Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[Déplacé] Présentation de Sophie49
#1
Note de Julot: ce message fait suite à celui-ci.

Bonjour,

Je me reconnais dans vos symptômes. Je pense avoir ma candidose depuis plus de 10 ans.
Mes symptômes :
Mycoses vaginales à répétition sur plusieurs annees avec traitements invasifs qui s'est soldée par une tumeur bénigne du col de l'utérus.
Problèmes de peau importants, acné et eczéma, pour le dermato, j'avais juste une peau atopique avec des crises de démangeaisons où je me grattais à sang.
Il y a 3 ans, cela s'est aggravé suite a mon licenciement qui s'est fait de manière violente.
J'ai été atteinte d'un hecolibacter pilory qui s'est logé dans l'estomac, à la fibro le médecin n'avait jamais un cas comme le mien, j'avais un nombre impressionnant d'ulcérations, elle comparait mon estomac a un morceau de gruyère. Brulures d'estomac terribles , j'ai vomi tous les matins de l'acidité pendant 14 mois.
J'ai eu en parallèle une steatose hépatique alors que je ne bois pas d'alcool !
En conséquence, j'ai eu un probleme de dents avec une gingivite sérieuse, à ce jour j'ai perdu 50 % de ma masse osseuse, mes dents commencent a se déchausser de plus en plus.
J'ai été 3 ans, jusqu'en février dernier soigné avec du gaviscon et du meteospasmyl entre autres.
J'ai enchainé sur une pneumonie aigue avec 2 traitements antibio différents.
Et j'ai re enchainé sur une sinusite chronique qui m'a privée au passage de mon odorat = antibio et cortisone à gogo.
Depuis 2 ans j'en suis à ma 4 ème tendinites très longues à soigner et douloureuses = cortisone.
Pour finir, en dehors de mes crises de démangeaisons, j'ai eu de nouveau des gros problèmes de peau avec des cloques d'eau impressionnantes sur le visage, on aurait dit des furoncles.
Autres symptômes, prise de poids de 20 kgs en 2 ans.
Accro au chocolat alors que je ne suis pas sucré du tout.
des vertiges importants vers 12 h comme si je faisait de l'hypoglycémie.
Besoin de dormir 2 heures apres déjeuner sinon impossible de faire la journée
Pertes de memoire et difficultes de concentration.
Palpitations cardiaques avec des allers aux urgences.
Anémie profonde difficile à rétablir.
Pour finir par de gros symptomes depressifs, le médecin a voulu me mettre sous
Prozac !
Voilà du coup, je n'ai pas retrouver d'emploi et jusqu'a février dernier, je n'avais plus du tout d'espoir, j'avais beau dire à mon médecin qu'il y avait un truc dans mon corps qui me tuait, elle me proposait du prozac en guise de réponse !!!! Tout ça parce que je suis chômeuse.
Mais j'ai eu un miracle dans ma vie, je cherchais une nutritioniste pour réapprendre à manger, mais je me sentais incapable de faire un régime du fait que je me sentais fragile psychologiquement et que j'avais des problèmes de boulimie. J'ai rencontré une nutritioniste qui après un long questionnaire à tout de suite compris. J'ai fait une prise de sang et le verdict est tombé le 19 Février dernier.
Candidose.
Pour moi, le miracle a été de mettre un mot à l'enfer de ces dernières années, et je sais contre quoi je me bats ?
La candidose ne se soigne pas par un traitement médical traditionnel, cela passe
Par une rééducation alimentaire où le sucre devient notre pire ennemi, des antifongiques naturels, des probiotiques, des enzymes, de la patience !
Depuis le 20 février, j'ai entamé ma nouvelle vie anti candida !
Je vais de mieux en mieux avec des hauts et des bas !
Les hauts : j'ai arrêté avec beaucoup de peur tous mes traitements, et non plus de brûlures, ni nausées, plus besoin de sieste de 2 heures, je me sens moins dépressive, plus de crise de boulimie et j'ai perdu 10 kgs.
Les bas : symptômes que je ne connaissais pas ! Les 15 premiers jours épouvantables, tous mes symptômes etaient amplifiés, puis plus rien.
Depuis 1 semaine cela revient en force, surtout les vertiges, je suis tombée dans la rue et mes cloques sur le visage.
J'ai l'impression que mon traitement n'est plus assez fort, qui connait le laboratoire oligo santé ?
Je prends oligo défense + oligo permea + oligo detox et prolactique.
En parallele, je prends du magnesium + du magne. J'ai fait une cure à base de radis noir, couplé à du propolis et je mange 2 gousses d'ail fraîche le soir car je prends mes probiotiques le matin.
J'aimerai essayer le traitement proposé par ce site qui me semblent mieux dosé ?
Est ce qu'il est normal d'avoir comme des vagues de symptômes ? Qu'est ce que cela signifie ? Est il possible pour moi de guérir alors que j'ai été si sérieusement attaquée par cette saloperie ? Quelqu'un peut-il me conseiller une crème pour ma peau ?
Je viens d'acheter de l'aloe vera en gel, est ce bon ?
Merci de vos expériences et conseils !
Sophie
Répondre
#2
Oh la la ! Quelle aventure... Ma vie en comparaison de la tienne est un long fleuve tranquille ! Je comprends ce que tu dis quand tu parles de soulagement d'avoir pu mettre un mot sur tes problèmes.

