Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Et vos petit-déj ?
#11
des noix aussi

sinon très rarement autre chose
Répondre
#12
Bonsoir,

pour les oléagineux, on a toujours tendance à en prendre beaucoup car on a très faim. Pour ma part je monte parfois à 100 grammes de noix en un AM là où je devrais me contenter d'une poignée...

Dès que je trouve mon régime de croisière alimentaire, je réduis.

Bien cordialement.
Répondre
#13
Pour les graines et les noix, un truc vraiment utile c'est de les faire tremper car cela permet de :

Retirer ou réduire le taux d’acide phytique ;
Neutraliser les inhibiteurs d’enzymes ;
Augmenter la teneur en vitamines ;
Faciliter la digestion et réduire le temps de cuisson.

La suite ici : http://camillelaperle.com/2013/05/01/fai...s-graines/

Répondre
#14
Une petite info sur les petits déjeuners


Je me perd un peu : le petit déjeuner est le repas le plus important (Dr Besson dans son ouvrage, la crème Budwig) et l'autre version : nos rythmes biologiques ne sont pas fait pour manger le matin à cause du Cortisol sans distinction de type d'aliments...


je cite :

Au réveil (heure de ses cycles habituels) le corps sécrète du cortisol (hormone du stress) (rythme circadien) qui atteint son pic de la journée environ 30-45 minutes après.
Ceci est conçu pour démarrer l’activité cellulaire à partir d’un état ​​de repos et de réparation à un état de vigilance et de réactivité. Le cortisol impacte la sécrétion d’insuline, ce qui fait que si l’on mange à ce moment-là l’organisme va sécrété rapidement de grosses doses d’insuline ce qui va causer une rapide chute du niveau de sucre sanguin.

La prise du café augmente encore plus le niveau de cortisol. Si on est en bonne santé l’organisme arrivera à faire en sorte de ne pas tomber dans une hypoglycemie trop sévère, mais dans tous les cas cela provoquera un besoin de re-manger 30minutes-2heures après (à cause de cette hypoglycémie induite).

Cette sécrétion de cortisol le matin permet aussi à l’organisme de se nourrir de lui même car il augmente la néoglucogenèse (le processus par lequel notre foie crée glucose).

Un taux de cortisol élevé (stress ou au matin) active le système nerveux sympathique et réduit l’activité du système nerveux parasympathique, ce qui en fait le plus mauvais moment pour manger. À ce moment-là, la digestion et l’absorption sont compromises, une indigestion peut apparaître et la muqueuse de l’intestin peut devenir irritée et enflammée.

De plus cela peut causer une fatigue sur toute la journée par effet en cascade sur la glycemie et le cortisol+insuline.
Donc voilà, il faut réapprendre à écouter son organisme et ses réels besoins (et aussi différencier les compulsions alimentaires de besoins nutritionnels).

Graphique: http://www.wardelab.com/img/reports/20-3-F2.jpg

Il faudrait donc attendre grand minimum de 3h après le réveil si on veut vraiment prendre un déjeuner. Chez certaines personnes dont les cycles corporels ou dont glandes surrénales ne fonctionnent plus correctement, on peut manger le matin dès que l’on a faim ce qui peut se produire bien plus tôt que les 2-3 heures habituelles après réveil.

Pareil le soir, il ne faut pas manger 3-5 heures avant de dormir. Quand on dort la digestion est fortement ralenti et si on a des aliments non digérés à ce moment-là cela crée de la toxicité.


Extrait du site :
http://www.truthkeeperz.com/2013/06/25/p...-maladies/
Répondre
#15
Il n'y a pas nécessairement de contradiction entre le Dr Besson et cette question de cortisol. Chacun sait qu'en consommant du sucré le matin, la sensation de faim revient assez rapidement. C'est la raison pour laquelle je n'ai jamais mangé sucré le matin, ce qui est d'ailleurs l'habitude dans de nombreux pays. Avec un petit-dejeuner anglais, par exemple, on peut tenir jusque dans l'aprés-midi, ce qui est utile dans certains métiers qui ne connaissent pas de pause à midi. Ton texte donne l'explication : l'organisme ne secrète alors pas d'insuline le matin.
Répondre
#16
Bonjour Philthai,

toujours un plaisir.

