Note de ce sujet :
  • Moyenne : 5 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Dine =) Une vie bercée par les levures
#11
J'ai envisagé la stévia pour les gâteaux et pour le thé mais, effectivement, ces produits non sucrés ont un pouvoir sucrant très prononcé qui donne encore plus envie de manger du sucre.

Du coup, pour le moment, les seuls produits sucrés que je mange sont le chocolat 86% et les fruits (max 1 par jour).
Répondre
#12
Comme je le dis dans le post de murieleke, alors que je ne fais pas d'écart alimentaire, j'ai à nouveau beaucoup de problèmes digestifs qui allaient pourtant mieux ces derniers temps. J'ai même de nouveaux symptômes qui apparaissent (genre d'eczéma sur les cuisses).

Pour la fatigue, c'est terrible ! Cette semaine, je dors excessivement mal et je me sens très fatiguée, voire même complètement épuisée. Aujourd'hui, j'ai fait un peu de sport doux et j'ai l'impression d'avoir vidé toutes mes cartouches d'énergie pour les 10 prochains jours !
Répondre
#13
Après avoir commencé la nystatine au début de mon traitement, j'ai fait une réaction d'herxhreimer avant que le médecin ne modifie mon traitement.

J'ai pris pendant plusieurs mois la nystatine 2x par jour sans que cela ne me perturbe plus que ça. Mes symptômes ont diminué d'intensité (sauf la fatigue et les problèmes digestifs). Depuis une dizaine de jours, je suis repassée à 3 gélules de nystatine par jour et mes symptômes reprennent en intensité. C'est peut-être une coïncidence mais c'est quand-même troublant !

A côté de ça, sans que j'aie modifié quoique ce soit, mes hypoglycémies reviennent de plus belle ! J'ai des crises terribles fin de matinée, juste avant le souper quand je ne mange pas assez à 16h et curieusement, ce matin juste avant de me lever (ce qui ne m'arrive jamais !).

Il faut que je surveille l'évolution de tout ça dans les prochains jours Smile
Répondre
#14
La nystatine, c'est un antifongique chimique. J'en prends tous les jours pour le moment.

Euh pour le reste... Je ne me sens pas terriblement mieux ! En même temps, on ne supprime pas ses carences en quelques jours... Il faut avant tout rester patient (comme je disais à laurence77 :p).

J'essaie de manger salé le matin mais je ne vois pas forcément de grande différence avec les jours où je mange mon fruit. On m'a donné comme conseil de manger plus ou plus gras pour avoir de l'énergie jusqu'au prochain repas.

Et du coup, terminer par un fruit, j'ai lu un article sur internet où ils le déconseillaient parce que c'est à ce moment que la digestion est la plus lente et que les candida albicans peuvent en profiter pour faire le plein... Dodgy

Par contre, manger ne marchand, je fais ça souvent ! Comme quoi, on a parfois des réflexes pour faire en sorte que ça aille mieux Smile Quand j'étais plus petite, je secouais mes jambes quand j'étais assise, comme pour m'aider à faire 'descendre les aliments plus vite' Blush

Merci pour ces astuces !
Répondre
#15
Nouvel événement marquant dans mon traitement et mon régime : hier midi, j'ai été au restaurant ! C'est la première fois depuis 4 mois que je me soigne.
J'avais consulté les menus à l'avance et j'ai opté pour un plat de pâtes au pesto dans un resto italien. La recette est classique et ne laisse pas la place aux produits douteux (sucre, lait, farine,...). Ca me paraissait donc être un bon compromis.

Je suis arrivée au bout de mon plat et cela m'a semblé excellent ! Même en sortant du restaurant, je me sentais plutôt bien Smile Par contre, vers 16h, je me sentais un peu patraque et nauséeuse.
Mon score symptômes a effectivement été plus élevé pour la journée d'hier mais sans pour autant pouvoir incriminer uniquement le resto. Il fait excessivement humide, j'ai repris ma pilule vendredi soir, j'ai mangé des pâtes et finalement, je suis dans une période dans laquelle je me sens rarement très bien.

Bilan : le resto doit rester occasionnel pour le moment !

A côté de cela, on est encore en hiver et je mange moins de légumes qu'en été, c'est un fait. Je suis curieuse de voir si mes problèmes vont aller en s'améliorant avec la venue du beau temps Smile
Répondre
#16
Oui, il m'arrive de manger des pâtes. Au départ, je mangeais des pâtes blanches avant de passer aux pâtes complètes, pensant que c'était mieux. Puis, j'ai lu quelque part que les pâtes complètes étaient moins bonnes que les pâtes classiques... Qu'il valait même mieux opter pour des petites quantités de pâtes blanches. Finalement, mon médecin m'a conseillé de limiter les quantités et de prendre des pâtes d'épeautre plutôt que de blé.