Globalement, j'ai des symptômes fort similaires mais chaque fois moins avancés. Peut être parce que je suis plus jeune ? Sincèrement, j'ai remarqué que certains étaient tiré d'affaire bien plus vite que d'autres. C'est peut être une question de traitement mais j'ai l'impression que d'autres facteurs jouent. J'ai moi aussi des symptômes qui reviennent par vague et mon état fait yoyo depuis bientôt 6 mois que je me soigne. Mes carences disparaissent très lentement, notamment celle en fer...

Je n'ai pas de conseils particuliers à te donner mais te souhaite bon courage Smile
Répondre
#3
Salut Sophie49,

Ta situation est très compliquée. Je ne pense pas que l'un d'entre nous ose s'aventurer à te conseiller. C'est une affaire de professionnel. Tu peux essayer d'improviser. Perso, je chercherais plutôt un spécialiste qui connaisse la candidose. Ou que tu retourne vers la diététicienne.

Redonnes nous des nouvelles.
Répondre
#4
Bonjour à Dine et Julot !

Je ne souhaitais pas vous faire peur avec mes symptômes car pour moi c'est fini la galère de ne pas savoir. J'ai juste souhaité porter témoignage des dégâts que cela peut causer sur du long terme et que se soigner était un enjeu de vie.
Oui, je vois toujours mon médecin nutritionniste tous les 2 mois, qui malheureusement n'a pas toutes les réponses. Me concernant, elle est confiante car elle voit que j'ai décidé de guérir et que j'en ai la volonté. J'ai conscience de ne peut-être pas faire disparaître tous les symptômes mais j'y crois. Je reprends un peu du sport et je suis en mission professionnelle pour 3 mois depuis 15 jours. Il y a 2 mois, cela n'aurait pas été possible.

Aujourd'hui, je ne rame pas du tout, je suis "happy", je revis totalement, j'ai l'impression de redevenir moi, et je me sens chanceuse d'avoir découvert mon mal, j'ai juste des questions sur la nourriture car j'avoue être un peu perdue sur ce que je peux manger ? On m'a dit que le fromage de chèvre était autorisé et par ailleurs, je lis que la feta est interdite ??? De même pour le quinoa ??? à priori trop sucré ???

Dine, donc c'est normal que nos symptômes fassent le yoyo ? Est-ce que le yoyo c'est à vie ou pas ? Il paraît que c'est bon signe ?
Je voulais savoir si quelqu'un sait dans quelle laps de temps, la perméabilité des intestins se reconstituait ?
Et si quelqu'un connaissait les produits présentés par ce site Super SMART ?

Merci pour vos infos ?