Oui tu as raison.

Du coup, si on consomme des lipides et protéines, le cortisol ne devrait pas entraver l'assimilation.

je cite :
"Pourquoi manger les aliments gras le matin ?

Il est préférable de manger les aliments gras le matin. Car à cette période de la journée, la sécrétion d’enzymes spécialisées dans la digestion des graisses (lipases) est maximale. Les graisses peuvent ainsi être réduites en petites fractions (acides gras), facilement stockables dans les cellules « nobles » et servir durant la nuit, soit de carburant énergétique, soit de matériau de construction. C’est un rempart contre l’amassage de graisses dans les autres cellules, cellules « tiroirs » (adipeuses), inertes, qui forment les tissus adipeux.

Au même moment, le taux de sucre sanguin (glycémie) a tendance à augmenter, sous l’effet des sécrétions hormonales de « l’éveil ». Afin d’éviter un pic (et parce que la métabolisation des sucres interagit sur celle des graisses), on évitera donc les aliments riches en sucres simples au petit-déjeuner (confiture, miel, poudre cacaotée, jus de fruit…), responsables du coup de pompe de 11h (phénomène d’hypoglycémie réactionnelle)."

Origine : http://www.nutri-cycles.com/dossier-nutr...1-329.html


Et les céréales? (Ju va me taper si je reparle de céréales Big Grin), qui ont un indice glycémique important mais sont considérés comme des glucides complexes que nous digérons lentement doivent donc rentrer dans le petit déj du matin comme le souligne le Dr Besson.
Répondre
#17
Je me suis rendu compte que petit à petit, je finissais toujours pas manger la même chose au petit déjeuner... J'ai donc décidé de varier un peu pour éviter de manger les mêmes aliments tous les matins. Si ça me paraissait le repas le plus compliqué, finalement, je retrouve du plaisir à petit déjeuner Smile

Soit un mode tartine :
Pain d'épeautre/riz maison, grillé ou non, avec de la margarine ou du chocolat 85% ou de la compote de pomme maison

Soit un mode biscotte :
Pain des fleurs quinoa ou chataigne avec du fromage frais de chèvre ou une pomme rôtie en lamelles ou poire rôtie en lamelles

Soit un mode porridge :
Des flocons d'avoine avec un yaourt soja (ou yaourt 24h) et un kiwi ou pamplemousse en dés

Pour les boissons :
Soit du lait (soja, amande, coco) ou une infusion

Voilà de quoi varier un peu les petits déj'
Répondre
#18
Bonjour Dine,

Merci de partager tes idées créatrices. Comme je ne sais rien de tes connaissances en matière de régime alimentaire, je te signale ceci que l'épeautre (le grand, pas le petit) et l'avoine contiennent du gluten, à éviter pendant la période d'attaque.
Répondre
#19
Il semblerait que je ne souffre pas vraiment d'intolérance au gluten mais je dois effectivement en limiter la quantité. Si je varie les petits déjeuners, c'est parce que j'avais fini par manger la même chose tous les jours (pain des fleurs quinoa ou châtaigne avec du fromage de chèvre) au point que je n'arrivais plus à m'en passer Confused
Répondre
#20
Le problème du gluten dans la candidose n'est pas un problème d'intolérance. Le gluten est un amidon qui se transforme en maltose (=sucre). C'est un point de vue qui fait l'unanimité des auteurs que j'ai consultés.

Si quelqu'un a un complément d'information là-dessus, il est le bienvenu.
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Un petit point sur les oléagineux ? Nat 19 32 041 06-11-2018, 08:15 AM
Dernier message: Julot
  Le petit déjeuner idéal : la crème budwig. Julot 2 12 244 12-30-2013, 09:50 AM
Dernier message: Julot
  Petit dejeuner mumixax83000 2 9 118 10-04-2012, 09:31 AM
Dernier message: Philthai
  petit dejeuner et gouter sylv0726 21 55 157 07-19-2012, 05:19 PM
Dernier message: cellaurelie
  Petit cadeau.... Neferou 5 13 331 05-29-2012, 09:54 PM
Dernier message: delphine

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)