recyclage des acides biliaires.
Ne pas oublier de stimuler le couple hépato-vésiculaire : Silydium, 1 gélule avant les repas.

- Les enzymes
Sans les enzymes digestives, aucune vie organique ne serait possible. Ce sont des catalyseurs de réaction, qui décuplent les réactions biochimiques de notre digestion.
Notre corps recèle plus de 15 000 enzymes. La complexité de la digestion se dissimule dans les propriétés des enzymes, substances providentielles ayant la propriété d'accélérer les réactions chimiques sans y participer tout en agissant à la température du corps. Ne participant pas à la réaction, on les retrouve identiques à elles-mêmes à la fin de la réaction et capables de réagir de nouveau. Ce sont des catalyseurs.
Régulat est un macérât aqueux obtenu à partir de la fermentation de fruits de noix et de légumes frais (Laboratoire Normandy)

La santé s'appuie sur une alimentation diversifiée et ancestrale. L'être humain vit en osmose avec son environnement depuis environ 6 millions d'années. Il a besoin de toute la diversité de la nature pour stimuler son immunité, son statut antioxydant et la fonction de ses organes.
L'homme ne s'est pas adapté à son environnement, il l'a malencontreusement modifié et parfois délibérément façonné à son image, en usant de son extraordinaire intelligence qui est aussi son talon d'Achille. En effet, l'effet pervers du progrès scientifique ainsi que de certaines pratiques et habitudes alimentaires, c'est l'apparition de nouvelles molécules non physiologiques pour l'homme et délétères pour sa santé, au point de déstabiliser le génome dénaturant du coup et ce, de génération en génération, l'instinct primitif de conservation, d'adaptation et de survie de l'espèce.

En résumé on peut affirmer que la santé commence par les intestins.
Voir mon livre « les intolérances alimentaires », Editions Trédaniel
Répondre
#2
Traitement avec des champignons ?

Pas très sur que ce soit compatible avec des personnes ayant le candida et sensible aux levures .
Pour le reste .. Porosité des intestins il doit bien avoir une triangulation candidas porosité et intolérance alimentaire . Déjà décrit sur ce site

Perso mon corps réagit lorsque je prends les traitements pour l intestin pas possible de prendre plus de 3 jours d affilés ..
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  [Traitements] Notre suivi de traitement Iceman75 9 2 782 10-21-2019, 11:34 AM
Dernier message: Iceman75
  [Déplacé] Traitement qui échoue, multiples questions Arc-en-ciel 8 8 837 02-09-2016, 12:19 AM
Dernier message: duke33
  [Déplacé] Constipation et candidose comment gérer? Ophélie 4 5 781 01-14-2016, 06:35 PM
Dernier message: Ophélie
  [Déplacé] Traitement en // du régime pour accélérer la guerision? nour 1 3 919 05-02-2015, 02:50 PM
Dernier message: Julot
  Avis de traitement anti candida Solene78 8 14 192 12-28-2014, 06:15 PM
Dernier message: Dine

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)