Sophie
Répondre
#5
Merci Sophie49 pour ton témoignage qui m'était initialement destiné dans mon topic.
Moi aussi je me retrouve dans beaucoup de tes symptômes. Je ne sais trop quoi te dire à par une seule chose:

- Ceux qui prétendent que seule les remèdes naturelle et l'hygiène de vie, permettent à elles seules de guérir de la candidose: ON COMPLEMENT TORT
- Ceux qui prétendent que seule les anti-fongique chimique permettent à eux seuls de guérir de la candidose: ON COMPLEMENT TORT.

C'est l'association des deux méthodes qui te fera sortir de cet enfer.

Parallèlement à mon histoire personnel dans mon topic, voici un copier/coller d'un mot que je remettrais à mon gastro-entérologue le 6 mai prochain:

""Etant incapable et étant de toute façon extrêmement difficile de savoir précisément quand j’ai commencé à être atteint de candidose (intestinal et/ou invasive), je me prononcerai que sur un événement majeur de ma santé somatique qui remonte à 2012.

Au mois de mars 2012, on me diagnostique une pneumonie. J’ai été traité par différents antibiotiques jusqu’au plus fort d’entre eux (le Tavanic) sans aucun succès. Le symptôme principal dont je me plaignait était une douleur atroce sur mon coté droit du thorax (soit la plèvre droite du poumon).
Ce sera finalement grâce au docteur Soubrat Christiane (pneumologue à champs sur marne) que ma douleur sur mon coté c’est complètement interrompu grâce à un anti-fongique: Le Triflucan.

Malgré que le problème semblait être résorbé (tout du moins en ce qui concerne la douleur sur mon coté droit), de cette date du mois de mars 2012 jusqu’à aujourd’hui, je suis face à différents symptômes qui semblent être liés à une candidose. Parmi les quels:

- Crachat de type sécrétion très épaisse, purulent qui va du jaune au vert foncé kaki mais plus généralement dans des tons bruns. C’est donc variable au niveau de la couleur. Mais ce qui est en revanche constant et invariable, c’est le faite que ce soit journalier et en abondance. J’expulse moi-même ces sécrétions par le biais d’une toux « volontaire » lorsque je sens que ma trachée est obstruée.

- Une prise de poids inexpliquée par des conditions alimentaire normale.

- Diarrhée chronique

- Des phases d’hémorroïde singulière, mais pas forcément tout le temps.

- Une « fatigue » extreme que je définirais plutôt comme un abattement complètement insupportable et qui a rendu ma vie sur ces dernière années complètement invivable et particulièrement handicapante.

- Une mycose buccal (muguet sur toute la langue), traité à plusieurs reprises par divers traitements (notamment bain de bouche à base de fongizone+bicarbonate de soude, etc…), mais sans que cela ne disparaisse et revienne à la charge de plus belle après l’arrêt des traitements anti-fongique locaux.

- Et enfin, j’ajouterai aussi que j’ai eu pendant longtemps de très grosses irritations au niveau des entres-cuisses; rougeâtre et extrêmement douloureuse pendant les phases d’irritations. Et de couleur marron foncé dans les phases sans irritations. Je reconnais que sur ce dernier point cela c’est plutôt calmé ces dernier temps.

En définitive, au mois de décembre 2013, docteur Malhao remplaçante de mon médecin traitement à cette époque, soupçonne chez moi une candidose mais uniquement sur le plan symptomatologique (car aucun examens de référence ont été pratiqué à ce moment là). Elle me remettra sous Triflucan pendant plus d’un mois. Pendant 3 semaines durant les symptômes énoncés plus haut ce sont vus réduit voir complètement résorbé. Mais le problème c’est que cela n’a tenu que trois semaines avant rechute.

Plus tard ce même médecin essaiera en vain de me traiter via du fongizone par voie orale pendant un mois sans aucun effets, pas le moindre.