Mieux est un grand mot... Pour le coup, je me sens terriblement mal ! La fatigue s'accumule et j'ai de nouveau des problèmes digestifs plus fréquents. Il y a plusieurs jours, je suis repassée à 3 comprimés d'antifongique par jour et on dirait que cela ne me convient pas forcément (ou c'est une coïncidence).

Depuis quelques jours, j'ai des nouveaux symptômes : douleurs au bas ventre, envie fréquente d'uriner, sensation de poids/pression sur la vessie à la fin de la miction, pertes vaginales importantes. Les symptômes vont et viennent. Si hier, je ne sentais quasi rien (journée très chargée), aujourd'hui, j'ai dégusté (journée de repos). Je suis allée pas moins de 20x aux toilettes, après avoir bu l'équivalent de 2 litres d'eau sur la journée (ce que je ne fais jamais).

C'est la première fois que j'ai ce genre de douleur et je n'ai jamais eu d'infection urinaire pour pouvoir comparer. J'ai bu beaucoup d'eau ces derniers jours, pensant à une infection bactérienne mais cela n'a pas l'air de changer grand chose. Je suis par ailleurs excessivement gonflée ! J'imagine que ma vessie doit être particulièrement sous tension.

Je verrai comment cela évolue demain avant d'envisager une visite chez un médecin... Mais alors, quel comportement adopter si on me prescrit des antibiotiques ?
Répondre
#17
J'ai été chez le médecin ce matin et, BINGO !
Comme si je ne galérais pas assez, j'ai bien une infection urinaire...
Pff ! Dodgy
Répondre
#18
Ouaw ! Merci pour toutes ces informations :)

Je vais dire que tu parles parfois un peu chinois pour moi... Je ne m'y connais pas vraiment en huiles essentielles et ignore totalement ce qu'est le disper, le buchu, la busserole et la méthylcobalamine. Mais je vais essayer de creuser un peu le sujet !

Concernant les fruits, je ne mange plus que des pommes et des poires pour le moment. C'est vrai que j'ai plutôt l'habitude de les manger au petit déjeuner ou le soir, après le souper. Je devrais essayer comme toi, pour les collations. Mais j'ai peur que cela ne me cause des hypoglycémies... Comme c'est le cas quand je les mange le matin.

Pour les pâtes, j'apprécie en manger de temps en temps mais je n'en abuse pas tant que ça. C'est surtout le fait que j'ai commencé par choisir les pâtes blanches parce que mon médecin ne m'avait pas fait de remarque à ce sujet. Puis, j'ai lu quelque part que les pâtes complètes avaient un indice glycémique moins élevé alors j'ai remplacé les pâtes blanches par des complètes jusqu'à ce que je trouve des informations mentionnant qu'il valait mieux manger occasionnellement des pâtes blanches que trop souvent des pâtes complètes. Finalement, mon médecin a tranché en me conseillant de manger peu de pâtes à la fois et de privilégier les pâtes d'épeautre. J'ai donc vidé mon stock de pâtes complètes au profit de celles à l'épeautre. Mais du coup, les gens autour de moi, ils ne comprennent plus rien ! :P ('mais tu changes de régime combien de fois par mois ?')

Par contre, les légumes, j'adore ! Je les mange sous toutes les formes et je ne m'en lasse pas. En saison, j'ai même l'occasion de faire un potager pour manger mes propres légumes frais et bio, un vrai régale. Je peux alors me contenter de manger les légumes cuits natures tellement ils sont bons ! En attendant, je fais avec ce que je trouve en essayant de respecter les saisons :)
Répondre
#19
Bilan récapitulatif de ma situation !

De mes 3 à 6 ans : prise d'antibiotique régulière avec développement des premiers symptômes qu'on pourrait rattacher à la candidose (sans certitude). Traitement homéopathique de certains problèmes (ORL, toux, mal ventre) sans résultat.

Pendant 10 ans, je vis une vie normale mais je suis plutôt une enfant fragile (pas bien grosse, sensible, pâle, fatiguée) et je n'ai pas beaucoup d'appétit.

Entre mes 15 et 20 ans, réapparitions de problèmes de santé dont les principaux sont l'anémie et les problèmes digestifs. Je prends alors régulièrement des comprimés de fer et passe des antiacides à des inhibiteurs de la pompe à proton, sans résultat concluant. A ce stade, on met tous mes problèmes sur le stress à cause de mes blocus universitaires très durs. Dans le même temps, j'ai pris des hormones (pilules non contraceptive pour la régulation des cycles puis contraceptive dans un second temps).