Aujourd’hui je viens vers vous avec des résultats sérologiques infectieuses qui semble être positive à une candidose. J’espère que vous me trouverez l’anti-fongique le mieux adapté pour me soigner définitivement. A titre purement personnel j’ai pensé soit à l’Itraconazole, soit carrément au Voriconazole, mais je vous laisse le soin de considérer mon cas et de me traiter de la meilleure façon possible.""

Voila.

Je ne peux que te conseillé de continuer scrupuleusement ton régime et tes traitements naturel. Mais je conseil également de demandé l'avis d'un spécialiste pour qu'il te donne aussi un anti-fongique chimique puissant. Le Triflucan est très bien mais malheureusement quelques espèces de candidas lui résistes. Pareil pour le fongizone. En plus de l'Itraconazole et du Voriconazole dont j'ai parlé dans le mot destiné à mon gastroentérologue, je peux aussi te cité le Caspofungine (anti-fongique très fort), qui ne peux être administré que par voie intraveineuse.

Sinon j'ai une question a te posée aussi concernant ton estomac puisque tu en parle justement.
Est-ce que tu as vérifié si tu fixe bien la vitamine B12 ? Si tu ne sais pas fait un bilan sanguin pour voir ton taux de B12. La vitamine B12 à la particularité de n'être fixé que par l'estomac contrairement aux autres vitamines (je sais ça par mon médecin traitent, donc tu peux avoir confiance en cette information). Il s'avère que moi je ne fixe pas cette vitamine naturellement (carence donc) et pourtant je suis très loin d'être végétarien ! Ca doit avoir un rapport avec ma candidose, je pense.

Tiens nous aux nouvelles et surtout ne désespère pas ! Et ne te laisse jamais convaincre que tu n'ai rien de plus qu'une dépressive qui a besoin de Prozac (!), car ça c'est honteux de t'avoir fait croire ça un moment donné dans ton parcours. Ne t'inquiète pas, moi aussi je suis passé par là.

Très amicalement.

PS: Je remercie Julot de m'avoir prévenu de ton message. :-)

Edit: mon topic au passage: https://candida-albicans.fr/forum/showth...p?tid=1106
Répondre
#6
Moi aussi le fait de savoir ce que j'avais m'a changé la vie. Cela explique beaucoup de choses : mes problèmes de santé mais surtout mes changements d'humeur, ma fatigue, les difficultés que j'ai à faire du sport, mon besoin de trouver un temps de travail réduit,....
Tout ce qui était incompris avant ! Mais, alors que tout mon entourage a fini par comprendre, les médecins qui m'ont suivi avant, restent toujours autant sur la défensive !

Les contradictions concernant le régime sont très nombreuses ! En même temps, c'est normal, chacun réagit différemment à la maladie. Au début, j'essayais de mettre 2 régimes en parallèle mais je me suis rendue compte que cela était trop compliqué, j'ai choisi celui de mon médecin qui me suit actuellement.

Pour le yoyo, je ne sais pas si c'est normal... Mais on est plusieurs dans le même cas ! On peut toujours imaginer que c'est lié à plusieurs choses : état de fatigue, écart alimentaire, traitement difficile à supporter, cycle hormonal.
Ce qui est fort compliqué avec la candidose, c'est qu'on n'y connait pas grand chose jusque là... Et c'est une maladie très vicieuse...

Pour tes 2 autres questions, je n'ai pas d'info...

Je me permets d'ajouter que moi aussi, je souffre d'une forte carence en vitamine B12 sans être végétarienne... Après plusieurs injections sur les mois précédents, j'ai enfin retrouvé un seuil normal.
Répondre
#7
Dine.

Pareil que toi. Mon médecin traitent m'a administré de la vitamine B12 par voie intra-musulculaire au niveau des fesses. Depuis le taux est largement remonté.
Mais il ne faut pas ce leurré, c'est qu'une solution de passage. Ca ne résout pas le problème en lui-même. Ca finira forcément par retombé au niveau du taux de B12.
Répondre
#8
Bonjour,
Merci lock 2 et Dîne pour vos conseils. Je vois que vous avez eu une recherche sur la vitamine B12. Mon nutritioniste ne m'en n'a pas parlé alors que j'ai eu un traitement long pour mon estomac qui inibe la vitamine B12 (Info lue sur santé passeport.net).
Merci de cette info, je vais demander une prise de sang.
Lock, tu as eu un traitement traditionnel et t'as toujours la candidose ? Peux tu m'expliquer ton traitement ?
Tu as un traitement anti fongique et fais tu un régime alimentaire ? Pour refaire ta paroi que fais tu ? Et pour soutenir ton foie ?Prends tu des compléments type probiotiques, enzymes, minéraux .....
Par qui t'es soigné ? Un spécialiste ?
Ne souhaitant pas revoir ni mon généraliste, ni mon gastroentérologue, je suis preneuse de bons médecins si vous avez, car je crois comprendre à vos lecture que j'ai une grosse candidose et effectivement je veux bien un deuxième avis.
J'habite le val de Marne et je peux me déplacer
Si vous avez des coordonnées, je veux bien si vous êtes ok.
Depuis combien de temps êtes vous sous traitements tous les 2 ?
Et toi Dine quel est ton parcours pour guérir ?
Merci et bon week-end end.
Sophie
Répondre
#9
Bonjour Sophie49 :-)

Oui demande absolument qu'on te fasse un bilan sanguin concernant ton taux de vitamines B12. Tu peux le faire sans ordonnance en laboratoire (puisqu'il me semble d'après ce que tu dis, ne plus vouloir voir ton médecin traitant), moyennant une somme que je n'ai plus en tête, mais c'est dérisoire de mémoire. Fait le c'est très important et ça apportera à l'édifice de ton diagnostique.

Pour tes questions:

- Concernant ta première question, comme je l'ai dis dans mon post plus haut où j'ai copier/coller un texte que je remettrais à mon gastro-entérologue le 6 mai prochains, mon traitement n'a consisté jusqu'à présent qu'à des anti-fongique "classique" (c'est à dire chimique).

- Pour le reste; non je n'ai fais aucun régime particulier à part à la fin aout de l'année dernière où j'ai complètement interrompu une consommation quotidienne et en abondance (prêt de 2 litres par jours), d'une bière bien connu (et qui est en plus hyper sucrée...), la Desperados. En quelque moi après cette arrêt brutal de cette bière (et de toute forme d'alcool d'ailleurs), je suis passé de 102kg à 88kg aujourd'hui (ma taille est de 1m71). Concernant les probiotique, enzymes, minéraux, rien n'a été fait là dessus pour moi (enfin pour le moment).

- J'ai été soigné durant la période de Triflucan fin 2013 (conformément à ce que j'ai dis dans mon post précédent), par une remplaçante de mon médecin traitant. Elle s'appelle docteur Malhao. Un médecin formidable a qui je dois beaucoup (mais elle a quitté le centre médical où elle me suivait depuis novembre dernier) . Mon médecin traitant "officiel" est un faible, mais je n'ai pas de rancune vis à vis de lui. Depuis qu'il est tombé lui-même gravement malade il soigne de moins en moins bien ses patients et c'est surement pas sur lui que je peux compter pour sortir de cette merde. Celui qui m'a adressé au gastroentérologue pour le 6 mai prochain, c'est le nouveau remplaçant de mon médecin traitant, docteur Gomet (un mec très pro lui aussi).

J'habite en Seine et Marne (à Chelles), pas loin donc....
Merci également à toi pour ton témoignage, et encore une fois ne désespère pas ! Je prie pour que tu puisse sortir de cette horreur. Tiens nous au courant surtout.

Très Amicalement et bon week end a toi aussi Sophie !

David
Répondre
#10
Je me permet de resposté car ta situation m'inquiète beaucoup Sophie. J'aimerais que tu nous réponde le plus rapidement possible, bien que j'imagine que tu dois dormir très (trop) souvent à causes des symptômes de la candidose. Nous somme tous ici sur ce forum pour s'entraidez et tu auras toujours notre soutiens !

Bien à toi.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 4 visiteur(s)