En novembre 2012, mon état dégénère sans qu'on ne l'explique. Je souffre d'anémie importante, de fatigue devenue chronique et de plus en plus de problèmes d'estomac. Je suis suivie par différents médecins qui s'occupent de leur spécialité (la gynéco pour les vaginites, le médecin traitant pour la fatigue, la gastrologue pour les problèmes digestifs,…) sans qu’aucun ne fasse de lien de l’un à l’autre. Je commence moi-même à faire des recherches pour trouver l’origine du problème et remarque que la liste de symptômes ne se limite pas à 3-4 pour lesquels je consulte. Je remarque également que ma consommation de sucre augmente et que j’ai de plus en plus de mal à m’en passer.

En juin 2014, devant mon insistance et parce que mes problèmes ne s’estompent pas (au contraire), j’enchaine les examens et vois une interniste. J’ai à ce moment-là fait la découverte de la candidose et cherche un médecin qui accepte d’envisager cette possibilité. J’effectue un test OGTT qui montre que je souffre d’hypoglycémie réactionnelle (mais cela n’inquiète pas grand monde) et le test au lactose est totalement négatif. Ma gastroscopie est totalement négative, tout va bien pour moi ! On me conseillera même de voir quelqu’un pour parler de mes problèmes…

Le bouche à oreille fait qu’après 4 mois, je rencontre quelqu’un qui connait quelqu’un qui a une candidose, c’est de cette manière que j’ai trouvé le médecin qui me suit actuellement. Ma liste de symptômes a dépassé 40, parmi lesquels on trouve la plupart des symptômes classiques de la candidose. Après les tests (MOU et prise de sang), le médecin confirme ma candidose et pas moins de 5 carences : fer, selenium, coenzyme q10, vitamine B12 et pregnenolone. Je n’ai pas d’intolérance alimentaire et peu de perméabilité intestinale. Par contre, mon système immunitaire est à plat et mon foie en souffrance. J’ai une flore déséquilibrée riche en bactérie de fermentation.

Fin octobre 2014, je commence mon traitement : nystatine (3x/jour) et complément alimentaire pour les carences avec un régime strict (2 semaines). Je fais rapidement une réaction de die-off avec une augmentation des symptômes. Je passe alors à 2 comprimés de nystatine par jour (1 semaine) et puis à de l’extrait de pépin de pamplemousse (2 semaines). Le tout accompagné de desmodium pour soutenir le foie. Finalement, je repasse à 2 comprimés de nystatine par jour et élargis un peu mon régime (surtout au niveau des légumes). Les symptômes diminuent et se stabilisent sans que je me sente vraiment mieux. Les carences sont toujours présentes d’ailleurs. Cela dure 2 mois.
Récemment, j’ai réaugmenté la prise d’antifongique et mes symptômes reviennent plus fort. J’ai de nouveau plus d’hypoglycémie alors que je mange beaucoup moins de sucre qu’avant… Je travaille plus mais je reste fort fatiguée. Il y a une semaine, j’ai d’ailleurs expérimenté ma première infection urinaire qui semble être soignée.

J’ai essayé de faire court sans rien oublier Smile
Répondre
#20
Je confirme l'absence de complément du type probiotique. Mon médecin met l'accent d'abord sur les prébiotiques, jugeant suffisant l'apport de probiotique par l'alimentation pour le moment. C'est probablement une erreur mais je me rallie à son avis pour le moment.

Quand tu mentionnes l'absence de produits pour réparer l’hyper-perméabilité intestinale, est-ce également des probiotiques ?

Je ne mange plus de sucre sous aucune forme (je me permets les produits avec moins de 5g par 100g, 1 fruit par jour et du chocolat 86%).
Pas de lait de vache ni de produits laitiers (sauf les fromages à pâte dure et extra dure, les fromages de brebis/chèvre, je bois régulièrement du lait de soja, coco et mange du yaourt de soja avec des ferments lactiques).
Pas de gluten (à part un peu d'épeautre dans le pain et les pâtes).
Pas de pain (à part celui que je fais moi-même au riz/épeautre avec du bicarbonate de soude).
Pas de levure.
Pas de viandes préparées.
Pas d'alcool.
Pas de thé noir/café.
Pas de pâtisserie, dessert, sucrerie (en dehors de ce que je prépare moi-même avec les aliments repris ci-dessus).

Je mange beaucoup de légumes, de céréales (riz, mais, quinoa, bulgur), de temps en temps des pommes de terre, de légumes secs (lentilles, haricots, pois chiche), des infusions, des galettes de riz/mais.

Voilà une liste plus ou moins complète...
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  levures... Josette 2 8 322 01-21-2013, 11:24 AM
Dernier message: Josette

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)